AccueilLire les sciences sociales

Lire les sciences sociales

Reading social sciences

*  *  *

Publié le vendredi 18 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

La formule « Lire les sciences sociales », lancée en 1989 par les sociologues Gérard Mauger et Louis Pinto, vise à présenter et mettre en débat des ouvrages de sciences sociales. Il s’agit de réunir auteurs et critiques, en présence d’un large public composé de spécialistes et de profanes.

Annonce

Programme annuel 

Jeudi 22 septembre 2016

  • 14h Romain Pudal, Retour de flammes. Les pompiers des héros fatigués ?, La Découverte, 2016. Présenté par Gérard Mauger.

D’une popularité rarement démentie, vantés pour leur courage et leur dévouement, les pompiers font partie de notre quotidien. Mais on sait en réalité bien peu de choses de ce métier qui incarne aux yeux de beaucoup l’altruisme dans son sens le plus noble. Pompier depuis près de quinze ans, Romain Pudal est aussi sociologue et, dans cette enquête en immersion, il nous fait découvrir l’univers méconnu d’un des derniers services publics présents sur tout le territoire français. Si les interventions pour incendie demeurent le cœur de leur métier, les pompiers sont aussi en première ligne pour affronter les inégalités qui se creusent et les tensions qui s’exacerbent au sein de la société, sous l’effet des crises économiques, du chômage de masse et de la précarisation généralisée. Confrontés à toutes les détresses – physiques, psychologiques et sociales –, ils doivent faire appel à des compétences techniques, mais aussi à des qualités humaines pour y faire face. En ce sens, leur professionnalisme est véritablement un humanisme. Cependant, en incarnant à la fois la « main gauche » (aide et assistance) et la « main droite » (ordre et sécurité) de l’État, en travaillant au contact des plus dures réalités sociales tout en étant eux-mêmes de plus en plus inexorablement précarisés ou mis en danger, les pompiers se retrouvent pris dans un tissu d’injonctions contradictoires dont les implications politiques sont loin d’être négligeables. Si leur valeur cardinale demeure le service public, les pompiers ont néanmoins fort à faire pour résister à un air du temps gestionnaire et réactionnaire qui érode leur éthique faite d’altruisme, d’efficience et de discrétion.

Sur le site de l'éditeur

Romain Pudal sociologue, chargé de recherche au CNRS (CURAPPESS), consacre ses travaux à la sociologie des biens symboliques, d’une part, et à celle des classes populaires, d’autre part. Il s’est engagé en 2002 comme pompier volontaire, après un service militaire à la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris en 1999-2000 : cette enquête s’appuie sur ces quinze années d’engagement..

Mercredi 19 octobre 2016

  • 14h Jean-Baptiste Comby, La Question climatique. Genèse et dépolitisation d’un problème public, Raisons d’agir, 2015. Présenté par Stanislas Morel.

Au cours des années 2000, la montée en puissance de la question climatique dans les médias généralistes français, en rendant plus évidents les dégâts environnementaux provoqués par le capitalisme, aurait pu conduire à interroger l'emprise des rationalités marchandes sur l'organisation des sociétés. Revenant sur la genèse et le déroulement ordinaire de ce débat public, ce livre montre comment s'est au contraire imposée une vision dépolitisée de la question climatique. Pour attirer l'attention des journalistes, les défenseurs conventionnels de cette cause doivent en livrer une version consensuelle propre à satisfaire les verdicts du «plus grand nombre». Ils développent alors une entreprise de moralisation des individus ce qui, du même coup, met à l'abri de la critique les logiques économiques et politiques engendrant la catastrophe écologique en cours. Et ce d'autant plus que les prescriptions «éco-citoyennes» occultent le coût environnemental plus élevé des styles de vie socialement valorisés, permettant ainsi aux plus favorisés de faire valoir leur bonne volonté écologique sans avoir à questionner leurs aspirations consuméristes. Loin d'être neutre, la dépolitisation des enjeux climatiques conforte une organisation sociale hautement inégalitaire et écologiquement dévastatrice. C'est donc à une sociologie des mécanismes concourant à la préservation de l'ordre établi que contribue l'enquête présentée dans ce livre. Ce faisant, elle ouvre des pistes pour penser autrement, et au-delà du seul cas français, une transformation sociale et écologique des «sociétés de marché».

Jean-Baptiste Comby est sociologue, chercheur au Centre d'analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias (CARISM) ainsi qu'au Centre nantais de sociologie (CENS) et maître de conférences à l'Institut français de presse de l'université Paris II.

Mercredi 9 novembre 2016

  • 14h Gaetan Flocco, Des dominants très dominés. Pourquoi les cadres acceptent leur servitude, Raisons d’agir, 2015. Présenté par Hélène Stevens.

Jeudi 8 décembre 2016

  • 14h30 Christian Topalov, Histoires d’enquêtes. Londres, Paris, Chicago (1880-1930), Garnier, 2015. Présenté par Gérard Mauger.

Mercredi 15 mars 2017

14h 

  • Anaïs Collet, Rester bourgeois. Les quartiers populaires, nouveaux chantiers de la distinction, La Découverte, 2015. Présenté par Violaine Girard.
  • Anne LambertTous propriétaires ! L’envers du décor pavillonnaire, Seuil, 2015. Présenté par Yasmine Siblot.

Mercredi 26 Avril 2017

  • 10h - 13h Benjamin Lemoine, L’Ordre de la dette. Enquête sur les infortunes de l’État et la prospérité du marché, La Découverte et Bruno Tinel, Dette publique : sortir du catastrophisme.

Présentés par Julien Duval.

14 h - 17 h

  • Alexis Spire, Katia Weidenfeld, L’Impunité fiscale. Quand l’État brade sa souveraineté, La Découverte, 2015. Présenté par Laurent Bonelli.
  • Sylvain Laurens, Les Courtiers du capitalisme. Milieux d’affaires et bureaucrates à Bruxelles, Agone, 2015. Présenté par Sophie Louey.

Jeudi 4 mai 2017

  • 14h30 Julian MischiLe Bourg et l’atelier. Sociologie du combat syndical, Agone, 2016. Présenté par Gérard Mauger.

Mardi 30 mai 2017

14h Séverine Sofio, Artistes femmes. La parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXesiècles, CNRS Editions, 2016. Présenté par Charlotte Guichard.

Contact

gerard.mauger@cse.cnrs.fr

https://llss.hypotheses.org/ 

Lieux

  • Salle 255 - CNRS/Site Pouchet, 59-61 rue Pouchet
    Paris, France (75016)

Dates

  • jeudi 22 septembre 2016
  • mercredi 19 octobre 2016
  • mercredi 09 novembre 2016
  • jeudi 08 décembre 2016
  • mercredi 15 mars 2017
  • mercredi 26 avril 2017
  • jeudi 04 mai 2017
  • mardi 30 mai 2017

Mots-clés

  • critique, pompier, travail, État, capitalisme, artiste, distinction, dette, pavillon, syndicat

Source de l'information

  • Michel Daccache
    courriel : michel [dot] daccache [at] justice [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Lire les sciences sociales », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 18 novembre 2016, http://calenda.org/376632