AccueilNouveaux contextes et nouvelles pratiques interculturelles. Globalisation et circulation

Nouveaux contextes et nouvelles pratiques interculturelles. Globalisation et circulation

New contexts and new intercultural practices - globalisation and circulation

XVIe congrès international de l'Association internationale pour la Recherche Interculturelle (ARIC)

6th international conference of the Association internationale pour la Recherche Interculturelle (ARIC)

*  *  *

Publié le lundi 26 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Pour la première fois de son histoire, le congrès de l’Association internationale pour la recherche interculturelle (ARIC) sera organisé à Madagascar, et dans la zone océan Indien, en 2017, par le Centre de recherche et d’étude sur les constructions identitaires (CRECI) de l’université d’Antananarivo. Le congrès réunira pendant cinq jours des chercheur-e-s et étudiant-e-s malgaches et internationaux, des praticien-ne-s et des membres de la société civile autour de la problématique des nouveaux contextes et des nouvelles pratiques interculturelles du monde actuel.

Annonce

Date et lieu

Date : 23, 24, 25, 26 et 27 mai 2017

Lieu : Antananarivo, Madagascar

Institutions organisatrices

  • L’Association internationale pour la Recherche Interculturelle (ARIC)
  • Le Centre de Recherche et d’Etude sur les Constructions Identitaires (CRECI)

Argumentaire

La globalisation, et la circulation qui lui est attachée, ne sont pas des phénomènes nouveaux. Même dans les temps les plus anciens, les hommes, les idées et les biens ont circulé : l’agriculture, l’écriture, la roue, etc. Ce phénomène s’est accéléré avec l’avènement de la modernité, et encore plus en raison des progrès vertigineux de la technologie. Les manières d’être, de penser, d’agir, les modes de vie se sont transformés. Le XXIe siècle est ainsi caractérisé par de nouvelles interrogations et de nouveaux défis : modes de circulations, menaces, formes de conflictualité, modes de résolution des conflits, modes d’adaptation, négociation et renégociation permanentes avec soi et l’autre, redéfinition de l’altérité… On a changé de monde, on a changé le monde.

L’histoire de Madagascar reflète cette « permanence » de la globalisation. Madagascar est à la confluence de multiples réseaux de circulation. Ile située dans l’Océan indien, à l’Est de l’Afrique, au Sud-Ouest de l’Asie, sa culture est le fruit de ces diverses influences, dès avant le premier millénaire de l’ère chrétienne. Par la suite, marchands arabes, indiens, chinois, traitants européens ont parcouru les côtes de Madagascar. Le XIXe siècle a vu l’arrivée des « civilisateurs », avec d’abord la religion chrétienne et ses valeurs, et la colonisation.

Modèle et valeurs issus de l’Occident sont adoptés par la société malgache à partir de la décolonisation : démocratie, économie libérale, etc. D’un autre côté, d’autres modèles atteignent l’île dans la confrontation de la guerre froide. Actuellement, avec les nouveaux modes de communication et l’intensification des flux d’information, les frontières disparaissent et Madagascar ne se vit plus comme une île éloignée. Elle est aussi un acteur dans la globalisation, qui y suscite, comme pour d’autres, des questions et des réflexions sur la nécessité d’adaptation aux contextes constamment mis en question.

Comment cette globalisation et cette circulation accélérées se vivent-elles dans le monde de l’éducation, dans celui de la santé, sur les frontières et dans les états-nations ? Comment les divers acteurs sociaux, hommes, femmes, jeunes, aînés, familles, se situent-ils dans ces contextes en transformation et dans ces nouveaux modèles de distribution et d’investissement des ressources? Quels en sont les effets et les processus qui affectent les choix linguistiques, sociaux, religieux et écologiques dans la zone de l’Océan Indien mais également à travers le monde ?

Le congrès de l’ARIC visera à apporter des analyses et de nouvelles approches sur ces nouveaux contextes et leur impact dans les pratiques interculturelles d’individus ou de groupes dans diverses zones d’étude : Madagascar, la zone Océan Indien, l’Afrique, l’Asie, l’Europe, les Amériques, la zone Pacifique.

Les axes thématiques suivants seront privilégiés :

  • Circulation des modèles, des idées et des savoirs : diffusion et réseaux (numériques, familiaux, associatifs, éducatifs, scientifiques) ; appropriation et adaptation.
  • Circulation des ressources et des biens : droit international et protection des ressources naturelles.
  • Migrations et déplacements de population : guerres et conflits ; questions écologiques et changement climatique ; radicalismes ; tourisme et développements (tourisme et conservation de la biodiversité, tourisme et santé, tourisme éthique) ; mobilités.
  • Définition et redéfinition des frontières : état-nation ; espaces supranationaux ; frontières et échanges économiques (flux financiers, délocalisation, production et consommation) ; nouveaux plurilinguismes et frontières.
  • Nouveaux discours sur l’altérité : crise identitaire, nouvelles anxiétés, insécurité, repli sur soi.

Modalité de soumission

Les activités proposées peuvent se présenter sous diverses formes : symposium, communications orales, présentation interactive de posters, conférences, tables rondes. Elles  porteront sur des aspects théoriques et/ou méthodologiques et/ou analytiques des nouveaux contextes et des nouvelles pratiques interculturelles et peuvent toucher diverses disciplines.

Une sortie culturelle organisée le 27 mai 2017 et des découvertes culturelles et artistiques sont proposées aux participant-e-s au congrès.

Par ailleurs, à la suite du congrès, une visite scientifique dans les autres îles de l’Océan Indien pourrait être également proposée aux membres de l’ARIC et aux autres participants intéressés. Pour toute information sur ces visites, prière de contacter le comité d’organisation suivant :

  • MALBERT Thierry, Université de La Réunion
  • BRANDIBAS Jacques, Université de La Réunion
  • AH-PET SAKELLARIDES Margaret, Université de La Réunion
  • BENNABI-BENSEKHAR Malika, Université de Picardie Jules Verne

Les langues officielles du congrès sont le malgache et le français. L’anglais et l’espagnol peuvent être utilisés.

La proposition de communication comprendra le titre de la communication, la forme de communication choisie, un résumé en français (Times 12, entre 400 et 500 mots maximum), trois mots-clés, une courte présentation de l’auteur-e (nom et prénom(s), institution de rattachement, courriel…). Il ne doit pas contenir des photos, des diagrammes, des graphiques et des références bibliographiques.

Les propositions de symposiums composés de quatre communications devront comprendre un titre, un coordonnateur, un bref résumé du thème et les quatre résumés de communications avec les auteurs comme indiqué ci-dessus.

Les propositions devront être envoyées, en document attaché (Word), par courrier électronique (indiquer « Congrès ARIC CRECI » dans l’« objet » du message)

avant le 15 janvier 2017 

à l’adresse suivante congresaric2017@gmail.com

Les réponses du CS seront communiquées un mois après la réception des propositions de communication (à partir du mois d’octobre).

Calendrier

  • Lancement du premier appel international à communication : 13 juillet 2016
  • Lancement du deuxième appel : 13 septembre 2016
  • Date limite de l’envoi du résumé : 15 janvier 2017

  • Programme définitif du congrès : 12 mai 2017
  • Date du colloque : 23, 24, 25, 26 et 27 mai 2017

Le comité d’organisation ne peut prendre en charge les frais de voyage et de séjour des participant-e-s.

Pour toute information concernant les modalités et les frais d’inscription au congrès et aux différentes activités proposées, veuillez visiter le site du congrès : http://congresaric2017.wixsite.com/creci-antananarivo

Comité d’organisation

  • TIANA RAZAFINDRATSIMBA Dominique, Maître de conférences, CRECI, Université d’Antananarivo
  • RAZAFINDRALAMBO Lolona, Maître de conférences, CRECI, Université d’Antananarivo
  • RARIVOMANANTSOA Herimampita, enseignant-chercheur, CRECI, Université d’Antananarivo
  • RAKOTOVAO Roland, Maître de conférences, CRECI, Université d’Antananarivo
  • RANARIVONY Richard, Maître de conférences HDR, CRECI, Université d’Antananarivo
  • RAJAONARISON Helihanta, Maître de conférences, Université d’Antananarivo
  • RAININORO Hobisoa, ADMC/CRAAM
  • RABENARISOA Fitia Nokoloina, AEH
  • RAVALISON Tolotra Nicolas, AEH
  • RALALATIANA Michela Claudie, ARIC

Comité scientifique

  • BLANCHET Philippe, Professeur, Université de Rennes 2
  • BOLZMAN Claudio, Professeur, Haute école de travail social, Université de Genève
  • COSTA FERNANDEZ Elaine, Professeure, Université Fédérale de Pernambuco
  • DE MEYER Bernard, Professeur, Université de KwaZulu-Natal
  • EHRHART Sabine, Professeure, Université de Luxembourg
  • GULFI Alida, Professeure, Haute école de travail social Fribourg
  • HAU Michel, Professeur émérite, Université de Strasbourg
  • KARKUN Abhijit, Professeur,  Université Jawaharlal Nehru, Inde
  • LEANZA Yvan, Professeur titulaire, Université de Laval
  • MOUSSA Fatima, Professeure, Université d’Alger
  • MOUSSIROU-MOUYAMA Auguste, Professeur des universités, Université Omar Bongo, Gabon
  • OGAY Tania, Professeure, Université de Fribourg
  • OLLIVIER Christian, Professeur des universités, Université de La Réunion
  • RABENORO Irène, Professeure titulaire, Université d’Antananarivo
  • RAFOLO ANDRIANAIVOARIVONY, Professeur, Université d’Antananarivo
  • RAJAONAH Faranirina, Professeure émérite, Université Paris 7
  • RAJAONARIMANANA Narivelo, Professeur des universités, INALCO, Paris
  • RAKOTOMALALA Malanjaona, Professeur, INALCO, Paris
  • RAKOTONDRABE Daniela Tovonirina, Professeur, Université de Toamasina
  • RALALAOHERIVONY Baholisoa, Professeure titulaire, Université d’Antananarivo
  • RANARIVONY Richard, Docteur HDR, Université d’Antananarivo
  • VATZ-LAROUSSI Michèle, Professeure titulaire, Université de Sherbrooke 

Lieux

  • Université d'Antananarivo
    Antananarivo, Madagascar (101)

Dates

  • dimanche 15 janvier 2017

Mots-clés

  • interculturel, circulation, globalisation

Contacts

  • Dominique Tiana Razafindratsimba
    courriel : razafindratsimba [dot] tiana [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique Tiana Razafindratsimba
    courriel : razafindratsimba [dot] tiana [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Nouveaux contextes et nouvelles pratiques interculturelles. Globalisation et circulation », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 26 septembre 2016, http://calenda.org/378025