AccueilStratégies politiques et représentations médiatiques dans les sociétés européennes de 1945 à nos jours

Stratégies politiques et représentations médiatiques dans les sociétés européennes de 1945 à nos jours

Political strategies and media representations in European societies from 1945 to the present day

*  *  *

Publié le mardi 11 octobre 2016 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque entend s’interroger sur les interactions entre deux champs en perpétuelle évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale : la sphère politique et la sphère médiatique. Depuis 1945, les sociétés européennes ont, en effet, vu le développement sans précédent tant des outils de communication que des supports d'information. L’objectif de ce colloque international est donc de créer un espace d’échanges et de discussions consacré à l’étude des stratégies politiques et des représentations médiatiques dans leur rapport au politique, en analysant la nature des discours produits, à la fois par les acteurs politiques et par les médias. Il a pour ambition de rassembler et de faire dialoguer des chercheurs en sciences politiques, en sciences de l’information, en sciences de la communication ou en sociologie travaillant sur des aires géographiques différentes mais des objets communs afin de confronter les résultats de leurs recherches.

Annonce

Colloque, 11-12 mai 2017, Université d'Orléans

Argumentaire

Ce colloque, organisé par les équipes POLEN et RÉMÉLICE de l’Université d'Orléans avec le soutien de la FE2C (Fédération pour l'Etude des Civilisations Contemporaines), entend s’interroger sur les interactions entre deux champs en perpétuelle évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale : la sphère politique et la sphère médiatique. Depuis 1945, les sociétés européennes ont, en effet, vu le développement sans précédent tant des outils de communication que des supports d'information. L’objectif de ce colloque international est donc de créer un espace d’échanges et de discussions consacré à l’étude des stratégies politiques et des représentations médiatiques dans leur rapport au politique, en analysant la nature des discours produits, à la fois par les acteurs politiques et par les médias. Il a pour ambition de rassembler et de faire dialoguer des chercheurs d’aires géographiques différentes travaillant sur des objets communs afin de confronter les résultats de leurs recherches. L’ensemble de ces stratégies et de ces représentations situées au sein de l’articulation entre monde politique et monde médiatique pourront par conséquent être étudiées à partir des médias traditionnels européens et des nouvelles technologies numériques dans une approche nationale ou transnationale (regards croisés) ; une approche comparatiste et diachronique pourra également permettre d’identifier des particularismes propres à chaque pays, ainsi que d’éventuels invariants communs aux formations politiques et à la manière de traiter l’information politique par les médias de différentes sociétés européennes. Dans quelle mesure assiste-t-on depuis l’après-guerre à une globalisation des stratégies politiques et des représentations médiatiques ? Aussi bien les spécialistes d’une aire linguistique et culturelle que les chercheurs en sciences politiques, en sciences de l’information, en sciences de la communication ou en sociologie pourront se retrouver autour des deux axes suivants :

1) Images et politiques :

Le premier axe de discussion proposé pour ce colloque est une réflexion sur le binôme « images et politiques », termes envisagés l’un et l’autre dans une acception large. Le terme « politiques », volontairement retenu au pluriel, permet d’envisager tout à la fois les responsables politiques hommes et femmes, les stratégies politiques menées par ces derniers et les partis auxquels ils appartiennent avant et après la conquête du pouvoir, les lignes politiques défendues et / ou mises en place. De même, le terme « images » peut être interprété au sens concret d’images analogiques fixes et animées et au sens abstrait d’images retenues par l’esprit, celles que l’esprit conserve de ce qu’il a vu, lu ou entendu, c’est-à-dire la représentation qu’il s’en fait. Ces images du / des politique(s) font l’objet dans nos sociétés contemporaines de stratégies complexes au cœur desquelles les médias jouent un rôle tout particulier de par leur capacité à les véhiculer auprès des citoyens. En effet, comme le souligne Jacques Gerstlé, la construction, transmission et réception de l’image politique – que ce soit l’image personnelle des politiques, l’image de marque des partis, ou la représentation des programmes et de l’action politique – portent sur le « contrôle de la construction d’une réalité à travers les représentations »(1). Une réflexion pourra donc par exemple être engagée sur les modalités et les finalités de l’usage stratégique de la médiatisation par les politiques et porter sur les rapports de pouvoir, les jeux d’influence et l’instrumentalisation qui s’établissent entre hommes politiques et médias. 

2) Évolution des stratégies de communication :

La communication politique a subi de profondes transformations : les partis disposent d’outils de plus en plus sophistiqués et des compétences de « techniciens professionnels de la communication »(2)(conseillers en marketing, publicitaires, spécialistes en opinion publique ou spin doctors) qui jouent un rôle grandissant. Le monde médiatique a, lui, connu des mutations majeures : de nouveaux vecteurs d’information sont apparus. Internet et les réseaux sociaux – blogs et médias sociaux généralistes ou spécialisés (Facebook, YouTube, Twitter, plateformes de gestion des militants, etc. ) ont bouleversé le paysage médiatique traditionnel (presse écrite, radio, télévision), que ce soit en période de campagne électorale ou en dehors, modifiant profondément la manière de faire de la politique dans de nombreux pays. Le second axe propose d’interroger l’évolution des stratégies de communication comprises comme l’ensemble des actions ou des décisions coordonnées par les hommes politiques, les partis politiques, les conseillers en communication et les militants, en vue d’atteindre un but dans une conjoncture déterminée. Ainsi, entre outil de communication politique, véhicule d’information sur la représentation des politiques et élément participant à la formation de ces mêmes représentations et des opinions politiques, les contributions pourront interroger le rôle, les stratégies et les finalités des différents médias, des nouvelles technologies et acteurs du monde médiatique. La question des effets de ces usages stratégiques et de ces représentations médiatiques peut également être posée dans une perspective historique pour s’interroger sur l’évolution du rôle des médias et des nouvelles technologies comme vecteurs de politisation contribuant à la démocratisation de l’information politique ou, au contraire, comme élément favorisant une mise à distance du monde politique vis-à-vis des citoyens, voire une dépolitisation de ces derniers. 

(1) Jacques Gerstlé, La Communication politique, Paris, PUF, Que sais-je ?, n° 2652, 1993, p. 69.

(2) Philippe Breton, « Médias, médiation, démocratie : pour une épistémologie critique des sciences de la communication politique », Hermès n° 17-18, « Communication et politique », Paris, CNRS Éditions, 1995, p. 323.

Lieu du colloque : Université d’Orléans.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Durée des communications : la durée des communications ne devra pas dépasser 20 minutes. Un temps sera laissé pour les questions et les discussions. 

Langues acceptées : français, anglais, espagnol et allemand.

Un résumé d’une vingtaine de lignes accompagné d’une courte biographie devra être envoyé

avant le 20 octobre 2016

à Claire Decobert : claire.decobert@univ-orleans.fr, Alain Fleury : alain.fleury@univ-orleans.fr ; Karine Rivière-De Franco : karine.riviere-de-franco@univ-orleans.fr; Catherine Saupin : catherine.saupin@univ-orleans.fr. 

Une sélection des textes soumis sera éditée sous forme d’un ouvrage collectif issu du colloque.

Comité scientifique

  • Florence Belmonte, PU 14ème section (Montpellier III)

  • Claire Decobert, MCF 14ème section

  • Edwige Camp-Piétrain, PU 11ème section (Valenciennes)

  • Renée Dickason PU 11ème  section (Rennes II)

  • Marcos Eymar, MCF 14ème section

  • Elodie Gallet, MCF 11ème section

  • Alain Fleury, PU 12ème section

  • Karine Rivière-De Franco, MCF 11ème section

  • Catherine Saupin, MCF 14ème section

  • María Soledad Rodríguez, MCF HDR 14ème section (Paris III Sorbonne Nouvelle)

  • Anne Delouis, MCF 12ème section

Catégories

Lieux

  • Universite d'orléans
    Orléans, France (45)

Dates

  • jeudi 20 octobre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • politique, média, stratégie, discours, Europe

Contacts

  • Karine Rivière-De Franco
    courriel : karine [dot] riviere-de-franco [at] univ-orleans [dot] fr

Source de l'information

  • Karine Rivière-De Franco
    courriel : karine [dot] riviere-de-franco [at] univ-orleans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Stratégies politiques et représentations médiatiques dans les sociétés européennes de 1945 à nos jours », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 11 octobre 2016, http://calenda.org/379208