AccueilLa ville et le sport

La ville et le sport

City and sport

*  *  *

Publié le mardi 05 juillet 2016 par João Fernandes

Résumé

Élaboration de Projets Sportifs Locaux, organisation d’évènements sportifs de toute ampleur, mise en place de dispositifs d’insertion et d’intégration par le sport, prise en compte des logiques sportives dans les projets de rénovation urbaine, etc... : de nombreux exemples attestent de la prise en compte par les villes des enjeux que représente le sport pour le développement de leur territoire. Dire que les villes se sont « emparées » du sport apparaît en effet aujourd’hui comme une évidence, ce dont témoignent le renouvellement de la structuration et des missions des services des sports, la mise en place de démarches rationalisées d’accompagnement du mouvement sportif ou encore l’utilisation du sport comme un levier symbolique de promotion d’un territoire. Ce colloque entend ainsi questionner les liens étroits et complexes qui unissent les villes et le sport.

Annonce

10-12 mai 2017, Université de Bretagne Occidentale, Brest (France)

Argumentaire

Élaboration de Projets Sportifs Locaux, organisation d’évènements sportifs de toute ampleur par les municipalités, mise en place de dispositifs d’insertion et d’intégration par le sport dans les quartiers, soutien aux clubs sportifs de haut-niveau comme au sport pour tous, prise en compte des logiques sportives dans les projets de rénovation urbaine... : de nombreux exemples attestent de la prise en compte par les villes des enjeux que représente le sport pour le développement de leur territoire. Dire que les villes se sont « emparées » du sport apparaît en effet aujourd’hui comme une évidence, ce dont témoignent le renouvellement de la structuration et des missions des services des sports, la mise en place de démarches rationalisées d’accompagnement du mouvement sportif ou encore l’utilisation du sport comme un levier symbolique de promotion d’un territoire.

Ce premier colloque international du Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Territoires du Sport (GRITS) de l’Université de Brest entend questionner les liens étroits et complexes qui unissent les villes et le sport. Dans un contexte français, européen et mondial de redécoupage des échelons territoriaux (métropolisation, régionalisation, etc.), cette interrogation paraît cruciale autant pour les services municipaux en charge des questions socio-culturelles, éducatives et sportives que pour les acteurs locaux du mouvement sportif.

Envisagée selon des angles pluriels et des approches scientifiques diverses, cette thématique demeure une préoccupation très actuelle et il n’est pas incident qu’elle ait fait l’objet, au fil de ces dernières années, d’une littérature internationale relativement abondante. Ainsi, différents travaux historiques se sont attachés à exposer la manière dont les villes ont progressivement accordé une place au sport dans leurs politiques et se sont ainsi façonnées peu à peu une image sportive (Marquis, 2011 ; Machemehl & Robène, 2014 ; Gold & Gold, 2014 ; O’Hanlon, 2009). Dans une perspective géographique, de nombreux travaux ont aussi permis de comprendre comment les villes valorisent des évènements ou des équipements sportifs en tant qu’instruments de promotion territoriale (Bessy, 2000 ; Barthon et al, 2007 ; Blin, 2012 ; Augustin, 2015 ; Chaboche, 2015 ; Arnaud, 2008 ; Chappelet & Pinson, 2015). Différents chercheurs en sociologie se sont également intéressés à la question du mythe et des réalités de l’intégration par le sport dans les quartiers urbains ainsi qu’aux liens entre genre, sports et territoires (Gratton & Henri, 2001 ; Gasparini, 2008 ; Vieille-Marchiset, 2015 ; Coignet, 2013 ; Charrier, 2015 ; Parmantier & Charrier, 2014 ; Guérandel, 2016). Divers travaux de nature davantage ethnologique ont permis, de leur côté, d’analyser la manière dont les pratiquant-e-s s’inscrivent dans l’espace urbain et interpellent la ville quant à ses espaces et leurs usages (Calogirou & Touché, 1995 ; Chantelat & al, 1998 ; Pedrazzini, 2010). Dans une perspective davantage politiste, d’autres recherches se sont centrées sur la très actuelle question de la démocratie participative en matière sportive, sur la place et le rôle des élu-e-s au sport ou encore sur la construction des politiques municipales des sports (Gasparini, 2006 ; Fuchs & Guyon, 2015 ; Koebel, 2016 ; Lapeyronnie & Charrier, 2014). La perspective économique, enfin, a permis de mettre au jour les intérêts et retombées pour une ville du fait de l’organisation d’évènements, de pratiques sportives ou de dispositifs sportifs (Green & al., 2003 ; Kurtzman, 2005 ; Lefebvre, 2003).

Indéniablement, le sport s’inscrit aujourd’hui dans le paysage urbain, socio-culturel, éducatif, économique et politique des villes. Cette situation tient en premier lieu à l’activité du mouvement sportif lui-même, la diversification des modalités de pratique, la relative expansion des clubs sportifs sur les territoires et la diffusion de la pratique sous des formes variées auprès d’un public de plus en plus large conférant en effet au phénomène sportif davantage de visibilité et de place dans les villes. En mars-avril 2016, la publication par la revue Espaces d’un numéro dédié aux « Nouveaux enjeux des sports de nature », entendait montrer par exemple que, même définis historiquement par leur lieu de pratique, les sports de nature se sont « réinventés pour répondre aux évolutions des besoins » en investissant la ville et en « servant de support à des politiques d’urbanisme, de santé, de cohésion sociale », l’un des enjeux pour les villes aujourd'hui devenant alors « d’associer la pratique en ville à la pratique dans la nature, dans une perspective d'éducation à l'environnement et au développement durable ». Cette situation est en effet aussi largement due aux mesures mises en place par les villes pour accompagner le développement de ce mouvement. C’est cette deuxième dimension qu’entend particulièrement explorer ce colloque. En d’autres termes : si, depuis les 6èmes Carrefours d’histoire du sport de 1996 notamment (et la publication des actes sous la direction de Christian Vivier et Jean-François Loudcher), le thème « le sport dans la ville » a largement été défriché, le colloque de Brest ambitionne de retourner cette interrogation (« la ville et le sport »), en partant donc d’une interrogation sur le positionnement des villes par rapport au sport. Comment les cités appréhendent-elles aujourd’hui le sport et quelles politiques sportives construisent-elles ? Se considèrent-elles comme régulatrices des activités sportives, comme accompagnatrices des acteurs sportifs ou comme initiatrices de dispositifs innovants ? Quelle place accordent les municipalités au phénomène sportif dans l’organisation de la ville et son urbanisme ? Agissent-elles en faveur du sport selon des stratégies éducatives, sociales, économiques ou touristiques explicites, cohérentes et pensées sur le long-terme ? Et qu’en est-il des villes dans leur diversité : les grandes municipalités développent-elles par exemple une idéologie sportive différente des villes moyennes et petites ?

L’objectif de ce colloque est de faire le point sur les recherches menées aujourd’hui sur ces interrogations, dont la liste demeure évidemment non exhaustive. Il a pour vocation de confronter des travaux menés sur des villes différentes, françaises mais aussi européennes, voire d’autres continents, afin de susciter des mises en perspective et des comparaisons. Il sera aussi l’occasion de mettre en avant certaines études de cas sur des municipalités particulières, et la présence de quelques séquences d’échanges entre chercheurs et praticiens permettront d’alimenter les débats.

Axes thématiques

Les communications proposées, issues de l’ensemble des champs des sciences sociales (histoire, sociologie, sciences politiques, ethnologie, anthropologie, géographie), pourront s’inscrire, de manière non limitative, dans les axes suivants :

1- La ville et son image : comment les villes utilisent-elles le sport et ses symboles pour bâtir leur notoriété et leur image ? Le développement local du sport renvoie aujourd’hui à des enjeux sociaux, touristiques et économiques qui imposent une forme de singularité dans l’offre municipale ou la politique sportive mise en place. Dans quelle mesure la centration des politiques municipales sur un certain type d’activités (les activités de nature ou le nautisme par exemple) ou d’évènements (un marathon ou une course cycliste) confère-t-elle à la ville une image sportive spécifique? Comment les évènements et pratiques mises en place par les acteurs sportifs d’une commune (clubs, universités, institutions socio-culturelles, structures privées, etc.), accompagnés ou non par les mairies, participent-elles à bâtir l’image sportive de la ville ? Enfin, comment les villes appréhendent-elles la question du sport professionnel : comment « contractent-elles » avec les clubs professionnels par exemple, comment s’appuient-elles sur ces sportifs professionnels pour bâtir leurs projets sociaux, éducatifs, culturels et sportifs, etc. ?

2- Développement local et sport : comment les politiques sportives mises en place participent-elles au développement d’un territoire ? Comment, par exemple, la manière dont le sport est pensé sur une commune permet-elle de redéfinir la dialectique centre-périphérie, ou encore d’harmoniser l’offre entre quartiers ? Dans quelle mesure les interactions entre élus et associations, dans les communes ou des intercommunalités, intègrent-elles les problématiques sportives ? À une autre échelle, comment les logiques de recomposition territoriale que connaissent aujourd’hui les territoires en Europe, et plus largement dans le monde (métropolisation des villes, régionalisation, etc.) impactentelles les politiques sportives mises en œuvre au niveau d’une mairie ? Quelle tournure prennent ces questions lorsqu’on les envisage sur le plan européen ou mondial ?

3- Le sport dans la ville : urbanisation, équipements : comment le sport se donne-t-il à voir dans la ville ? Quelle place les projets de rénovation accordent-ils par exemple aux équipements sportifs ? Si les pratiques sportives ne peuvent plus aujourd’hui être pensées à travers le seul filtre traditionnel des activités fédérales ou organisées, il importe aussi de questionner la manière dont les usages sportifs, dans leur diversité de modalités de pratique et de finalités, sont pris en compte dans les plans urbains. À l’heure de la restructuration des villes autour de centres urbains réhabilités, de la construction de nouveaux quartiers (éco-quartiers, etc.) et de la rénovation des zones urbaines dans leur diversité, quelles politiques d’équipement essentielles sont repérables aujourd’hui ?

4- Les habitant-e-s et le sport : loin d’être une seule entité citoyenne et politique, une ville est bien avant tout un espace pluriel où se rencontrent et interagissent des acteurs très différents, qui investissent le territoire à leur manière. Quelle place est-elle faite à la parole des habitant-e-s dans la définition des politiques municipales du sport ? Les dispositifs mis en œuvre sur une commune, en particulier lorsque ceux-ci revendiquent d’être « participatifs », permettent-ils d’équilibrer les relations entre acteurs du sport et de refléter la diversité de ceux-ci et de leurs intérêts ? Comment le citoyen reçoit-il la mise en place d’une politique sportive ? Plus loin, comment les attentes des habitant-e-s selon leurs quartiers d’habitation (ZUS, centres, etc.) sont-elles prises en considération ?      

Date et lieu

Le colloque « Ville et sport » aura lieu du mercredi 10 mai au vendredi 12 mai 2017, à Brest (Finistère, France). Il se déroulera à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne) et à la Faculté des Sciences du Sport et de l’Éducation (20 avenue Le Gorgeu).

Pour une visite virtuelle du campus, vue de drone : http://irealite360.com/ubo/

Symposiums

 l’organisation de symposiums peut être envisageable dans le cadre du colloque. Les personnes intéressées par la proposition d’un symposium de travail peuvent prendre contact avec les organisateurs.

Calendrier

  • Envoi des propositions de résumé : 15 octobre 2016

  • Date de retour des expertises et d’acceptation des communications : 15décembre 2016
  • Inscriptions : Janvier-Mars 2017              

Frais d’inscription

Les frais d’inscription comprennent :

    • l’accès au colloque
    • les pause-café
    • les repas (sauf le repas de gala)
    • les visites touristiques (découverte du sentier côtier et de la rade de Brest) - l’hébergement des communicants (2 ou 3 nuits).
  • Doctorants communicants : Gratuit (invitation par l’organisation du colloque)
  • Enseignants, enseignants-chercheurs communicants : 180€ (formule 2 nuits) – 240€ (3 nuits)
  • Accompagnateurs et auditeurs libres (accès au colloque + pause-café) : Gratuit. NB : Les repas, les visites ainsi que l’hébergement ne sont pas offerts, mais peuvent être réservés de manière payante auprès des organisateurs.

Les inscriptions au colloque se feront via le site internet du colloque. La procédure sera explicitée précisément. En cas de difficultés, merci de prendre contact avec les organisateurs (ville-et-sport2017@univ-brest.fr)

Langues acceptées

Français / Anglais

Durée des communications : 20 minutes

Soumettre une communication : La soumission d’une communication se fait via le site internet du colloque.

Comité d’organisation

  • Julien Fuchs, Thierry Michot, Charlotte Parmantier, Alain Vilbrod, Edith Gaillard, Alain Penven, Nicolas Bernard, Gaëlle Desmas, Charlène Sparfel, Yvon Tranvouez, enseignants et personnels de la Faculté des Sciences du Sport et de l’Education, étudiants du Master « Sport et Sciences sociales : administration, territoires, intégration » (Management public du sport).

Comité scientifique international

  • ARNAUD Lionel (Université de Toulouse)
  • ATTALI Michaël (Université de Rennes)
  • AUGUSTIN Jean-Pierre (Université de Bordeaux)
  • BERNARD Nicolas (Université de Brest)
  • BESSY Olivier (Université de Pau)
  • BLONDIAUX Loïc (Université de Paris-1 Panthéon Sorbonne)
  • BOURDEAU Philippe (Université de Grenoble)
  • CHARRIER Dominique Université de Paris-Sud)
  • COIGNET Benjamin (Agence pour l’Éducation par le Sport)
  • COMBEAU-MARI Evelyne (Université de La Réunion)
  • CORNEJO Miguel (Université de Concepción, Chili)
  • GASPARINI William (Université de Strasbourg)
  • GIBOUT Christophe (Université du Littoral Côte d’Opale)
  • GUERANDEL Carine (Université de Lille)
  • GUYON Frédérick (Université de Franche-Comté)
  • HASCHAR-NOE Nadine (Université de Toulouse)
  • HONTA Marina (Université de Bordeaux)
  • KOEBEL Michel (Université de Strasbourg)
  • LEFEBVRE Sylvain (Université du Québec à Montréal, Canada)
  • LOUDCHER Jean-François (Université de Franche-Comté)
  • MARTEL Ludovic (Université de Corse)
  • OHL Fabien (Université de Lausanne, Suisse)
  • PAGET Elodie (Université de Rennes)
  • PAPIN Bruno (Université de Nantes)
  • RAVENEL Loïc (Centre International d'Etude du Sport, Neuchâtel, Suisse)
  • RECH Yohann (Université de Rennes)
  • REN Carina (Université d’Aalborg, Danemark)
  • ROBENE Luc (Université de Bordeaux)
  • ROULT Romain (Université du Québec à Trois-Rivières, Canada)
  • SCHANTZ Otto (Université de Koblenz, Allemagne)
  • VIAUD Baptiste (Université de Nantes)
  • VIEILLE-MARCHISET Gilles (Université de Strasbourg)
  • VIVIER Christian (Université de Franche-Comté)
  • ZINTZ Thierry (Université catholique de Louvain, Belgique)

Site internet : ville-et-sport.sciencesconf.org

Contact : ville-et-sport-2017@univ-brest.fr

Lieux

  • Université de Bretagne Occidentale, Faculté des Lettres et Sciences Humaines | Faculté des Sciences du Sport et de l’Éducation - 20 rue Duquesne | 20 avenue Le Gorgeu
    Brest, France (29200)

Dates

  • samedi 15 octobre 2016

Mots-clés

  • ville, sport, territoire, politiques sportives

Contacts

  • Julien Fuchs
    courriel : ville-et-sport-2017 [at] univ-brest [dot] fr
  • Charlotte Parmantier
    courriel : ville-et-sport-2017 [at] univ-brest [dot] fr
  • Thierry Michot
    courriel : ville-et-sport-2017 [at] univ-brest [dot] fr
  • Alain Vilbrod
    courriel : ville-et-sport-2017 [at] univ-brest [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Charlotte Parmantier
    courriel : ville-et-sport-2017 [at] univ-brest [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La ville et le sport », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 05 juillet 2016, http://calenda.org/372045