AccueilRelire Louis Haute cœur

Relire Louis Haute cœur

Rereading Louis Haute cœur

*  *  *

Publié le lundi 19 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque porte sur Louis Hautecœur (1884-1973), qui a consacré sa vie à l’art et à l’architecture, non seulement du passé, mais aussi du temps présent. L’importance de ses nombreuses contributions est restée peu étudiée durant de longues années, avant d’apparaître, à partir des années 1980, dans des travaux sur l’histoire de l’art et de l’architecture des années de Vichy

Annonce

Date et lieu

  • École nationale supérieure d’architecture de Normandie, Rouen/Darnétal
  • Vendredi, 12 mai 2017

Argumentaire

Ce colloque porte sur Louis Hautecœur (1884-1973), qui a consacré sa vie à l’art et à l’architecture, non seulement du passé, mais aussi du temps présent. L’importance de ses nombreuses contributions est restée peu étudiée durant de longues années, avant d’apparaître, à partir des années 1980, dans des travaux sur l’histoire de l’art et de l’architecture des années de Vichy[1]. Néanmoins, il a fallu attendre encore deux décennies pour qu’il devienne enfin un sujet de recherches en soi[2]. Ces recherches pionnières nous éclairent sur les multiples compétences de Hautecœur dont la vie illustre les grands bouleversements du XXe siècle.

En qualité d’agent de l’État, Hautecœur s’implique dans les débats et les institutions artistiques et architecturales de son temps. Polyvalent et polygraphe, il exerce successivement ou simultanément plusieurs métiers : professeur d’histoire de l’art et de l’architecture (École du Louvre, École des Beaux-Arts), historien de l’architecture (L’Histoire de l’Architecture classique en France en sept tomes), critique d’art et d’architecture (rédacteur en chef de L’Architecture), commissaire d’exposition (expositions internationales, Biennales de Venise), conservateur (Musée du Luxembourg, inspirateur du Musée national d’Art moderne) et administrateur réformateur (Direction des Beaux-Arts en Égypte et en France).

Ce colloque vise la poursuite et l’élargissement de l’état du savoir par l’exploration des facettes méconnues de l’action de Hautecœur. Les contributions attendues porteront sur son parcours de savant et de fonctionnaire, sur l’impact de ses réformes aussi bien que sur le contexte artistique, intellectuel et politique dans lequel s’est inscrite son action.

Parmi les grands thèmes qui traversent ses multiples engagements, et qu’il serait intéressant d’approfondir, on remarquera :

  • Sa conception du classicisme français comme une tradition vivante et sa plaidoirie pour une troisième voie pour la création contemporaine, entre tradition et modernité.
  • Son intérêt pour les artistes et les architectes vivants, exprimé à travers les acquisitions pour le Musée du Luxembourg, les commandes artistiques, les expositions et les échanges internationaux.
  • La modernisation de l’administration et des institutions des arts et de l’architecture.
  • La professionnalisation des acteurs à travers la mise en place du système des musées classés-contrôlés, la protection des titres et les réformes de l’enseignement.
  • Sa conception de l'identité française, en particulier à travers son idée de la protection du patrimoine, de l'art et du paysage aussi bien que de sa vision du projet architectural et de l'urbanisme.

[1] Laurence Bertrand Dorléac, Histoire de l’art : Paris, 1940-1944 : ordre national, traditions et modernités, Paris : Publications de la Sorbonne, 1986 ; Frédéric Boucher et Danièle Voldman, Les Architectes sous l'Occupation, Paris : Centre national de la recherche scientifique / Institut du temps présent, 1992.

[2] Caroline Poulain, L'Action de Louis Hautecœur au Secrétariat général des Beaux-Arts (1940-1944) : La permanence des Beaux-Arts dans la fracture de Vichy, École des Chartres, 2001 ; Antonio Brucculeri, Louis Hautecœur et l'architecture classique en France : du dessin historique à l'action publique, Paris : Picard, 2007.

Modalité de soumission

Les propositions, en français ou en anglais, doivent comporter un résumé de 2000 signes maximum (espaces compris) accompagné d’une bibliographie indicative composée de cinq articles, ouvrages ou sources d’archives et d’une biographie de l’auteur de 400 signes maximum. Les propositions des doctorant(e)s sont les bienvenues. Les 3 éléments seront réunis dans un seul fichier Word ou PDF intitulé ainsi : NOM_resume.docx (ou .pdf). Ils seront adressés,

avant le 7 novembre 2016 à minuit

à : colloque.hautecoeur[à]gmail.com.

Comité d’organisation

  • Patrice Gourbin Enseignant (Histoire et cultures architecturales), ENSA Normandie / ATE Normandie
  • Tricia Meehan Maitre assistante (Ville et territoire), ENSA Normandie / ATE Normandie

Organisation scientifique

  • Élise Guillerm Assistante scientifique, ENSA Normandie / HiCSA

Comité scientifique

  • Antonio Brucculeri Maître-assistant (Histoire et cultures architecturales), ENSA Paris-Val de Seine / EVCAU
  • Julien Bastoen Docteur en architecture / AHTTEP
  • Jean-Louis Cohen Sheldon H. Solow Professor in the History of Architecture, Institute of Fine Arts, New York University / Professeur invité du Collège de France
  • Claire Maingon Maître de conférences (Histoire de l’art), Normandie Université (Rouen) /  GRHis
  • Caroline Maniaque Professeure (Histoire et cultures architecturales), ENSA Normandie / IPRAUS
  • Pascal Ory Professeur (Histoire contemporaine), Sorbonne (Paris1) / CHS
  • Yves Pauwels Professeur (Histoire de l’art), Université François-Rabelais de Tours / CESR
  • Hélène Serre de Talhouët Enseignante (Histoire de l’art), Institut Catholique de Paris / IRHiS

Calendrier

  • Ouverture de l’appel à contributions : 9 septembre 2016
  • Date limite pour réception des propositions : 7 novembre 2016

  • Envoi des décisions : 13 janvier 2017 au plus tard
  • Réception du texte d’intervention : 14 avril 2017 au plus tard
  • Colloque : 12 mai 2017

Lieux

  • École nationale supérieure d'architecture de Normandie
    Darnétal, France (76)

Dates

  • lundi 07 novembre 2016

Mots-clés

  • Louis Haute cœur, professionnalisation, paysage, patrimoine, classisisme

Source de l'information

  • Élise Guillerm
    courriel : elise [dot] guillerm [at] rouen [dot] archi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Relire Louis Haute cœur », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 19 septembre 2016, http://calenda.org/377476