AccueilBourses de doctorat Institut historique allemand (IHA, Paris) – Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS, Dakar)

Bourses de doctorat Institut historique allemand (IHA, Paris) – Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS, Dakar)

Doctoral awards German Historical Institute in Paris (GHIP) – Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS-UCAD), Dakar

Doktoranden-stipendien Deutsches Historisches Institut Paris (DHIP) – Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS-UCAD), Dakar

*  *  *

Publié le vendredi 12 août 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Dans le cadre du projet de recherche autour « La bureaucratisation des sociétés africaines », l’Institut historique allemand (IHA) et le Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS) offrent quatre bourses de doctorat. La thématique du projet sera étudiée dans les domaines du politique, de l’économique ou de la société et du religieux en Afrique et au sein de la diaspora africaine.

Annonce

Institutions

Institut historique allemand, Paris (IHA) et Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS-UCAD), Dakar

L’Institut historique allemand à Paris est membre de la fondation Max-Weber – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland (MWS). L’institut œuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande et ouest-européenne et joue un rôle de médiateur entre la France et l’Allemagne. Dans le cadre d’une coopération avec le Forum des études transrégionales (Transregionale Studien Berlin), la focale géographique s’est élargie à l’Afrique subsaharienne. Après une première expérience positive menée depuis 2015, un projet de recherche d’environ 15 chercheur-e-s sera installé à Dakar (Sénégal) pour étudier la bureaucratisation des sociétés africaines. Susann Baller aura la direction de ce projet sur place.

Dans cette perspective, l’IHAP a renforcé son partenariat académique avec le CREPOS de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD, Dakar, Sénégal). Le projet participera à une collaboration internationale avec l’Institut des études africaines de l’université Humboldt de Berlin, Point Sud-Bamako/Université Goethe Francfort-sur-le-Main, le Centre de recherches internationales de Sciences Po, Paris et la chaire d’études africaines comparées de l'université Mohamed VI Polytechnique (Rabat).

Dans ce cadre, l’IHAP et le CREPOS offrent jusqu’à quatre bourses de doctorat pour une période de 24 mois (prolongeable de 12 mois après une évaluation positive). L’appel concerne des jeunes chercheur-e-s déjà inscrit-e-s ou (très prochainement) éligible pour une inscription de doctorat.

Nature de la bourse

Doctorat

Début de la bourse : 1er mars 2017 (un début anticipé ou reporté d’un ou deux mois peut être envisagé)

Durée : 24 mois, prolongeable de 12 mois après une évaluation positive

Projets / thématiques

Dans le cadre du projet de recherche autour « La bureaucratisation des sociétés africaines », l’Institut historique allemand (IHA) et le Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS) offrent quatre bourses de doctorat. La thématique du projet sera étudiée dans les domaines du politique, de l’économique ou de la société et du religieux en Afrique et au sein de la diaspora africaine. Le projet s’intéresse notamment, mais pas exclusivement, à des expériences et des processus bureaucratiques en dehors de l’État, en prenant en compte, par exemple, le secteur informel ou associatif. Les projets peuvent considérer, entre autres, les pratiques de formalisation, de collecte des données ou les espaces, la matérialité et les imaginaires des pratiques bureaucratiques, etc. Le projet sera installé à Dakar. 

Profil

Nous cherchons des (futur-e-s) doctorant-e-s capables de mener à bien un projet de thèse s’inscrivant dans la thématique générale suivante « La bureaucratisation des sociétés africaines ». Cette thématique sera étudiée dans les domaines du politique, de l’économique ou de la société et du religieux en Afrique et au sein de la diaspora africaine. Le projet s’intéresse notamment, mais pas exclusivement, à des expériences et des processus bureaucratiques en dehors de l’État, en prenant en compte, par exemple, le secteur informel ou associatif. Les projets peuvent considérer, entre autres, des pratiques de formalisation, de collecte des données ou les espaces, la matérialité et les imaginaires des pratiques bureaucratiques, etc. Les projets éligibles peuvent s’attacher à toute région, période et époque. Ils ne sont pas limités au Sénégal.

Des informations sur la thématique générale du programme sont à la disposition des candidat-e-s. Il leur suffira pour cela d’adresser un mail à la directrice du projet, Susann Baller : sballer@dhi-paris.fr.

Le/la candidat-e devra être également disposé-e à participer à l’organisation scientifique et logistique des activités d’animation et de valorisation de la recherche liées au programme. Nous recherchons donc des jeunes collègues appréciant le travail en équipe et déterminés à prendre des initiatives.

Conditions contractuelles et missions

  • Le recrutement se fait sous la forme d’une bourse de deux ans, prolongeable pour une période de 12 mois après une évaluation positive. Des informations supplémentaires sur le montant de la bourse et sur les avantages sont à la disposition des candidat-e-s en adressant un mail à la directrice administrative de l’IHAP, Alexandra Heidle-Chhatwani : aheidle-chhatwani@dhi-paris.fr.
  • Les doctorant-e-s seront principalement basé-e-s à Dakar, épicentre du programme, où ils/elles bénéficieront de l’appui logistique du programme et du réseau international. Ils/Elles pourront effectuer des missions de recherche en Europe et en Afrique et participer à des colloques et autres manifestations scientifiques hors du Sénégal. Ils/Elles bénéficieront de soutiens financiers spécifiques pour leurs recherches et sa valorisation.
  • Les doctorant-e-s s’engagent à mener leur projet de recherche doctorale et à participer aux activités collectives d’animation scientifique prévues par le programme : séminaires, universités d’été, colloques, etc. Ils/Elles établiront deux fois par année un bref rapport d’activité à destination du programme.
  • Les doctorant-e-s participeront à l’organisation des activités collectives du programme. 

Conditions d’éligibilité

  • L’appel concerne des jeunes chercheurs et chercheuses déjà inscrit-e-s ou éligible pour une inscription de doctorat. L’inscription dans un programme des partenaires du projet sera encouragée.
  • Les candidats actuellement en master (en système français en master 2) et ayant un engagement d’un futur directeur/une future directrice de thèse sont également éligibles.
  • Les disciplines éligibles sont l’histoire, la sociologie, la science politique, l’anthropologie et d’autres disciplines proches.

Critères de sélection

  • La qualité du projet de recherche, son originalité, son adéquation au programme collectif.
  • Le profil académique et les aptitudes du/de la candidat-e.
  • Les compétences linguistiques : la maîtrise du français, de l’allemand ou d’anglais est indispensable. Celle de deux langues est un atout considérable. La maîtrise d’une langue africaine sera bienvenue.

Dossier de candidature

Une copie du diplôme de master et/ou master 2 (ou diplôme équivalent) ; pour les candidat-e-s qui seraient actuellement en master 2 (ou un programme équivalent ailleurs) : une copie du dernier diplôme et une lettre d’engagement d’un futur directeur/une future directrice de thèse. Le diplôme de master 2 (ou équivalent) devra être fourni avant le début de la bourse.

Pour tous :

  • Une lettre de motivation. 
  • Un curriculum vitae, comprenant le cas échéant une liste des publications et des expériences internationales
  • Un projet de recherche, rédigé en français, en anglais ou en allemand, qui doit comporter les informations suivantes :
    • un titre, suffisamment clair et précis pour évoquer l’objectif principal de la recherche ;
    • un résumé (150 mots) ;
  • la présentation du projet de recherche (environ 2 500 mots), comprenant notamment :
    • un exposé de la problématique, des objectifs et des hypothèses de la recherche, construit sur la base d’un état de l’art ;
    • la présentation de la méthodologie et des sources envisagées ;
  • une bibliographie (pas plus d’une page).
  • Une lettre d’accord du (futur) directeur/de la (future) directrice de thèse à la participation du candidat au programme.
  • Une lettre de référence du (futur) directeur/de la (future) directrice de thèse (cette lettre doit être envoyée séparément à : bewerbung@dhi-paris.fr).
  • Le dossier de candidature devra être envoyé sous forme électronique en un seul fichier pdf au service candidatures de l’IHA (bewerbung@dhi-paris.fr).

La date limite de réception des candidatures est fixée au 1er novembre 2016.

Les auditions auront lieu entre mi-novembre et début décembre.

Lieux

  • 8 rue du Parc-Royal
    Paris, France (75)
  • Université Cheikh Anta Diop
    Dakar, République du Sénégal

Dates

  • mardi 01 novembre 2016

Mots-clés

  • bureaucratie, bureaucratisation, association, secteur informel

Contacts

  • Susann Baller
    courriel : SBaller [at] dhi-paris [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Susann Baller
    courriel : SBaller [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Bourses de doctorat Institut historique allemand (IHA, Paris) – Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS, Dakar) », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le vendredi 12 août 2016, http://calenda.org/374640