AccueilL’innovation : pratiques, valeurs et débats

L’innovation : pratiques, valeurs et débats

Innovation, practices, values and debates

EchFrancia 2016

EchFrancia 2016

*  *  *

Publié le mercredi 13 juillet 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Si l'innovation a existé tout au long de notre histoire, l’usage et le développement de ce concept est relativement récent. Nous pouvons observer que depuis la fin du XXe siècle, l’innovation est perçue comme source de progrès, s’associant ainsi au développement de la technologie, l’ingénierie, la médecine ou encore l’éducation. Un modèle où l’innovation tient une importante fonction instrumentale et s’est construite en un idéal et une valeur nécessaire pour le développement de nos sociétés. Dans ce contexte, les sciences humaines et sociales ont un rôle clé dans l’analyse des transformations sociales, culturelles et économiques générées par le développement du concept même d’innovation.

Annonce

Argumentaire

Les sciences humaines et sociales ont un rôle clé dans l’analyse des transformations sociales, culturelles et économiques générées par le développement du concept même d’innovation. En effet, l’Innovation en SHS, entendue comme l’introduction d’une nouvelle pratique sociale – ou d’un objet - dans un système ou une culture déjà établie et transmise (Caron, 2010) , est considérée comme un élément « fluide » de la société. Celle-ci s’inscrit dans une dynamique de transformation des individus, une transformation de leurs relations et organisations. En bref, un processus qui génère de nouveaux problèmes éthiques et sociaux, lesquels doivent être pris en compte.Les différentes disciplines des SHS ont contribué à l’étude de l’évolution du concept d’innovation. 

Face à ces enjeux, le 10ème Colloque International EchFrancia souhaite soulever une réflexion à propos des pratiques, des valeurs et des débats autour de la notion d’innovation.

A partir des SHS, nous questionnerons le sens et la pertinence des innovations. Pour quoi innover ? Avec quels objectifs ? De la même manière nous interrogerons les pratiques et les usages de l’innovation : comment innove-t-on ? Pour quoi utilise-t-on les innovations technologiques et sociales ?. Aborder l’innovation depuis cette perspective, permet d’analyser les transformations sociales, culturelles et économiques que ce concept a généré, et de nous questionner sur les problèmes étiques et sociaux des pratiques innovantes. A son tour, cette rencontre invite à penser les manières d’aborder l’innovation comme objet d’étude, ainsi que l’usage de pratiques innovantes dans l’investigation sociale.

Axes thématiques proposés

  1. Technologie et société: On part du principe que la société capitaliste est entrée dans un régime d’ « innovation permanente », ce dernier privilégiant l’adaptabilité, la mobilité et la flexibilité (Foray, 2000, p. 29). On reconnaît les tensions permanentes que crée ce modèle chez les individus, amenant à ce que certains auteurs nomment une « société du burn-out » (Han, 2012). Face à cette situation, quelles sont les conséquences d’une innovation technologique dans la société ? Est-on bien protégés face aux risques dans une société basée sur un régime d’ « innovation permanente » ? Quelles sont les dynamiques de formation et d’organisation lorsqu’un nouveau produit technologique innovant fait son entrée ? Comment s’intègrent les diverses définitions d’innovation dans un champ interdisciplinaire ?
  2. L’innovation et les sciences de gouvernance: Les sciences sociales se sont intéressées au rôle de l’Etat face à la définition de nouveaux champs d’innovation, à la gestion et à la codification de la connaissance, ainsi qu’aux politiques de développement économique, social et culturel. En ce sens, Quelle opportunités y a-t-il pour un secteur étatique, la société civile et le secteur privé pour innover ? Quel est le poids politique et valorisant que l’on souhaite transmettre dans les pratiques innovantes ? De quelle manières ces valeurs influencent-elles la société ? Y a-t-il des groupes de la société qui se sentent exclus des processus d’innovation ?
  3. L’innovation comme outils de développement: L’ « innovation » nous amène à nous questionner sur notre manière de vivre. D’un coté, notre nature même en tant qu’être vivant se caractérise par un équilibre permanent entre innovation et permanence (Maturana et Varela, 2009). D’un autre côté, en tant que membres d’une société, l’intérêt que nous portons pour l’innovation nous pousse à réaliser des efforts pour établir des standards pour la mesurer et la promouvoir comme outil de développement. Par exemple, à travers des initiatives comme la mise en place de microcrédits, l’importance de la responsabilité corporative de l’entreprise, l’élimination de la brèche digitale, entre autres. Dans ce cadre, quels sont les apports et les limites des pratiques innovantes ? Comment peut-on évaluer sa pertinence ? Quels facteurs favorisent ou rendent difficile l’innovation et son appropriation par une partie de ses usagers ? Quelles sont les limites de l’innovation comme pratique du développement et du progrès ?
  4. Innovation comme pratique en SHS: Il vous est probablement arrivé que l’on vous demande d’innover dans vos recherches. En ce sens, ce colloque est également une invitation à partager, réfléchir et apporter une vision critique sur vos propres pratiques de recherche, sur l’apprentissage et la contribution aux savoirs de votre propre discipline. De quelles manières travaillons-nous en SHS avec les innovations ou les pratiques innovantes ? Quelles sont les pratiques et les courants autour de la notion d’innovation ? De quelles manières les chercheurs innovent-ils dans leurs pratiques ?

Instruction pour l’envoi

Les propositions de communication devront être envoyées au plus tard le 1er août 2016

à l’adresse suivante : coloquio2016@echfrancia.org, en mettant en objet votre Nom et Prénom, suivi de Proposition 2016.

Les propositions doivent avoir la forme d’un résumé anonyme au format .DOC de 600 mots maximum (sans compter la bibliographie). Merci de bien vouloir préciser le contexte, le plan, la méthodologie et les résultats Dans l’en-tête du résumé, merci de préciser le titre de la communication et quatre mots-clés. Le résumé sera écrit à la fois en français et en espagnol (obligatoire). Considérez un maximum de dix références bibliographiques.

Sélection des communications

Les résumés seront soumis à évaluation par un Comité Scientifique formé d’enseignants chercheurs de diverses universités et laboratoires de recherche en France et au Chili. Ce comité évaluera la pertinence des propositions suivant la thématique du colloque. Les communications retenues seront publiées fin août 2016 sur le site internet de l’association www.echfrancia.org Par ailleurs, les communicants sélectionnés recevront un mail de la part de l’équipe d’organisation pour les informer des démarches à suivre. Pour plus d’informations, merci de vous adresser à : coloquio2016@echfrancia.org.

Comité scientifique

  • Françoise CROS, Professeur des Universités en Sciences de l’Education; à été professeur à l’Université de Paris X, Directeur Adjoint à l’IUFM de Versailles puis professeur à l’INRP jusqu’en 2004 comme responsable de la Mission Innovation et Recherche.
  • Patricio CABELLO– Docteur en psychologie sociale, Université Complutense de Madrid. Enseignant à l’Université Catholique de Valparaiso
  • Ruth GALINDO – Docteur en Éducation, Université de Séville, Espagne. Professeur de l’Université Playa Ancha, Chili.
  • Norberto FERNANDEZ– Professeur et directeur des programmes de troisième cycle à l’Université Tres de Febrero (UNTREF). Directeur de la Revue Argentine d’Education. Consultant UNESCO.
  • Mauricio ONETTO- Docteur en Histoire et civilisations, École des Hautes Études en Sciences Sociales. Coordinateur de l’Association des anciens étudiants de l’EHESS (Chili). Post doctorat Fondecyt, Chili.
  • Rodrigo PAILLACAR – Docteur en Sciences économiques. Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Maître de conférences en économie. Université Cergy Pontoise, France.
  • Carolina PINTO– Docteure en Sociologie, Université Paris Est. Chercheuse postdoctorale à l’Université du Chili.
  • Emmanuelle VOULGRE – Docteure en sciences de l’éducation. Maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris Descartes. 

Lieux

  • Université Paris-Sorbonne-Amphithéâtre Durkheim - 1 rue Victor Cousin
    Paris, France (75005)

Dates

  • lundi 01 août 2016

Mots-clés

  • innovation, science socials, discours, débat

Contacts

  • Association EchFrancia
    courriel : echfrancia [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Association EchFrancia
    courriel : echfrancia [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L’innovation : pratiques, valeurs et débats », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 13 juillet 2016, http://calenda.org/373197