AccueilCorps en politique

Corps en politique

Bodies in politics

*  *  *

Publié le lundi 25 juillet 2016 par Elsa Zotian

Résumé

Ce colloque propose de mettre en relation corps et politique en prenant ces deux termes dans leurs dimensions littérale et pratique, plus que symbolique et métaphorique. Le corps en politique s’entend en premier lieu comme le corps au service de la politique, le corps pour la politique. Toutefois, la proposition réciproque est tout aussi propice à l’analyse d’une multiplicité d’objets dans le monde anglophone. Le corps en politique, en effet, peut aussi être abordé avec la perspective inverse de la politique pour le corps et de l’emprise du politique sur les corps.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque propose de mettre en relation corps et politique en prenant ces deux termes dans leurs dimensions littérale et pratique, plus que symbolique et métaphorique. Le corps en politique s’entend en premier lieu comme le corps au service de la politique, le corps pour la politique. Toutefois, la proposition réciproque est tout aussi propice à l’analyse d’une multiplicité d’objets dans le monde anglophone. Le corps en politique, en effet, peut aussi être abordé avec la perspective inverse de la politique pour le corps et de l’emprise du politique sur les corps.

On privilégiera donc ici deux angles d’approche : le premier concevra le corps comme un instrument politique, un outil d’expression individuelle ou collective, dont il est fait un usage manifeste dans des contextes de mobilisations et revendications politiques. Le second envisagera le corps comme cible et réceptacle des actions politiques. On se penchera alors sur le gouvernement des corps et la manière dont la politique agit physiquement sur les corps, de manière positive (protection, défense, promotion des corps) ou négative (asservissement, oppression, persécution). L’objectif est d’envisager les corps individuels et collectifs dans un double rapport gouvernant/gouverné, afin de dégager les différentes manières dont les corps s’expriment dans le cadre politique et dont la politique s’imprime sur les corps.

Programme

Mercredi 7 septembre– Wednesday, September 7

Salle 117, Maison des Langues, UPEC

13h30-14h  Accueil des participants

14h-14h30 Ouverture du colloque par Anne-Lise Humain-Lamoure, Doyen de la faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université Paris-Est Créteil-Val de Marne, et par Graciela Villanueva, Directrice du laboratoire IMAGER

14h30-15h30 atelier 1 : débordements des corps politiques – embodying the body politic

Présidente : Sabine Reungoat (Université Paris-Est Créteil-Val de Marne)

  • Anne-Catherine de Bouvier-Lobo (Université de Caen-Normandie): « Prolifération, maladies et soubresauts : les corps en Irlande perçus par les élites, 1820-1850 »
  • Erin Dwyer (Oakland University, États-Unis) : « The Poisoned Body (Politic) »

15h30-16h Pause café

16h-17h Conférence plénière – Plenary

  • James Sharpe (University of York): « The Female Body and the Politics of the Parish : Witches and Infanticidal Mothers »

Jeudi 8 septembre – Thursday, September 8

Salle 117, Maison des Langues, UPEC

9h-9h30 Accueil des participants             

9h30-10h30 atelier 2 : stigmates et répression – stigmatization and repression

Présidente : Sarah Fila-Bakabadio (Université de Cergy-Pontoise)

  • David Crawford Jones (Ohio State University, États-Unis): « Colonial Spectacles: Corporal Punishment and Scandal in Modern Namibia »
  • Lucile Pouthier (Université Paris-Est Marne-la-Vallée): « Politique de la peau, identité criminelle – les tatouages des gangs de rues et de prison au Cap »

10h30-11h Pause café

11h-12h Atelier 3 : instrumentalisation des corps athlétiques – instrumentalizing the athletic body

Président : Peter Marquis (Université de Rouen-Normandie)

  • François Doppler-Speranza (Université de Strasbourg): « Le corps en mouvement : basket-ball et diplomatie publique sur la base militaire américaine de Chambley-Bussières (1954-1958) »
  • Nicolas Martin-Breteau (Université de Lille 3): « Corps sportif, arme politique : réflexions sur la construction corporelle de la démocratie américaine »

12h15-14h15 Déjeuner

14h30-16h Atelier 4 : politiques publiques – public policies

Président : Didier Lassalle (Université Paris-Est Créteil-Val de Marne)

  • Jean-Paul Lallemand-Stempak (École des hautes études en sciences sociales): « Les politiques de l’infracorporel – le corps comme ressource politique insuffisante »
  • Fabrice Mourlon (Université Paris 13): « Quand le corps témoigne : les survivants du conflit nord-irlandais »
  • Corinne Nativel (Université Paris-Est Créteil-Val de Marne) : « Le corps comme objet des politiques de workfare »

Vendredi 9 septembre – Friday, September 9

Salle 117, Maison des Langues, UPEC

8h45-9h Accueil des participants

9h-10h30 atelier 5 : corps, normes et transgressions – bodies, norms and transgressions

Président : Jean-Paul Rocchi (Université Paris-Est Marne-la-Vallée)

  • David Latour (Aix-Marseille Université) « Transidentité, transgenderisme, transsexualité, transparentalité chez Pat Califia »
  • Juliette Melia (Université Paris Diderot-Paris 7) « Jo Spence : politique du corps hors norme et autoportrait nu »
  • Cédric Astay (Université Jean Moulin- Lyon III) : « Les corps et la sexualité en Utopies »

10h30-11h Pause café

11h-12h30 atelier 6 : mises en scène politiques – staging the body in politics

Président : Andrew Diamond (Université Paris-Sorbonne)

  • Fiona Rossette (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense): « Embodying the Nation…and Forming One Body – A study of Enunciative Setup and the Materiality of Delivery in Several Speeches by Barack Obama »
  • Anaïs Le Fèvre-Berthelot (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense): « ‘She’s shrill’ : voix et genre dans la campagne d’Hillary Rodham Clinton »
  • Kenneth Cohen (St Mary’s College of Maryland, États-Unis): « ‘A Strong Hand,’ ‘Fine Style,’ and ‘Sound Training’: Sporting Representations of Candidates in Britain and America, 1750-2016 »

12h45-14h45 Déjeuner  

15h-16h atelier 7 : performances et revendications – performance as politics

Présidente : Claire Delahaye (Université Paris-Est Marne-la-Vallée)

  • Claudie Servian (Université Grenoble-Alpes): « Le corps dansant, outil d’expression et de revendications individuelles et collectives durant l’entre-deux-guerres aux États-Unis »
  • Adeline Chevrier-Bosseau (Université Paris-Est Créteil-Val de Marne): « Fanny Elssler in America, 1840-1842 : The ‘Political Capital’ of the Ballerina's Body »

16h-16h30 Pause café  

16h30-17h30 atelier 8 : corps genrés, corps militants – gendered bodies, activist bodies

Président : Guillaume Marche (Université Paris-Est Créteil-Val de Marne)

  • Elsa Devienne (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense): « Gender Trouble on the Beach: Muscle Beach, Gender Performance and Spatial Politics on Los Angeles’ Beaches, 1940s-1960s »
  • Mathilde Bertrand (Université Bordeaux-Montaigne): « Le ‘Peace Camp’ de Greenham Common (1981-1991) : usages politiques et symboliques du corps militant féminin 

17h30 Clôture du colloque

Lieux

  • Salle 117, Maison des Langues - Université Paris Est –Créteil Marne la vallée 61, avenue du général De Gaulle
    Paris, France (75)

Dates

  • mercredi 07 septembre 2016
  • jeudi 08 septembre 2016
  • vendredi 09 septembre 2016

Mots-clés

  • corps, politique, monde anglophone

Contacts

  • Melanie Grué
    courriel : melanie [dot] grue [at] hotmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Melanie Grué
    courriel : melanie [dot] grue [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Corps en politique », Colloque, Calenda, Publié le lundi 25 juillet 2016, http://calenda.org/373238