AccueilUn dieu peut-il mourir ? Enquête sur la fin des cultes dans l'Antiquité gréco-romaine

Un dieu peut-il mourir ? Enquête sur la fin des cultes dans l'Antiquité gréco-romaine

Can gods die? The end of god worshipping in Greco-Roman antiquity

*  *  *

Publié le lundi 03 octobre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

On sait que dans l'Antiquité un culte liait une communauté et une figure religieuse (divinité ou héros), alors pourquoi et comment ces liens s'effaçaient-ils ? Avec quelles conséquences pour la communauté humaine ? Ce sont ces questions que notre rencontre cherchera à explorer.

Annonce

Argumentaire

Si les introductions et apparitions de cultes nouveaux dans le monde gréco-romain sont bien renseignées et souvent étudiées, les disparitions ou abandons de cultes sont en revanche presque totalement délaissés, sauf dans les cas très particuliers de destructions violentes de cités ou autres communautés.

Pourtant, la vie religieuse antique n'a pu être qu'un phénomène dynamique d'apparition/disparition de cultes, sauf à admettre l'idée d'une accumulation permanente de cultes sur des siècles voire des millénaires durant : est-il cependant concevable que la vie cultuelle d'un Romain ou d’un Grec ait été quantitativement beaucoup plus riche que celle de son lointain ancêtre, simplement parce que quelques siècles d'accumulation les séparaient ? À mille ans de distance les journées continuaient à n’avoir que 24h, ce qui limitait nécessairement l’élasticité du temps religieux quotidien : l’introduction au fil du temps de nouveautés a donc impérativement correspondu en parallèle à l’effacement ou à l’abandon de cultes plus anciens.

On sait que dans l'Antiquité un culte liait une communauté et une figure religieuse (divinité ou héros), alors pourquoi et comment ces liens s'effaçaient-ils ? Avec quelles conséquences pour la communauté humaine ? Ce sont ces questions que notre rencontre cherchera à explorer.

Programme

Jeudi 6 octobre

  • 16h00 Accueil
  • 16h15 Présentation de la rencontre
  • 16h30 Nicole BELAYCHE (Paris) La fin (?) des cultes au Proche-Orient : des sanctuaires aux pratiques
  • 17h15 Françoise VAN HAEPEREN (Louvain) Fin des temples et fin des cultes à Ostie : une histoire complexe.
  • 18h00 Fin de journée

Vendredi 7 octobre

  • 8h45 Accueil
  • 9h00 Lorenz BAUMER (Genève) Raisons d’abandon et de maintien de sanctuaires ruraux en Attique – quelques cas d’étude
  • 9h45 Alaya PALAMIDIS (Liège) Quelques réflexions méthodologiques sur les abandons de sanctuaires en Grèce antique
  • 10h30 Pause
  • 10h45 Blaise PICHON (Clermont-Ferrand) La fin des sanctuaires païens dans les villes des Trois Gaules
  • 11h30 Christian STEIN (Dijon) Existait-il des cultes “zombies” dans l’Antiquité ?
  • 12h15 Déjeuner
  • 14h45 Karin MACKOWIAK (Besançon) Hagnon et Brasidas à Amphipolis : chronique d’une “fin de culte” annoncée ? (Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, V.11.1).
  • 15h30 Perrine KOSSMANN (Dijon) Vie et mort d'un culte des souverains à l'époque hellénistique
  • 16h15 Michel HUMM (Strasbourg) La “barbarisation” de Poséidonia et la fin des cultes grecs à Paestum
  • 17h00 Fin

Lieux

  • UFR SLHS, Salon Préclin - 32 rue Mégevand
    Besançon, France (25)

Dates

  • jeudi 06 octobre 2016
  • vendredi 07 octobre 2016

Mots-clés

  • dieu, divinité, culte

Contacts

  • Christian Stein
    courriel : christian [dot] stein [at] u-bourgogne [dot] fr
  • Karin Mackowiak
    courriel : karin [dot] mackowiak [at] univ-fcomte [dot] fr

Source de l'information

  • Christian Stein
    courriel : christian [dot] stein [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Un dieu peut-il mourir ? Enquête sur la fin des cultes dans l'Antiquité gréco-romaine », Colloque, Calenda, Publié le lundi 03 octobre 2016, http://calenda.org/378896