AccueilLes nouveaux visages des armées africaines

Les nouveaux visages des armées africaines

The new faces of African armies

*  *  *

Publié le jeudi 22 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Le colloque international organisé par l’Institut de recherche stratégique de l'école militaire (IRSEM), les 5 et 6 octobre 2016 à l’École militaire, sera consacré aux armées d’Afrique subsaharienne. Pluridisciplinaire et diachronique, il visera à une meilleure compréhension du fait militaire dans cette région, des forces armées et de ceux qui les composent.

Annonce

Argumentaire

Le colloque international organisé par l’IRSEM, les 5 et 6 octobre 2016 à l’École militaire, sera consacré aux armées d’Afrique subsaharienne. Pluridisciplinaire et diachronique, il visera à une meilleure compréhension du fait militaire dans cette région, des forces armées et de ceux qui les composent.

Les différentes armées d’Afrique subsaharienne se trouvent aujourd’hui dans une période de transition entre un modèle issu des indépendances et un modèle plus adapté à la conflictualité actuelle. Lors des indépendances, ces armées ont incarné la souveraineté des Etats, bien qu’elles aient été parfois négligées par le pouvoir politique et qu’elles aient servi occasionnellement d’outil de développement ou de maintien de l’ordre. Elles apparaissent depuis la fin de la Guerre froide de plus en plus sollicitées pour améliorer la prévention, contribuer à la résolution des crises sécuritaires sur le continent africain et protéger ou garantir l’évolution politique vers des formes plus démocratiques. Aujourd'hui, elles se trouvent au centre de nouveaux enjeux, avec le développement du terrorisme djihadiste sur fond de renouveau de la concurrence entre puissances internationales et d’intensification des défis liés à la gouvernance.

Ce colloque examinera donc trois thèmes principaux :

  • La naissance et la formation des armées africaines,
  • les armées africaines face aux influences extérieures,
  • l’adaptation des armées africaines

qui seront déclinés en sept tables rondes au cours de ces deux journées. L'introduction scientifique sera prononcée par le professeur Michel-Louis Martin, professeur émérite de l'université Toulouse 1-Capitole et les conclusions scientifiques seront rassemblées par le professeur Frédéric Turpin de l'université de Chambéry

Les langues du colloque seront le français et l'anglais, avec traduction simultanée.

Programme

Mercredi 5 octobre 2016

  • 09h00 Mot d’accueil : Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer, Directeur de l’IRSEM
  • 09h10 Introduction : Michel-Louis Martin, Professeur émérite à l’université Toulouse 1-Capitole

09h30 

Table ronde 1 : La construction des forces armées nationales | Building the national armed forces

Président: Dominique Bangoura, présidente de l’Observatoire politique et stratégique de l'Afrique (OPSA)

Discutant: lieutenant-colonel Jérôme de Lespinois, chercheur, IRSEM

  • Service civique et développement : une utopie au cœur des relations entre armée et pouvoir  politique au Sénégal (1960-1968), Romain Tiquet, post-doctorant, université de Genève 
  • Le service civique et la question des missions extra-militaires de l'armée dans les relations militaires franco-ivoiriennes (1960-1970), Arthur Banga, enseignant-chercheur, assistant, université Houphouët-Boigny d'Abidjan  
  • Les gardes «  nationales  » au Sahara-Sahel : un troisième corps entre armée et gendarmerie, (Niger et Mauritanie, c. 1958-1968), Camille Evrard, post-doctorante, université de Toulouse Jean Jaurès 
  • La transmission de l’héritage français aux pays africains  : cas du Dahomey, Lieutenant-colonel Marcel Adjaho, directeur général adjoint, gendarmerie béninoise 

11h00 Pause

11h30

Table ronde 2 : Rôle des armées et formation de l’État | The role of the armed forces and the development of the state

Président : Philippe Hugon, directeur de recherche du pôle Afrique, IRIS 

Discutant : Vincent Joly, professeur, université Rennes 2

  • The Creation and Early Development of the Zimbabwe Defence Force (1980-1998), Tim Stapleton, professeur, université de Calgary
  • L’évolution de l’armée malgache : d’une armée pré-coloniale à une armée nationale, Juvence F. Ramasy, maître de conférences, université de Toamasina
  • A l’école des indépendances : l’EFORTOM. Génération EFORTOM, armée, diplomatie et politique, 1956-2015, LCL, Antoine Champeaux, officier adjoint, délégation au patrimoine de l’armée de terre et Eric Deroo, cinéaste et auteur, chercheur associé au CNRS
  • Constructing Identity and Operationnalising Difference  : An Ethnic History of the ‘Uganda People’s Defense Force, Joshua Shurley, lecturer, Clovis Community College, Californie 

13h00 Pause déjeuner

14h30

Table ronde 3 : Le militaire et le politique | The military and the political

Président : François David, maître de conférences HDR, université Lyon III 

Discutant : Marielle Debos, maîtresse de conférences,  université Paris-Ouest Nanterre La Défense

  • Discontent within the ranks: Examining military revolts in West Africa, Maggie Dwyer, chercheur associé, université d’Édimbourg 
  • L’arbitrage politique de l’armée dans les conflits internes et édification des États burkinabé et sénégalais, Léon Sampana, enseignant-chercheur, université Polytechnique de Bobo-Dioulasso
  • The Paradox of Force in the DR Congo-State Power Projection and the De Facto Decentralization of the Armed Forces, Judith Verweijen, postdoctorante, Conflict Research Group, Ghent university
  • Autopsie d’une défaillance  : Cohésion, discipline et leadership au sein des forces armées maliennes en 2012-2013, Marc-André Boisvert, doctorant, université d’East Anglia

16h00 Pause

16h30 

Table ronde 4 : Le retournement des schémas de formation et de coopération | A shift in educational and cooperation models

Président : Colonel Denis Millot, chef de la mission Afrique subsaharienne, DCSD

Discutant : Jean-Pierre Bat, archiviste-paléographe, Archives nationales de France

  • Adaptation des armées africaines : paradigme versus pragmatisme, Colonel Philippe Susnjara, Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale
  • La licence des sciences de la défense, une réforme endogène de la formation des élèves, officiers à Madagascar, Nicolas Courtin, doctorant, université Paris Diderot-Paris 7, CESSMA
  • Pour en finir une bonne fois pour toute avec la réforme du secteur de sécurité  : l’armée burundaise, de la « success story  » à la dislocation, Thierry Vircoulon, consultant Afrique, International Crisis Group 
  • Coopérations militaires en Afrique, entre fatigue et influence, Aline Leboeuf, chercheur, IFRI

18h00 Fin de la journée

Jeudi 6 octobre 2016

09h00

Table ronde 5 : Puissances étrangères et armées africaines | Foreign powers and the African armed forces 

Président : Colonel Jovanovic, chef du département Afrique, DGRIS 

Discutant : Thierry Tardy, analyste senior, Institut d’Études de Sécurité Union Européenne 

  • La participation de l’Union européenne à la formation des armées africaines, Anne Hamonic, maître de conférences, université Rennes 1 
  • Breaking the Mould?  Brazil, Portugal, and Capacity-Building in the Angolan Armed Forces, Adriana Erthal Abdenur, professeur, Instituto Igarapé et Brazilian Naval War College 
  • Assessing the Chinese Contribution to the Modernisation of the African Armies, Claudia Zanardi, doctorante, King’s College London 
  • La BPC (Building Partner Capacity) du Pentagone, un concept pour quels objectifs ?, Maya Kandel, chercheur, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 
  • Les mercenaires : des savoir-faire militaires au service des acteurs de la crise congolaise (1960 –  1967), Walter Bruyère-Ostells, professeur, Institut d’études politiques, Aix-en-Provence 

10h30 Pause

11h00

Table ronde 6 : Adaptation des armées par le bas | “Bottom-up” adaptation of the armed forces 

Président : Jean-Philippe Remy, correspondant régional Afrique, Le Monde 

Discutant : Sonia Le Gouriellec, chercheur, IRSEM 

  • Le processus fédéral d’institutionnalisation des milices locales au sein de l’Armée Nationale, Somalienne face aux poussées régionalistes : « old wine in new bottles  » ?, Giulio Di Domenicantonio, doctorant, université du Salento 
  • From A Guerrilla Force to One of the Strongest Military Might in Africa: The Paradox of the Ethiopian Defence Force’s Efficiency, Minas Feseha Giorgis, Researcher and African Leadership Centre Fellow, King's College London  
  • Embedded Uniforms: Militias and the Army in Sudan’s Civil Wars, Hassan Elhag Ali Ahmed, doyen, faculté d’économie et de sociologie, université de Khartoum 

12h30 Pause déjeuner

14h00

Table ronde 7 :  Adaptation des armées par le haut | “Top-down” adaptation of the armed forces 

Président : capitaine de frégate Marianne Péron-Doise, chercheur senior, IRSEM 

Discutant : Amandine Gnanguênon, chercheur, directrice du projet Guerre&Politique, Institut des mondes africains (EHESS)

  • Of veterans, professional soldiers, and ‘young Turks’. Professionalization and personalisation in the Ugandan armed forces,  Anna Reuss, doctorante, Ghent university 
  • African Multinational Forces in the Twenty First Century: Challenges, Progress and the Future, Abigail Kabandula, doctorante, université du Massachusetts, Boston 
  • Sorry Mr. Chairman, can we stop the meeting, we have a plane to catch. The South African Entry into the Peace Support Arena, Thomas Mandrup, professeur associé, Institute of Military History and War Studies, Royal  Danish Defence College et Faculty of military science, université de Stellenbosch 
  • The Role of the Sudan People's Liberation Army in the Emergence and Development of the South Sudanese State,  Matthew LeRiche, professeur, Memorial University of Newfoundland 

15h30 Conclusion scientifique,  Frédéric Turpin, professeur, université de Chambéry 

16h00 Conclusion générale, Patricia Adam, présidente de la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale 

Inscription

Inscriptions obligatoires à :

http://www.defense.gouv.fr/irsem/rubriques_complementaires/inscription-du-colloque-irsem-du-5-6-octobre-2016-a-l-ecole-militaire

Lieux

  • École militaire, 5 place Joffre
    Paris, France (75007)

Dates

  • mercredi 05 octobre 2016
  • jeudi 06 octobre 2016

Mots-clés

  • armée, fait militaire, format, coopération, soldat

Contacts

  • Jérôme de Lespinois
    courriel : jerome [dot] de-lespinois [at] defense [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • Jérôme de Lespinois
    courriel : jerome [dot] de-lespinois [at] defense [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les nouveaux visages des armées africaines », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 22 septembre 2016, http://calenda.org/377806