AccueilByzance et l’islam

Byzance et l’islam

Byzantium and Islam

Porphyra. International academic journal in Byzantine Studies, n. XXV.

Porphyra. International academic journal of Byzantine Studies, no. XXV.

*  *  *

Publié le mardi 27 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Le prochain numéro de l’e-revue Porphyra portera sur la thématique des échanges entre Byzance et l’islam. De nombreux champs de recherche sont ouverts pour traiter la question, la revue étant particulièrement intéressée par les articles évoquant les populations vivant aux frontières des deux empires, ainsi que les aspects politiques et commerciaux.

Annonce

 À la mémoire d’Alessandro Angelucci

Argumentaire

L’interaction entre Byzance et l’Islam est un sujet fascinant mais qui reste cependant peu étudié. Si, d’une part, nous avons plusieurs sources de première main, à la fois byzantines et arabes, qui décrivent de vifs échanges entre les deux parties, nous avons d’autre part de timides tentatives d’instaurer une coexistence pacifique à défaut de relations amicales. La première phase d’expansion entreprise par les fidèles de Mahomet fut un succès : une large partie de la Méditerranée orientale fut conquise aux dépens de l’empire byzantin et donna corps à l’idée du Jihad, c’est-à-dire de la Guerre sainte. Les Byzantins ripostèrent sans tarder mais ils n’intensifièrent pas leur combat contre l’expansion musulmane avec une religiosité fanatique comme ce fut le cas quelques siècles plus tard en Europe. En dépit d’une guerre quasi continue lors des premiers siècles de l’existence de l’Islam, les relations entre les deux grandes religions monothéistes commencèrent à s’apaiser suffisamment pour développer les premiers échanges diplomatiques. Avec l’arrivée des populations nomades et la chute de la dynastie abbaside, ces relations changèrent encore et conduisirent à l’arrivée de pèlerins armés, connus sous le nom de Croisés, ce qui fragilisa grandement la situation politique au Moyen Orient, créant des problèmes dont nous témoignons encore aujourd’hui. L’émergence des Turcs ottomans et leur rapide conquête de l’empire byzantin entravèrent toutes les relations possibles de coopération, sans pour autant empêcher d’autres idées, comme en témoigne le célèbre cas de l’empereur Manuel II Paléologue. Avec la chute de Constantinople l’interaction entre Byzance et l’Islam cessa d’exister, du moins du point de vue politique, mais se poursuivit dans la sphère religieuse.

Ce numéro de Porphyra propose d’enquêter sur les nombreux aspects du sujet présenté. Les champs de recherche s’ouvrent de l’histoire de l’art à la religion, de l’histoire à la sociologie, de l’étude de la politique aux relations internationales. Un examen approfondi de l’idée du Jihad et de la Guerre sainte est souhaité afin de mieux comprendre les différentes positions à l’égard de cette question. Les études sur les particularités des relations entre Constantinople et Bagdad, en se référant par exemple au Administrando Impero, sont les bienvenues, ainsi que leurs relations commerciales. La revue est particulièrement intéressée par les articles qui examineront les populations vivant aux frontières des deux empires, un sujet rendu célèbre par l’histoire du Digenis. Les articles peuvent aussi se concentrer sur des questions politiques ou sur les nombreuses différences administratives et législatives entre les deux super-puissances. Ces propositions ne sont que quelques approches concernant le sujet et Porphyra prendra en compte d’autres thèmes de recherche. 

Modalités de soumission

Langues autorisées : anglais, italien, français, allemand, grec, espagnol

Les articles et les résumés doivent être envoyés à : editorporphyra@gmail.com

Les règles éditoriales sont publiées sur notre site www.porphyra.it  

Date limite 1er décembre 2016

Modalités de sélection

Le comité scientifique de la revue décidera de la sélection.

  • Prof. Antonio Rocco Carile (Università di Bologna)
  • Prof. Florin Curta ( University of Florida)
  • Prof. Andreas Külzer (ÖAW, Vienna)
  • Prof. Paolo Odorico (EHESS, Paris)
  • Prof.ssa Sandra Origone (Università di Genova)
  • Prof. Stratis Papaioannou (Brown University)
  • Prof. Roberto Romano (Università di Napoli)
  • Prof.ssa Silvia Ronchey (Università Roma Tre)
  • Prof. Giorgio Vespignani (Università di Bologna)

Dates

  • jeudi 01 décembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Byzance, islam

Contacts

  • Lorenzo Maria Ciolfi
    courriel : lorenzomaria [dot] ciolfi [at] gmail [dot] com
  • Nicola Bergamo
    courriel : editorporphyra [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Lorenzo Maria Ciolfi
    courriel : lorenzomaria [dot] ciolfi [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Byzance et l’islam », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 septembre 2016, http://calenda.org/378000