AccueilAutour de la tombe princière de Lavau

Autour de la tombe princière de Lavau

The princely tomb of Lavau

De l'individu au collectif : nouvelles données et nouvelles approches en archéologie funéraire de la Protohistoire

From individual to collective: new data and new approaches in the funerary archaeology of Protohistory

*  *  *

Publié le mercredi 14 septembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Depuis plusieurs années, la recherche en archéologie funéraire est enrichie de nouvelles approches qui concernent tout autant les problématiques que les méthodes mises en œuvre sur le terrain et en laboratoire. Cette journée d’étude est l’occasion de dresser le bilan de ces récentes avancées dans le domaine du funéraire, en rassemblant des scientifiques de diverses institutions en France dont les approches innovantes ont non seulement permis de mieux comprendre les pratiques funéraires à l’échelle d’une nécropole, mais aussi de questionner le fait funéraire à de plus vastes échelles régionales et diachroniques pour le 1er millénaire avant notre ère en Europe celtique et dans le Bassin méditerranéen.

Annonce

Journée d'étude TRACES (RHAdAMANTE)/UT2J

Argumentaire

Depuis plusieurs années, la recherche en archéologie funéraire est enrichie de nouvelles approches qui concernent tout autant les problématiques que les méthodes mises en œuvre sur le terrain et en laboratoire. Aujourd’hui, l’intégration systématique des archéosciences dans l’étude des nécropoles et les progrès techniques de celles-ci (anthropologie biologique, archéologie biomoléculaire) renouvèlent nos connaissances sur le traitement des défunts et notre approche dans la compréhension de ces rituels, en apportant des confirmations a priori objectives à des faits qui étaient parfois soupçonnés ou alors invisibles jusque-là (analyses isotopiques et réflexion sur les mobilités individuelles, études des structures deparenté, etc.). Réciproquement, ces nouvelles perspectives méthodologiques conduisent aussi à faire émerger de nouveaux questionnements. Cette journée d’étude est donc l’occasion de dresser le bilan de ces récentes avancées dans le domaine du funéraire, en rassemblant des scientifiques de diverses institutions en France dont les approches innovantes ont non seulement permis de mieux comprendre les pratiques funéraires à l’échelle d’une nécropole, mais aussi de questionner le fait funéraire à de plus vastes échelles régionales et diachroniques pour le 1er millénaire avant notre ère en Europe celtique et dans le Bassin méditerranéen.

Programme

9h00-9h15 Accueil des participants

9h15-9h30 Introduction (Stéphanie Adroit, Anne-Zahra Chemsseddoha, Pierre-Yves Milcent)

  • 9h30-10h00 Ce que disent les morts. Séquence évolutive et cartographie des pratiques funéraires entre les bassins de la Garonne et de l’Èbre (Xe-Ve s. av. J.-C.). Stéphanie Adroit (Docteure associée, UT2J, TRACES-RHAdAMANTE)
  • 10h00-10h30 Les pratiques funéraires en Grèce du nord à l’âge du Fer : nouvelle approche pour un nouveau portrait de cette région à la croisée des Balkans et de l’Egée. Anne-Zahra Chemsseddoha (Chercheur associé, UT2J, PLH-CRATA)

10h30-10h45 Discussion

10h45-11h00 Pause

  • 11h00-11h30 La nécropole d’Urville-Nacqueville (Manche, 2e-1er s. av. J.-C.), données anthropologiques. Stéphane Rottier (MCF, Université de Bordeaux, PACEA), Anthony Lefort (Inrap, UMR 6298-ArTeHiS)
  • 11h30-12h00 Evolution des pratiques funéraires transmanches au second âge du Fer. Emilie Vannier (Doctorante, Université de Strasbourg, Archimède)

12h00-12h15 Discussion

12h15-14h00 Déjeuner

14h00-15h00 Conférence – La tombe de Lavau (Aube) : une nouvelle manifestation du phénomène « princier » au Ve siècle avant notre ère. Bastien Dubuis (Inrap Grand Est Nord, UMR 6298-ArTeHiS), Emilie Millet (Inrap Grand Est Nord, UMR 8546 AOROC)

15h00-15h15 Discussion

15h15-15h30 Pause

  • 15h30-16h00 Esquisse d’une géographie funéraire : les tombes à épées du début de l’âge du Fer en Gaule. Pierre-Yves Milcent (MCF HDR, UT2J, TRACES-RHAdAMANTE)
  • 16h00-16h30 Apports de la paléogénétique aux questions archéologiques : l’exemple de Gurgy (Bourgogne, Néolithique) et les perspectives sur l’âge du Fer. Claire-Elise Fischer (Doctorante, Université de Bordeaux, UMR 5199-PACEA), Marie-France Deguilloux (MCF, Université de Bordeaux, UMR 5199-PACEA), M. Rivolat (Université de Bordeaux, UMR 5199-PACEA), C. Couture (Université de Bordeaux UMR 5199-PACEA), S. Rottier (MCF, Université de Bordeaux, UMR 5199-PACEA), A. Lefort (Inrap, UMR 6298-ArTeHiS)

16h30-16h45 Discussion

Lieux

  • Université de Toulouse Jean Jaurès. Maison de la recherche - Laboratoire TRACES, Amphi F-417 - 5 allées Antonio Machado
    Le Mirail, France (31058)

Dates

  • mercredi 05 octobre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • nécropole, pratiques funéraires, paléogénétique, âge du Fer

Contacts

  • Stéphanie Adroit
    courriel : stephanie [dot] adroit [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphanie Adroit
    courriel : stephanie [dot] adroit [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour de la tombe princière de Lavau », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 14 septembre 2016, http://calenda.org/377336