AccueilLa scène punk en France (1976-2016): quarante ans d'histoire

La scène punk en France (1976-2016): quarante ans d'histoire

The punk scene in France (1976-2016): forty years of history

*  *  *

Publié le mercredi 03 août 2016 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque a pour objecjtif de revisiter la pertinence des périodisations et des ruptures qui définissent et organisent quarante ans de scène punk en France, de dépasser le spectre d’un phénomène réduit à l’évidence culturelle anglo-américaine et d’étudier comment s’élaborent et se négocient les frontières entre une culture hégémonique et une culture restreinte de la subversion.

Annonce

Colloque international et interdisciplinaire organisé par le CESR (U. François Rabelais/CNRS/MCC) et THALIM (CNRS/ENS/U. Paris 3) En partenariat avec le Punk Scholars Network
Philharmonie de Paris, 25 et 26 novembre 2016

Argumentaire 

C’est au cours de l’été 1976 que simultanément aux États-Unis, en Australie, en Angleterre et dans de nombreux pays d’Europe, dont la France, une multitude de formations musicales sont brutalement désignées dans la presse, ou s’autodésignent comme « punk », un terme argotique synonyme de vaurien, voyou, pourri, sans valeur. Défini par Hebdige dans son ouvrage séminal comme un « amalgame contre nature », une « alliance improbable et mystérieuse de traditions hétérogènes apparemment incompatibles », ces groupes ont en commun la volonté de faire table rase de l’histoire du rock au moyen d’une musique qui revendique la simplicité, des textes qui se moquent des conventions sociales et politiques et une attitude énergique et provocatrice.

Dans la France de Giscard où bruissent encore les échos du gaullisme finissant et de mai 1968, l’explosion punk, marquée dès l’été 1976 par le festival de Mont-de-Marsan, prend à revers la morosité ambiante liée à la crise économique et à la forte hausse du chômage, et clame son refus de l’ennui. Le mouvement, dont l’absence de perspective revendiquée s’incarne dans le slogan No future, trouve un premier achèvement en 1978, lorsque les groupes emblématiques se sabordent et qu’une grande partie des scènes occidentales disparaît, débordée par le succès des nouveaux courants musicaux comme le post-punk, la new wave et le disco. Pour autant, la dynamique punk trouve en France comme ailleurs un nouveau souffle, avec l’émergence d’une nouvelle scène qui se cristallise autour de sons musicaux plus durs et de textes plus engagés politiquement, l’apparition de nouvelles catégories musicales (street punk, hardcore, oï, etc.) et de nouveaux codes vestimentaires (cuirs cloutés, crêtes, etc.), réinventant jusqu’à nos jours le son et l’être punk. L’étude de cette histoire en recomposition, de ses paradoxes, de ses forces et de ses fragilités constitue la problématique centrale de ce colloque.

Il s’agira ainsi de revisiter la pertinence des périodisations et des ruptures qui définissent et organisent quarante ans de scène punk en France, de dépasser le spectre d’un phénomène réduit à l’évidence culturelle anglo-américaine et d’étudier comment s’élaborent et se négocient les frontières entre une culture hégémonique et une culture restreinte de la subversion.

Modalités pratiques d'envoi des propositions 

Les propositions de communication devront parvenir

avant le 15 septembre 2016

aux adresses suivantes : luc.robene@u-bordeaux.fr et solveig.serre@gmail.com. Elles comprendront un titre, un résumé de 15 lignes maximum et une courte biobibliographie de 10 lignes maximum.

Les communications dureront 20 minutes et seront suivies d’une discussion.

Langues du colloque : français et anglais

Responsables scientifiques

  • Luc Robène
  • Solveig Serre

Lieux

  • Phiharmonie de Paris
    Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 15 septembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • musique, punk, scène, France, transfert culturel, violence, corps, son, genre

Contacts

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] gmail [dot] com
  • Luc Robène
    courriel : luc [dot] robene [at] u-bordeaux [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La scène punk en France (1976-2016): quarante ans d'histoire », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 août 2016, http://calenda.org/374139