AccueilCirculations montagnardes, circulations européennes

Circulations montagnardes, circulations européennes

Circulation in the mountain, circulation throughout Europe

CXLIIe congrès national des sociétés historiques et scientifiques

142nd national congress of historical and scientific studies

*  *  *

Publié le mardi 27 septembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Le Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), créé par Guizot en 1834, a parmi ses missions de favoriser les échanges entre les recherche associatives, académiques et universitaires. À cet effet, le congrès national des sociétés historiques et scientifiques, organisé chaque année dans une ville universitaire, rassemble entre 400 et 700 participants, dont la moitié proposent une communication. Cet événement culturel et scientifique de grande ampleur se veut également le lieu de rencontre et d’échanges pluridisciplinaire, entre les sociétés savantes de la région auxquelles un forum est consacré, entre étudiants et chercheurs confirmés.

Annonce

Argumentaire

Les montagnes sont des obstacles majeurs, hostiles et austères et pourtant elles ont été habitées, parcourues, représentées et cartographiées en permanence. Pourquoi cette attirance vers l’autre versant, celui qu’on ne voit pas mais qui est imaginé comme un ailleurs plus favorable ?

Par leur hostilité même, les montagnes poussent à des adaptations communautaires et économiques spécifiques, variées et complémentaires, depuis d’étranges coutumes d’éleveurs, -aux yeux de ceux la plaine et des touristes du moins-, jusqu’aux industries dynamiques et flexibles, de l’agroalimentaire aujourd’hui « naturel » à l’hydraulique et à l’informatique.

Tant qu’ils stimulent les échanges avec les villes des piémonts et résistent aux sirènes de l’émigration, ces milieux génèrent des entités politiques qui peuvent jouer le rôle de gardiens des cols et des frontières, dans des modalités diverses qui les autorisent ou non à la construction d’un État et les prédisposent ou non à l’accueil des refuges en tout genre, y compris religieux. Lieux de franchissement et de passage, il ne faut pas s’étonner d’observer des vallées, des chemins et des routes structurés par des forteresses, parcourus de douaniers et de contrebandiers…

La montagne reste un objet d’étude et de représentations ; elle véhicule le long de ses routes, hommes, bêtes de somme et marchandises matérielles et immatérielles. Des styles, des modèles artistiques et architecturaux, des livres, des idées religieuses transitent malgré les censures et les dangers. Des littératures chantent le décor, les voyages et le dépassement de soi en cheminant dans ces lieux tour à tour effrayants ou purs. Bien avant de devenir le terrain de jeu de l’Europe avec un tourisme avide de sensations, les montagnes sont répulsives puis héroïques et parfois attractives selon les écritures multiples sur les lieux et ceux qui les arpentent.

Le congrès conjuguera ses analyses érudites et discussions communes en quatre thèmes généraux, multidisciplinaires et aux périodisations larges, deux ateliers sur la contrebande et les protestants et deux colloques plus spécialisés, sur les Monastères et les Identités locales, qui correspondent plus particulièrement à la mise au net de recherches en cours depuis quelques années.

Tout sujet sur les circulations d’un versant à un autre et leurs conséquences entre dans ce congrès, quelles que soient les montagnes et leur altitude.

Axes thématiques

I. Des montagnards, leurs activités économiques et celles des autres : un espace d'échanges et de migrations

I.1. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

I.2. Le contrôle des ressources : ententes, coutumes, pouvoirs…

I.3. Les villes et villages de montagne, leurs fonctions et leurs mutations

I.4. Familles et migrations

I.5. Les mutations technologiques et économiques contemporaines

I.6. La conquête de la montagne : des premières occupations humaines à l’anthropisation du milieu 

Atelier 1. Contrebande et contrebandiers. Une économie montagnarde ?

II. Compositions et recompositions politiques et militaires : la montagne entre centre et périphérie

II.1. Montagnes et frontières : protéger et défendre

II.2. Éloignement des pouvoirs et négociations de l’autonomie

II.3. Révoltés, bandits, proscrits et maquisards

II.4. Anti- et Contre-Révolutions 

III. Des passages : contraintes, organisations, dynamiques

III.1. Chemins de terre et chemins d’eau

III.2. Passer et cartographier. Géographes, cartographes, stratèges et militaires

III.3. Construire le chemin : chemins de fer, tunnels et réseaux divers

III.4 Faire passer : ingénieurs et guides

III.5. Voisiner. Les témoins linguistiques du passage

III.6. Les montagnes, frontières naturelles, frontières culturelles

IV. Des montagnes parcourues et représentées : de la circulation des idées, des formes et des jeux

IV.1. Montagnes et montagnards comme objets d’explorations et d’études savantes et de typologies variées

IV.2. Tabous et croyances en montagne

IV.3. Rituels et sanctuaires de montagne

IV.4. La montagne, espace touristique, un « retour à la nature » ?

IV.5. La montagne, cadre et source d’inspiration littéraire et cinématographique

Atelier 2. La circulation des idées protestantes d’un versant à l’autre (1517-1848)

Colloque 1. Monastères de montagne, des origines à nos jours

Colloque 2. Montagne : enracinement, détachement et appropriation

C.2.1. Identités revendiquées, abandonnées, reniées

C.2.2. La terre, valeur réelle et symbolique

C.2.3. La montagne transformée : lieu d’expérimentation ou de tradition ?

C.2.4. Les nouvelles circulations : voyageurs et touristes, des migrants comme les autres ?

Modalités d’inscription

Droits d’inscription : 80€

Gratuité pour les étudiants non salariés, les chômeurs et les membres de sociétés savantes des régions Aquitaine-Nouvelle et Occitanie-Pyrénées-Méditerranée

Pour proposer une communication, la date limite est

le 1er novembre 2016 :

inscrivez-vous directement en ligne sur le site du CTHS (paiement par carte bancaire sécurisé) à la page http://cths.fr/co/details.php?sc=in

ou envoyez par courrier postal à CTHS - 142e congrès - 110 rue de Grenelle 75357 PARIS cedex 07 :

- le règlement des droits d’inscription, par chèque bancaire à l’ordre de l’ASCSHS (Association de soutien aux congrès des sociétés historiques et scientifiques),

- le titre et le résumé de la proposition de communication (1000 caractères espaces comprises, soit une demi-page) sous forme de CD,

- la fiche d'inscription complétée (téléchargeable sur le site cths.fr : http://cths.fr/co/details.php?sc=in)

en précisant bien dans quel thème et sous-thème ou colloque vous souhaitez placer votre communication.

Chaque intervenant propose au maximum deux communications, se rapportant à des thèmes différents. Le résumé doit viser à faire ressortir les points essentiels de la communication ; il en souligne les éléments nouveaux et les conclusions. Il doit faire clairement état des sources exploitées. Il ne doit prendre la forme ni d’une introduction générale, ni d’un plan.

Le Comité étudie en novembre toutes les propositions de communication. Il peut écarter celles ne lui paraissant pas convenir, sans avoir à motiver sa décision. Les droits d'inscription sont alors remboursés, sur demande, avant le 1er mars (de même si un congressiste annule sa participation).

Les communications acceptées seront affichées sur le site cths.fr, à partir de février 2017, par thème, par jour, par auteur : http://cths.fr/co/congres.php?sc=co&id=-1

Les intervenants seront informés personnellement par messagerie électronique.

Le temps de parole est fixé à 20 minutes par communication, de manière à laisser place ensuite aux débats (10 minutes).

Les Actes du Congrès national des sociétés historiques et scientifiques sont publiés principalement sous forme électronique. Ils sont disponibles gratuitement sur le site internet du CTHS, où ils peuvent être téléchargés à l’unité ou au volume entier : http://cths.fr/co/details.php?sc=au

Cette forme de publication permet une diffusion internationale ; tout lecteur potentiel aura accès aux articles par une simple recherche de mots-clés par l’intermédiaire des moteurs de recherche. Les volumes électroniques ont un titre et des références bibliographiques internationales ; ils sont préparés, remis aux normes et maquettés pour la publication. Ils sont répertoriés dans le catalogue des publications du CTHS, le copyright et le droit moral sur le texte restant la propriété de l’auteur. Les auteurs s’engagent formellement à présenter un texte original et inédit, et à le conserver inédit pendant un délai d’un an après le congrès.

L’acceptation d’une communication ne constitue en aucun cas un engagement de publication. Le Comité examine en juin les textes reçus en juin et se réserve le droit de demander aux auteurs de corriger ou d’abréger leur texte, ou d’en refuser la publication.

Il est impératif d’observer les Instructions aux auteurs, qui sont affichées également sur le site du CTHS : http://cths.fr/co/details.php?sc=au

Si une communication n’est pas publiée dans les dix-huit mois suivant le congrès, l’auteur pourra, s’il le désire, contacter le secrétariat afin de reprendre son manuscrit.

Les inscriptions des auditeurs sont possibles jusqu'au dernier jour du congrès.

Les frais de déplacement et d'hébergement sont à la charge du congressiste.

Le secrétariat du congrès est fermé le jeudi.

Pour tout contact : congres@cths.fr.

Comité scientifique

  • M. HAMON Maurice

directeur honoraire des relations générales de Saint-Gobain, président du Centre international du vitrail de Chartres

membre titulaire et président du CTHS, section « Histoire contemporaine et du temps présent »

Société de l'École des chartes, Membre

  • Mme LEMAITRE Nicole

professeur émérite d'histoire moderne de l’université Panthéon-Sorbonne

membre titulaire du CTHS, présidente de section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions »

Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, Membre; Société historique et archéologique de l'Essonne et du Hurepoix, Membre; Société de l'histoire de France, Membre; Société d'histoire religieuse de la France, Membre; Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, Membre; Société des archives historiques et du musée d'Ussel, Trésorière

Présidente scientifique du congrès de Pau

  • M. CHAREYRE Philippe

professeur d'histoire moderne à l'université de Pau et des Pays de l'Adour, directeur du laboratoire ITEM (Identités, territoires, expressions, mobilités), EA 3002, président du musée Jeanne d'Albret, Orthez (Aquitaine)

Académie de Nîmes, membre correspondant ; Amis des archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, membre et ancien président ; Centre d'étude du protestantisme béarnais, président ; Société Henri IV, secrétaire général

Président du Comité local d’organisation du congrès de Pau

Rédacteurs du programme d’appel à communication

  • M. BERGÈS Louis

conservateur général patrimoine, directeur régional des Affaires culturelles des Pays de la Loire

membre titulaire du CTHS, section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions »

Académie Montesquieu, Membre; Le Souvenir napoléonien, société française d'histoire napoléonienne, Membre; Institut aquitain d'études sociales, Membre; Société historique de Bordeaux et du département de la Gironde, Membre; Société de l'École des chartes, Membre

  • M. BLARY François

professeur d’histoire de l’art et d’archéologie du Moyen Âge à l’université libre de Bruxelles, membre du CReA-Patrimoine (Centre de recherche en archéologie et patrimoine) de la Faculté de philosophie et de lettres et de l'équipe TrAme (Textes, représentations, archéologie, autorité et mémoire de l'Antiquité à la Renaissance), EA 4284 de l'université de Picardie Jules-Verne     

membre titulaire du CTHS, président de section « Archéologie et histoire de l'art des civilisations médiévales et moderne »

Société historique et archéologique de Château-Thierray, Secrétaire; Centre de recherche archéologique de la vallée de l'Oise, Président ; Société française d'archéologie, Membre

  • M. BOURDIN Philippe

professeur d'histoire moderne à l'université Blaise-Pascal Clermont-Ferrand 2

membre titulaire du CTHS, vice-membre titulaire du CTHS, président de la section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions »

Société des études robespierristes, Président d'honneur

  • M. BRIQUEL Dominique

professeur de latin à l'université Paris-Sorbonne, directeur d'études à l'École pratique des hautes études

membre titulaire du CTHS, président de la section « Histoire et archéologie des civilisations antiques »

Société des études latines, Membre du bureau; Association Guillaume Budé, Membre du bureau; Société nationale des antiquaires de France, Membre; Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Membre; Société des études renaniennes, Membre du bureau

  • M. BRUNET Serge

professeur d'histoire moderne à l'université Paul-Valéry Montpellier 3, membre honoraire de l'Institut universitaire de France, membre de l'Académie royale des Belles lettres de Barcelone

membre titulaire du CTHS, section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions »

Académie Julien Sacaze – Association pyrénéenne, Secrétaire perpétuel; Académie des sciences, lettres et arts d'Agen, Membre; Société archéologique, historique, littéraire et scientifique du Gers, Membre

  • Mme CHEVALIER Sophie

professeur en anthropologie à l'université de Picardie Jules-Verne, chercheur à « Habiter le monde », associé au LAU-IIAC-EHESS (Laboratoire d'anthropologie urbaine - Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain - École des hautes études en sciences sociales), co-directrice de la revue électronique Ethnographiques.org

membre titulaire du CTHS, présidente de la section « Anthropologie sociale, ethnologie et langues régionales »

Société d'ethnologie française, Membre; Association pour la recherche en anthropologie sociale, Présidente; Association française d'ethnologie et d'anthropologie, Membre

  • M. CORBET Patrick

professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Lorraine, Nancy      

membre titulaire du CTHS, président de section « Histoire et philologie des civilisations médiévales »

Société d'agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne, Membre; Académie de Stanislas, Membre; Société académique d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Aube, Membre; Société historique et archéologique de Langres, Membre; Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, Membre

  • Mme COSTAMAGNO Sandrine

directrice de recherche au CNRS, UMR 5608, TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), université Toulouse - Jean Jaurès

membre titulaire du CTHS, section « Préhistoire et protohistoire »

  • Mme DALMASSO Anne

professeur d'histoire contemporaine à l'université Pierre-Mendès-France – Grenoble

membre titulaire du CTHS, section « Histoire contemporaine et du temps présent »

Académie delphinale, Membre

  • Mme DESCHAMPS  Marianne

doctorante en Préhistoire à l'université de Toulouse - Jean Jaurès, laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques, espaces et sociétés), UMR 5608, CNRS

  • M. GAL Stéphane

maître de conférences habilité à diriger des recherches en histoire moderne à l'université Grenoble Alpes, membre du LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), UMR 5190, Labex ITEM (Innovation et territoires de montagne)

  • Mme GRANET-ABISSET Anne Marie

professeur d’histoire contemporaine à l'université Grenoble-Alpes, directrice déléguée du LARHRA (Laboratoire de recherches historiques Rhône Alpes), UMR CNRS 5190

Patrimoines de l'Isère, Membre

  • M. LE BLÉVEC Daniel

professeur émérite des universités

membre titulaire du CTHS, section « Histoire et philologie des civilisations médiévales »

Société Mabillon, Membre du conseil d'administration; Académie des sciences, lettres et arts de l'Ardèche, Membre; Centre d'études historiques de Fanjeaux, Trésorier; Société d'histoire religieuse de la France, Membre du conseil d'administration; Société d'histoire religieuse de la France, Membre

  • Mme MAZAURIC Simone

professeur émérite des universités

membre titulaire du CTHS, présidente de la section « Sciences, histoire des sciences et des techniques et archéologie industrielle »

Institut européen Séguier, Membre; Société d'histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, Membre; Académie de Nîmes, Membre

  • M. MILCENT Pierre-Yves

maître de conférences en protohistoire à l'université Toulouse - Jean Jaurès

Association pour la promotion des recherches sur l'Âge du Bronze, Membre

  • M. MORDANT Claude

professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Bourgogne, membre de l'UMR ARTeHIS (Archéologie, terre, histoire, sociétés), UMR 6298, CNRS membre titulaire du CTHS,

membre titulaire et anicen président du CTHS, président de la section « Préhistoire et protohistoire »

Société archéologique de Sens, Membre; Société préhistorique française, Vice-président; Société archéologique de Châtillon-sur-Seine, Membre; Association pour la promotion des recherches sur l'âge du Bronze, Président; Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins, Membre; Société archéologique champenoise, Membre

  • M. NOUGARET Roger

responsable du département Archives et histoire du groupe BNP Paribas

membre titulaire du CTHS, président de la section « Histoire contemporaine et du temps présent »

Association française d'histoire économique, Membre; Association européenne d'histoire bancaire, Comité scientifique; Association pour l'étude de l'histoire de l'agriculture, Vice-président

Président de l’ASCSHS (Association de soutien aux congrès des sociétés historiques et scientifiques)

  • M. PÉTILLON Jean-Marc

chargé de recherche au CNRS, membre du laboratoire TRACES (Travaux et Recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), UMR 5608, université Toulouse - Jean Jaurès

  • Mme RENARD Caroline

chargé de recherche au CNRS, membre du laboratoire TRACES (Travaux et Recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), UMR 5608, université Toulouse - Jean Jaurès

  • Mme RICHARD Hélène

inspecteur général des bibliothèques

membre titulaire du CTHS, présidente de la section « Sciences géographiques et environnement »

Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon et de Franche-Comté, Membre; Société des antiquaires de l'Ouest, Ancien président; Comité français de cartographie, Ancien président; Association d'histoire et d'archéologie du XXe arrondissement de Paris, Membre; Société française d'histoire maritime, Membre

  • M. VALDEYRON Nicolas

maître de conférences en archéologie et vice-président délégué à la valorisation et à la diffusion des savoirs à l'université Toulouse - Jean Jaurès, directeur-adjoint du laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), UMR 5608

Informations pour les Écoles doctorales et les doctorant(e)s

À l’occasion de son 142e congrès des sociétés historiques et scientifiques, le Comité des travaux historiques et scientifiques propose aux doctorants des bourses d’aide au déplacement pour présenter une communication.

Au nombre d’une dizaine, d’un montant de 200€, ces bourses sont destinées aux doctorants dont la proposition de communication aura été acceptée par le Comité scientifique du Congrès et qui ne bénéficient d’aucune autre aide financière ni revenu. 

Pièces à fournir, à joindre à la proposition de communication,

avant le 1er novembre 2016 :

- une lettre de demande motivée adressée au président du Cths, M. Maurice Hamon, CTHS - 110 rue de Grenelle 75357 Paris cedex 07,

- une lettre d’appui du directeur de thèse,

- une lettre du directeur de l’École doctorale attestant qu’aucune aide n’est allouée parallèlement à l’étudiant.

Le jury, composé du président scientifique du Congrès et des représentants de chacune des sections concernées par les propositions de communication, se réunira courant novembre.

Les bénéficiaires seront informés courant décembre.

Pour toute information : congres@cths.fr

Lieux

  • Université de Pau et des Pays de l'Adour, UFR Lettres - Avenue du Doyen Poplawski
    Pau, France (64)

Dates

  • mardi 01 novembre 2016

Mots-clés

  • circulation, montagne, échange, Europe

Contacts

  • Francine Fourmaux
    courriel : congres [at] cths [dot] fr
  • Philippe Chareyre
    courriel : philippe [dot] chareyre [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • Francine Fourmaux
    courriel : congres [at] cths [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Circulations montagnardes, circulations européennes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 septembre 2016, https://calenda.org/378170

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal