AccueilLa mondialisation au service d’un progrès partagé ?

*  *  *

Publié le jeudi 11 août 2016 par João Fernandes

Résumé

À l’occasion des sorties de la version française du dernier livre d’Angus Deaton, Prix Nobel d’économie 2015, La grande évasion, et de la première version du rapport du « Panel International sur le Progrès Social » (IPSP), le Collège des Bernardins organise deux rencontres avec : Angus Deaton, François Bourguignon et Gaël Giraud le 8 septembre 2016 ; Christian Chavagneux, Simon Deakin, Olivier Favereau, Marc Fleurbaey, le 22 septembre 2016.

Annonce

Programme

Jeudi 8 septembre 20h – 22h

  • Table ronde autour d’Angus Deaton, Prix Nobel d’économie 2015 avec Gaël Giraud et François Bourguignon

 A l’occasion de la publication en français de son dernier ouvrage La grande évasion (Presse Universitaires de France, août 2016), Angus Deaton, Prix Nobel d’économie 2015 participera à une table au Collège des Bernardins le 8 septembre prochain.

La grande évasion d’Angus Deaton, c’est celle qui, depuis deux cent cinquante ans a vu certaines parties du monde croître de manière spectaculaire, et creuser dans le même temps de manière disproportionnelle els inégalités. Analysant en profondeur les ressorts de la prospérité et de la richesse des nations, il porte un regard lucide sur le chemin qu’il reste à parcourir pour venir en aide aux laissés-pour-compte.

 Né en Ecosse, professeur à Princeton University, Angus Deaton s’est vu décerner le Prix Nobel d’économie en 2015 « pour son analyse de la consommation, de la pauvreté et du bien-être ». Après l’important succès de The Great Escape aux Etats-Unis, le travail d’Angus Deaton est pour la première fois traduit en français.

 Ancien économiste en chef de la Banque mondiale à Washington, François Bourguignon a été directeur de l’École d’économie de Paris d'octobre 2007 à 2013. Spécialiste des inégalités, il a notamment publié, avec Anthony Atkinson, Handbook of Income Distribution (North-Holland, 2000) et La mondialisation de l’inégalité (Seuil, 2012).

 Chef économiste et Directeur exécutif de la Direction des études, recherches et savoirs de l'Agence Française de Développement depuis janvier 2015, Gaël Giraud est spécialisé dans les mesures alternatives du développement, la théorie de l'équilibre général, la théorie des jeux, les questions de financement et de l'énergie. Il est aussi directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et à l'Université de Paris Centre économique 1-Sorbonne (CES).

Jeudi 22 septembre 20h

  • Débat  « Le capitalisme a t’il un futur ? » avec Christian Chavagneux, Simon Deakin, Olivier Favereau, Marc Fleurbaey

Quel pourrait être le rôle des entreprises et plus largement de l’économie pour une société plus juste et plus humaine. Dans cette société, l'économie et les entreprises peuvent-elles rester "capitalistes" ou subiront-elles des transformations telles qu'on puisse y voir un nouveau paradigme? À l’occasion de la publication de la première version du rapport du « Panel International sur le Progrès Social » (IPSP), le Collège des Bernardins invite les chercheurs à discuter les propositions du chapitre 6 du rapport : « Marchés, finance et sociétés de capitaux : le capitalisme a-t-il un futur? ».

Le Panel International sur le Progrès Social réunit près de 300 chercheurs des sciences sociales et des humanités qui proposent des pistes pour construire la société de demain

  • Christian Chavagneux, journaliste, Alternatives Économiques, AlterEco Plus, BFM Business
  • Simon Deakin, professeur de droit, directeur du programme Cambridge Centre for Business Research (CBR), coordinateur du Chapitre 6 du Rapport IPSP
  • Olivier Favereau, économiste, co-directeur du département Économie, Homme, Société (Collège des Bernardins)
  • Marc Fleurbaey, docteur en économie, professeur à l’université de Princeton,  membre du Comité de Pilotage de l’IPSP

Catégories

Lieux

  • Collège des Bernardins - 20 rue de Poissy
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 08 septembre 2016
  • jeudi 22 septembre 2016

Mots-clés

  • mondialisation, partage des progrès, prix nobel d'économie, Angus Deaton, la grande évasion, capitalisme

Contacts

  • Adeline Houël
    courriel : adeline [dot] houel [at] collegedesbernardins [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Adeline Houël
    courriel : adeline [dot] houel [at] collegedesbernardins [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La mondialisation au service d’un progrès partagé ? », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 11 août 2016, http://calenda.org/374702