AccueilProductions et circulations des biens culturels (2016-2017)

Productions et circulations des biens culturels (2016-2017)

The production and circulation of cultural assets (2016-2017)

Le cas des pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord

The case of Middle Eastern and North African countries

*  *  *

Publié le jeudi 22 septembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Financé par le labex ICCA en partenariat avec le CESSP et le Labsic, ce groupe de recherche est articulé autour d’un séminaire annuel et de manifestations scientifiques régulières. Il s’agit de favoriser la création d’un réseau international de chercheurs et de professionnels pour initier, développer et diffuser des travaux sur les productions culturelles et médiatiques (cinéma, informations, livres, programmes télévisés, musiques, etc.) dans les pays du Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Son objectif est de saisir leurs enjeux sociaux, économiques, politiques, religieux et culturels en se focalisant sur les spécificités des espaces nationaux et les processus de circulation des productions et des pratiques.

Annonce

Argumentaire

Financé par le labex ICCA en partenariat avec le CESSP et le Labsic, ce groupe de recherche est articulé autour d’un séminaire annuel et de manifestations scientifiques régulières. Il s’agit de favoriser la création d’un réseau international de chercheurs et de professionnels pour initier, développer et diffuser des travaux sur les productions culturelles et médiatiques (cinéma, informations, livres, programmes télévisés, musiques, etc.) dans les pays du Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Son objectif est de saisir leurs enjeux sociaux, économiques, politiques, religieux et culturels en se focalisant sur les spécificités des espaces nationaux et les processus de circulation des productions et des pratiques.

En dépit de leur importance, les biens culturels dans la région MENA restent relativement peu traités par les sciences humaines et sociales. Le projet tente donc de rassembler des chercheurs qui, même s’ils travaillent dans ce domaine, demeurent dispersés et n’échangent pas toujours entre eux. L’idée est de contribuer aux circulations des lectures entre espaces nationaux et régionaux. Son intérêt tient en effet, d’une part, à la volonté de favoriser des transferts transdisciplinaires très larges (études arabes, histoire, géographie, sciences du langage, sciences de l’information et de la communication, science politique et sociologie) et, d’autre part, de les inscrire dans un espace académique international où les travaux francophones sont relativement peu visibles. Procéder à une analyse des biens culturels et médiatiques dans les pays de la région MENA, notamment les plus populaires (au double sens du terme), oblige à convoquer un modèle d’analyse approprié qui prend en compte à la fois les spécificités et les réalités politiques, économiques, culturelles, linguistiques et historiques de cette région, en général, et dans chaque espace national en particulier. La mobilisation de perspectives, comme l’économie politique critique de la culture et de la communication ainsi que la sociologie relationnelle des champs, nous semble particulièrement heuristique pour restituer ces phénomènes.

Les axes de ce projet s’articulent autour de trois grandes échelles. La première entend ne pas cloisonner les biens culturels dans des spécialités (médias, cinémas, séries, etc.) mais étudier dans une perspective relationnelle leur production, leur diffusion et leur appropriation dans la région MENA. Ce souci reste relativement rare.

La deuxième entrée consiste à placer au cœur de l’analyse relationnelle les questions socioéconomiques des entreprises médiatiques, les profils de leurs initiateurs et de leurs employés, les enjeux pour les États et les organisations internationales. Autrement dit, il est indispensable de combiner l’analyse des contenus avec des perspectives sociologiques, économiques, historiques et politiques. Par exemple, un faible nombre de recherches ont été consacrées à la présence d’entreprises de presse écrite sur supports papier et réseaux numériques, toujours à la recherche d’un équilibre économique et le plus souvent en lutte pour la liberté d’expression. De même, quand les cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient font l’objet de travaux universitaires, les films sont pensés avant tout comme des  simples œuvres artistiques et rarement comme des entreprises financières. Il existe peu de recherches sur la sociologie des publics et du cinéma dans cette région du monde. Pourtant l’industrie cinématographique y connaît un ensemble de mutations qui concernent tant la production, le financement, la circulation que la consommation des films.

Le troisième axe vise à étudier en même temps les transformations des espaces médiatiques et culturels nationaux, qui sont loin d’être homogènes comme tend à le faire croire l’expression « monde arabe », avec celles des espaces internationaux des biens culturels. Autrement dit, il s’agit non seulement de considérer cette « aire culturelle » comme un terrain comme les autres mais aussi dans ses relations avec d’autres espaces géopolitiques. Par exemple, les phénomènes de circulation ne seront pas traités exclusivement depuis la région MENA mais aussi vers elle.

Pour suivre nos activités, rendez-vous sur notre carnet Hypothèses sur revues.org

Les séances du séminaire auront lieu le jeudi entre 14h30 à 16h30 à la Maison des sciences de l’homme, Paris Nord : 20 Avenue George Sand, 93210 Saint-Denis, Métro Front Populaire (ligne 12).

Programme 

Séance 1. Jeudi 10 novembre 2016

Salle 404

  • Anahi Alviso-Marino (CESSP, Paris – CRAPUL, Lausanne), Le pouvoir des institutions. Arts visuels et politique au Yémen

Séance 2. Jeudi 15 décembre 2016

Salle 402

  • Anouk Cohen (CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), Fabriquer le livre au Maroc (Paris, Karthala, Coll. « Terres et gens d’Islam », avec une préface de Roger Chartier, à paraître)

Séance 3. Jeudi 12 janvier 2017

Salle 403

  • Mohammed El Oifi (Université Paris 3), Les chaines d’information en continu en langue arabe : une mise en perspective socio-historique

Séance 4. Jeudi 23 février 2017

Salle 407

  • Asmaa Azizi (CELSA, Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication), Médias et engagement politique des immigrés Marocains en France

Séance 5. Jeudi 16 mars 2017

Salle 407

Présentation d’ouvrages par les membres du groupe

  • Naomi Sakr, Jakob Skovgaard-Petresen et Donatella Della Ratta (eds), Arab Media Moguls, IB Tauris, 2015 - (présenté par Dominique Marchetti). 
  • Mohamed Younes, Presse papier et électronique dans les pays du Golfe,  ouvrage en langue arabe - Dar Misria Loubnania, 2014 - (présenté par Abdelfettah Benchenna)

Séance 6. Jeudi 27 avril 2017

Salle 407

  • Franck Mermier (CNRS, Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain, CNRS-EHESS), Regards sur l’édition dans le monde arabe (Paris, Karthala, coll. « Hommes et sociétés », 2016)

Séance 7. Jeudi 18 mai 2017

Salle 407

  • Ibtissem Ben Araar (Université de Versailles Saint-Quentin, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines), L’agence France-Presse au Moyen-Orient : développement du réseau et pratiques journalistiques des années 1960 aux années 1980 

Pour toute information, merci de prendre contact avec Dominique Marchetti (dominique.marchetti(at)cnrs.fr) et Abdelfettah Benchenna (benchenna(at)univ-paris13.fr)

Lieux

  • Maison des sciences de l’homme Paris Nord - 20 Avenue George Sand
    Saint-Denis, France (93210)

Dates

  • jeudi 10 novembre 2016
  • jeudi 15 décembre 2016
  • jeudi 12 janvier 2017
  • jeudi 23 février 2017
  • jeudi 16 mars 2017
  • jeudi 27 avril 2017
  • jeudi 18 mai 2017

Mots-clés

  • industrie culturelle, cinéma, musique, télévision, audiovisuel, presse, édition, livre, monde arabe, maghreb, Moyen-Orient, Proche-Orient, industries créatives

Contacts

  • Abdelfettah Benchenna
    courriel : benchenna [at] univ-paris13 [dot] fr

Source de l'information

  • Abdelfettah Benchenna
    courriel : benchenna [at] univ-paris13 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Productions et circulations des biens culturels (2016-2017) », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 22 septembre 2016, http://calenda.org/377902