AccueilL’histoire littéraire en mode mineur

L’histoire littéraire en mode mineur

Literary history in a minor mode

Le rôle des bibliophiles dans la promotion d’un panthéon littéraire alternatif au XIXe siècle

The role of booklovers in the promotion of an alternative literary pantheon of the 19th century

*  *  *

Publié le lundi 10 octobre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

Le début du XIXe siècle marque l’avènement de pratiques de collection spécialisées, axées sur la recherche systématique de la rareté et de la singularité, rompant ainsi avec un modèle d’Ancien Régime à la fois universaliste et aristocratique. Le caractère désirable de l’exemplaire de collection réside désormais, aux yeux du bibliophile, dans sa non-adéquation au système de valeurs érigé en norme par un secteur éditorial en voie d’industrialisation, où l’exigence de plaire à un lectorat élargi et démocratisé contribue à l’uniformisation de la production. C’est donc un regard tout à fait spécifique que le bibliophile dix-neuviémiste est amené à porter sur l’histoire littéraire : un regard de collectionneur qui, aux figures consacrées du panthéon littéraire, préférera volontiers les auteurs singuliers, méconnus, ou marginalisés par les discours institutionnels. Toutefois, cette transposition de critères de sélection opératoires au sein du champ bibliophilique dans le domaine de l’histoire littéraire ne se fait bien évidemment pas sans tensions ni contradictions, et devra être interrogée.

Annonce

Un colloque international sur les liens entre bibliophilie et histoire littéraire au XIXe siècle, organisé par la BnF, le laboratoire Patrimoine Littérature Histoire de l'Université Toulouse-Jean Jaurès et la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, se tiendra à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris le jeudi 13 octobre 2016 et à la Bibliothèque de l'Arsenal le vendredi 14 octobre 2016.

Argumentaire

Le début du XIXe siècle marque l’avènement de pratiques de collection spécialisées, axées sur la recherche systématique de la rareté et de la singularité, rompant ainsi avec un modèle d’Ancien Régime à la fois universaliste et aristocratique. Le caractère désirable de l’exemplaire de collection réside désormais, aux yeux du bibliophile, dans sa non-adéquation au système de valeurs érigé en norme par un secteur éditorial en voie d’industrialisation, où l’exigence de plaire à un lectorat élargi et démocratisé contribue à l’uniformisation de la production.
C’est donc un regard tout à fait spécifique que le bibliophile dix-neuviémiste est amené à porter sur l’histoire littéraire : un regard de collectionneur qui, aux figures consacrées du panthéon littéraire, préférera volontiers les auteurs singuliers, méconnus, ou marginalisés par les discours institutionnels. Toutefois, cette transposition de critères de sélection opératoires au sein du champ bibliophilique dans le domaine de l’histoire littéraire ne se fait bien évidemment pas sans tensions ni contradictions, et devra être interrogée.
Cette manifestation s’intéresse en particulier aux modalités selon lesquelles les bibliophiles investissent d’une légitimité paradoxale des auteurs dont le caractère marginal, contesté, voire le manque assumé de valeur littéraire, se trouve revendiqué, dans un renversement hiérarchique complet, tendant à aboutir à une « contre-histoire » littéraire. D’où la « panthéonisation » paradoxale d’auteurs « oubliés » ou « dédaignés » (Charles Monselet) par les instances de légitimation du champ littéraire, au profit de figures singulières, choisies aussi bien dans les siècles passés que dans le vivier des auteurs contemporains.

Chacune de ces deux journées s’accompagnera d’une exposition de pièces exceptionnelles sélectionnées parmi les fonds de la BHVP et de la Bibliothèque de l’Arsenal.

Inscription préalable obligatoire à l’adresse suivante colloque.bibliophilie.2016@gmail.com

Programme

Jeudi 13 octobre

Salle des Commissions de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 24 rue pavée, 75004 Paris

Matinée. Modalités de la collection de livres au XIXe siècle

Présidence Juliette Jestaz (BHVP)

  • 9h : ouverture par Juliette Jestaz, responsable de la Réserve des imprimés et des manuscrits de la BHVP.
  • 9h15 : Ève Netchine (Arsenal), « Une étude de commissaires-priseurs au service de la bibliophilie nouvelle : Jacques-Nicolas et Georges-Henri Boulland »
  • 9h45 : Pierre-Jean Dufief (Paris X-Nanterre), « Octave Uzanne bibliophile et historien de la bibliophilie »

10h15 : échanges et discussion

  • 10h45 : Mathilde Bombart (Lyon III), « Livres à clef, lectures à clef, romans à clef : de la passion bibliophile à l’histoire littéraire »
  • 11h15 : Andrea de Pasquale (Bibliothèque Nationale Centrale de Rome), « Un regard au-delà des Alpes : histoire littéraire mineure et bibliophilie dans l’Italie du Nord (fin XVIIIe / XIXe siècles) »

11h45 : échanges et discussion

Après-midi. Le culte du beau livre, entre texte et objet

Présidence José-Luis Diaz (Paris VII-Diderot).

  • 14h : Magali Charreire (Montpellier III-Paul Valéry), « L’œuvre "Doré" du bibliophile Jacob ».
  • 14h30 : Olivier Bessard-Banquy (Michel de Montaigne-Bordeaux III), « Du luxe au semi-luxe ».

15h : échanges et discussion

  • 15h30 : Nolwenn Pamart (Paris IV-Sorbonne), « Jean de Tinan ou la recherche de la légitimité par le beau livre ».
  • 16h : Marine Le Bail (Toulouse II-Jean Jaurès / Arsenal), « La quête de la "condition d’origine" chez Charles Nodier : la condition d’une histoire littéraire des origines ? »

16h30 : échanges et discussion

17h : Présentation d'un choix de livres et documents relatifs à des bibliophiles du XIXe siècle : Juliette Jestaz, BHVP.

Vendredi 14 octobre

BNF, Bibliothèque de l'Arsenal

Matinée. Quand la bibliophilie incite à réécrire l’histoire littéraire

Présidence Marine Le Bail (UT2J-Arsenal).

  • 9h15 : Raymond-Josué Seckel (BnF) : « Sade entre 1850 et 1910, début de reconnaissance ? ».
  • 9h45 : Delphine Fayard (Wolfson College, université d'Oxford), « La notion de libertinage à l’aune des pratiques bibliophiliques du XIXe siècle ».

10h15 : échanges et discussion

  • 10h45 : François Pic (Toulouse II-Jean Jaurès), « Des "livres en patois" à la "littérature occitane" : le rôle des bibliophiles dans la constitution d’un objet littéraire (XVIIIe/XXe siècles) ».
  • 11h15 : José-Luis Diaz (Paris VII-Diderot), « Charles Asselineau face aux "minores" du romantisme ».

11h45 : échanges et discussion

Après-midi. Enjeux de l’édition bibliophilique

Présidence Claire Lesage (Arsenal).

  • 13h30 : François Rouget (Queen’s University, Canada), "Prosper Blanchemain, bibliophile et éditeur des poètes de la Renaissance".
  • 14h : Julien Schuh et Anne-Christine Royère (Reims-Champagne), « Prosopographie des éditeurs bibliophiles (1870-1930) ».

14h30 : échanges et discussion

Chroniqueurs de la bibliophilie

  • 15h : Laurent Portes (BNF), « Eugène Le Senne (1846-1938), collectionneur de livres parisiens ».
  • 15h30 : Jean-Didier Wagneur (BNF), « Hémérophilie : Firmin Maillard, un chiffonnier de la petite presse ».

16h : échanges et discussions

16h15 : mot de conclusion par Olivier Bosc, directeur de la bibliothèque de l’Arsenal

16h30 : fin des communications

16h45-18h15 : table-ronde « La bibliophilie d’hier à aujourd’hui »

présidée par Jean-Yves Mollier (Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

  • avec Isabelle de Conihout (Christie’s),
  • Éric Dussert (BnF),
  • Nicolas Malais (Paris X-Nanterre).

Comité scientifique

  • Bruno Blasselle et Eve Netchine, directeur et directrice adjointe de la bibliothèque de l’Arsenal
  • José-Luis Diaz, professeur émérite Paris-VII
  • Jean-Yves Mollier, professeur d’histoire contemporaine à l’université de St-Quentin
  • Juliette Jestaz, responsable de la Réserve des imprimés et des manuscrits de la BHVP
  • Jean-Didier Wagneur et Laurent Portes, BnF
  • Marine Le Bail, doctorante UT2J/CRD Arsenal

Lieux

  • Bibliothèque Historique de la Ville de Paris 24 rue pavée | BNF Bibliothèque de l'arsenal, rue de Sully
    Paris, France (75004)

Dates

  • vendredi 14 octobre 2016
  • jeudi 13 octobre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • bibliophilie, hémérophilie, édition, Octave Uzanne, Paul Lacroix, Charles Nodier

Contacts

  • florence codet
    courriel : florence [dot] codet [at] bnf [dot] fr
  • Marine Le Bail
    courriel : marine [dot] le [dot] bail1830 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • florence codet
    courriel : florence [dot] codet [at] bnf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’histoire littéraire en mode mineur », Colloque, Calenda, Publié le lundi 10 octobre 2016, http://calenda.org/379821