AccueilIconographie de l’Inde : approche culturelle d’une émergence singulière

Iconographie de l’Inde : approche culturelle d’une émergence singulière

The iconography of India - a cultural approach to an unusual new form

Revue « Géographie et cultures »

Géographie et cultures journal

*  *  *

Publié le mardi 19 juillet 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Ce numéro de Géographie et cultures porte sur l’iconographie de l’Inde dans le contexte de la mondialisation. Les textes pourront aborder les représentations de l’Inde dans une perspective à la croisée de la culture, de l’économie et de la politique ou traiteront de tel ou tel aspect de la culture indienne, dans ses aspects les plus contemporains comme dans une optique géo-historique, à l’échelle nationale, régionale ou locale. 

Annonce

Direction

Ce numéro thématique est dirigé par Philippe Cadène (Université Paris 7) et Brigitte Dumortier (Université Paris-Sorbonne).

Argumentaire

Parmi les réflexions les plus avisées sur la mondialisation se trouvent celles d’Arjun Appaduraï, auteur de Modernity at large, qui questionne les conséquences culturelles de ce processus, notamment sur les pays du Sud. Archétype des pays du Tiers Monde jusqu’à la fin des années 1970, l’Inde attire aujourd’hui l’attention par la croissance économique dans laquelle elle est engagée, conduisant à classer cet Etat de 1,3 milliards d’habitants, parmi les pays émergents et le hissant au rang de partenaire avec lequel on doit désormais compter, tant sur le plan des échanges économiques que sur celui des relations internationales. Cela conduit aussi à une découverte, une redécouverte et une marchandisation de sa culture qui, de plus en plus mobilisée comme instrument au service d’un rayonnement mondial, s’inscrit dans une stratégie de softpower (Nye, 1990).

Des grandes épopées de la mythologie hindoue aux images satellitaires les plus récentes, en passant par les récits des voyageurs de l’époque coloniale, la publicité touristique ou encore la cartographie thématique, le territoire de l’Inde fait l’objet de représentations variées. Ces représentations tant dans l’acception matérielle du terme (atlas, guides de voyage, vidéos…) que dans sa dimension imaginaire passée ou présente peuvent être extraites des textes ou des sites internet, induites des pratiques sociales, produites par les cartographes et géographes, mais aussi diffusées par un cinéma particulièrement productif dont l’audience ne cesse de s’élargir ou une littérature contemporaine indienne anglophone, surtout féminine, prisée en Occident, ou encore une littérature en hindi peu traduite.

Le concept gotmannien d’iconographie, qui, à l’époque de sa théorisation au début des années 1950, n’a guère trouvé d’écho dans la géographie française, semble pour cela d’une grande actualité. Il invite, en effet, à envisager l’ensemble des ressources culturelles d’une société confrontée au mouvement, à la circulation. Les revendications communautaires, liées notamment au poids persistant des castes et aux inégalités, les régionalismes dans un État fédéral vaste comme six fois la France, les discours politiques tout comme les argumentaires des multiples organisations émanant de la société civile illustrent combien les iconographies contribuent au maintien (ou à la contestation) de l’organisation sociale et comment elles sont mobilisées. 

Pistes thématiques

Les contributeurs à ce numéro thématique sont donc invités à se pencher sur les représentations actuelles de l’Inde, mais également sur des représentations plus anciennes du sous-continent de manière à comprendre les continuités et à analyser les changements, ceux, importants, intervenus dans la période coloniale, et ceux, puissants et rapides, des décennies d’après l’Indépendance et, tout particulièrement, des vingt dernières années caractérisées par la mise en œuvre de politiques de libéralisation et d’ouverture et par une intégration du territoire indien aux dynamiques de mondialisation.

Les textes recherchés pour ce numéro, centré sur l’iconographie de l’Inde dans le contexte de la mondialisation, aborderont les représentations de l’Inde dans une perspective à la croisée de la culture, de l’économie et de la politique ou traiteront de tel ou tel aspect de la culture indienne, dans ses aspects les plus contemporains comme dans une optique géo-historique, à l’échelle nationale, régionale ou locale. 

Modalités de soumission et d’évaluation

Les articles (50 000 signes illustrations comprises maximum) sont à soumettre à la rédaction de la revue Géographie et cultures (gc@openedition.org).

au plus tard le 30 octobre 2016 

Les instructions aux auteurs sont disponibles en ligne : http://gc.revues.org/605

Les articles seront évalués en double aveugle.

Bibliographie indicative

Références théoriques

Abélès Marc, 2012, Anthropologie de la globalisation, Paris, Payot.

Appadurai Arjun, 1996, Modernity At Large: Cultural Dimensions of Globalization, Mineapolis, University of Minnesota Press.

Gotmann, 1952, La Politique des États et leur géographie, Paris, A. Colin.

Hannerz Ulf, 1996, Transnational Connections. Culture, People, Places, Londres / New York, Routledge, p. 127-139.

Muscara Luca, 1998, « Les mots justes de Jean Gottmann », Cybergeo : European Journal of Geography, Politique, Culture, Représentations, document 54, http://cybergeo.revues.org/5308

Nye, Joseph, 1990, Bound to Lead: The Changing Nature of American Power, New York, Basic Books.

Quemin A., 2002, L’art contemporain international : entre les institutions et le marché (Le rapport disparu), Nîmes, éd. Jacqueline Chambon / Artprice.

Sassen S., 2009, La globalisation. Une sociologie, Paris, Gallimard.

Travaux sur l’Inde

Bautès Nicolas, Cadène Philippe, Dumortier Brigitte, 2015, "Le tourisme en Inde : imaginaire et réalités", in Cadène P., Dumortier B., L’Inde. Une géographie, Paris, Dunod.

Boillot Jean-Joseph, Boillot Flora, 2011, Un abécédaire de l’Inde moderne, Paris, Buchet-Chastel.

Benbabaali Dalal, 2007, « 60 ans d’Union Indienne ? », EchoGéo http://echogeo.revues.org/1685; DOI : 10.4000/echogeo.1685

Biardeau Madeleine, 1981, L’hindouisme. Anthropologie d’une civilisation, Paris, Flammarion.

Da Lage Nina, Da Lage Olivier, 2010, L’Inde de A à Z, Bruxelles, André Versaille.

Dejouhanet Lucie, 2009, « L’Ayurveda », EchoGéo, http://echogeo.revues.org/11349

Deprez Camille, 2014, La télévision indienne. Un modèle d’appropriation culturelle, Bruxelles, De Boeck Supérieur.

Dumont Louis, 1967, La civilisation indienne et nous : esquisse de sociologie comparée, Paris, Armand Colin.

Haag Pascale, Ripert Blandine, 2009, L’Inde. Idées reçues sur l’Inde contemporaine, Paris, Cavalier bleu.

Hoyez Anne-Cécile, 2008, « L’Espace-Monde du yoga. Une géographie culturelle et sociale de la mondialisation des paysages thérapeutiques », L’Information géographique, vol. 72, p. 100-108.

Ithurbide Christine., 2010, « Le marché de l’art contemporain indien : enjeux de la mondialisation », Géographie et culture, n° 75, p. 207-228.

Jaffrelot Christophe, Clémentin-Ojha Catherine, Matringe Denis, Pouchepadass Jacques, 2009, Dictionnaire de l’Inde, Paris, Larousse.

Kavoori Anandam P., Punathambekar Aswin (Eds.), 2008, Global Bollywood, NewYork, NYU Press.

Landy Frédéric (dir.), 2010, Dictionnaire de l’Inde contemporaine, Paris , Colin.

Leclerc Eric, 2015, « Cyberabad, modèle de ville post-moderne ? », EchoGéo, n° 32, http://echogeo.revues.org/14280

Leducq Divya, 2013, « L’entrepreneur et le territoire : une lecture culturelle et multiscalaire de l’ingénierie informatique en Inde. », Annales de géographie, n° 689, p. 73-94.

Louiset Odette, 2011, L’oubli des villes de l’Inde : pour une géographie culturelle de la ville, Paris, Colin.

Meyer Eric, 2007, Une histoire de l’Inde, Les Indiens face à leur passé, Paris, Albin Michel.

Montaut Annie, 1998, « La Langue comme vecteur de la cohésion identitaire dans l’Union Indienne : entre le politique et le religieux », Langues et pouvoir, dir. Chaker, S., Paris, Edisud, p. 273-284.

Punathambekar Aswin, 2013, From Bombay to Bollywood: The Making of a Global Media Industry, NewYork, NYU Press.

Purushothaman Uma, 2010, Shifting Perceptions of Power: Soft Power and India’s Foreign Policy”, Journal of Peace Studies, vol. 17 (en français sur le site de l’INA, http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-asie-medias-et-soft-power/les-sources-du-soft-power-en-inde.html)

Racine Jean-Luc, 1986, « L’Inde, ou comment gouverner Babel », Hérodote, n° 42, p. 7-31.

Sen Amartya, 2007, L’Inde. Histoire, culture, identité, Paris, Odile Jacob.

Thussu Daya Kishan, 2013, Communicating India’s Soft Power, Buddha to Bollywood, Londres, Palgrave Macmillan.

Varennes Fernand de, 2014, « Fédéralisme, identités et langues officielles en Inde », Droit et cultures, n° 67, http://droitcultures.revues.org/3390

Dates

  • dimanche 30 octobre 2016

Mots-clés

  • Inde, iconographie, représentation, mondialisation

Contacts

  • Emmanuelle Dedenon
    courriel : emmanuelle [dot] dedenon [at] paris-sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Emmanuelle Dedenon
    courriel : emmanuelle [dot] dedenon [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Iconographie de l’Inde : approche culturelle d’une émergence singulière », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 19 juillet 2016, http://calenda.org/373155