AccueilSyndicalisme et relations professionnelles dans le secteur aérien

Syndicalisme et relations professionnelles dans le secteur aérien

Syndicalism and professional relations in the domain of the air

*  *  *

Publié le mercredi 12 octobre 2016 par João Fernandes

Résumé

Le secteur aérien est aujourd’hui un secteur clé du fonctionnement de nos sociétés et tout indique qu’il gagnera encore en importance dans les décennies à venir. Or avec la libéralisation de l’espace aérien, intervenue à partir des années 1980, les compagnies dites classiques, qui se sont constituées à l’époque où chaque pays devait avoir sa compagnie nationale, sont soumises à une concurrence de plus en plus forte de la part notamment des compagnies low-cost. Dès lors, les compagnies aériennes, et plus largement l’ensemble du secteur aérien, s’avèrent des lieux d’observation particulièrement pertinents pour étudier les changements consécutifs aux déploiements des politiques néo-libérales sur les relations collectives de travail et ses acteurs.

Annonce

Journée d’étude organisée par le Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS-UMR8134), le RéseauThématique « Relations professionnelles » (RT18) de l’Association Française de Sociologie.

Argumentaire

Le secteur aérien est aujourd’hui un secteur clé du fonctionnement de nos sociétés et tout indique qu’il gagnera encore en importance dans les décennies à venir. Or avec la libéralisation de l’espace aérien, intervenue à partir des années 1980, les compagnies dites classiques, qui se sont constituées à l’époque où chaque pays devait avoir sa compagnie nationale, sont soumises à une concurrence de plus en plus forte de la part notamment des compagnies low-cost. Ce nouveau contexte concurrentiel les a obligées à revoir leur modèle économique et social au prix d’importantes restructurations et de luttes sociales souvent longues et dures. Malgré ces résistances, les dynamiques à l’œuvre ont entrainé une dégradation des conditions d’emploi et de travail tant au niveau du personnel navigant de cabine – steward et hôtesse de l’air - que des pilotes. Ainsi, récemment, une compagnie norvégienne, immatriculée en Irlande, a embauché du personnel sous contrat thaïlandais via une filiale à Singapour pour assurer ses vols transatlantiques. Ces dégradations de la condition salariale vont de pair avec la réduction des espaces de négociation voire des politiques antisyndicales explicitement assumées. Dès lors, les compagnies aériennes, et plus largement l’ensemble du secteur aérien, s’avèrent des lieux d’observation particulièrement pertinents pour étudier les changements consécutifs aux déploiements des politiques néo-libérales sur les relations collectives de travail et ses acteurs.

Programme

17 Octobre 2016, 9h30-16h00

Salle des Conseils (29.1), 
CNAM, 2 rue Conté, Paris

9h30-9h50 Accueil et introduction de la journée par Louis-Marie Barnier, LEST-Aix-Marseille Université et Jean Vandewattyne, Université de Mons (UMONS)

Première session : Regards croisés sur les reconfigurations du transport aérien 

  • 9h50-10h20 : La privatisation de la compagnie nationale Alitalia entre enjeux politiques et enjeux syndicaux, Roberta Corsi, Docteur en histoire, CIRTAI (Université du Havre)
  • 10h20-10h50 : Air France, vers un modèle nouveau modèle professionnel néolibéral ?, Louis-Marie Barnier, LEST-Aix-Marseille Université
  • 10h50-11h20 : Ryanair ou le triomphe du low cost, de la dégradation de la condition salariale et de l’antisyndicalisme, Jean Vandewattyne, Université de Mons (UMONS)

11h20-12h00 : Discussion

Deuxième session : La négociation du travail et ses conditions

  • 13h30-14h00 : Définir, mesurer, compter. La négociation du temps de travail salarié dans une grande compagnie aérienne (2003-2016), Anne Lambert, Chargée de recherche, Ined Unité de recherche Mobilité, Logement, Entourage et  Démographie, Genre et Sociétés
  • 14h-14h30 : Le syndicalisme au sein d’un collectif de travail fragmenté : le cas des ouvriers de l’assistance en piste sous-traitée, Fabien Brugière, Docteur en sociologie, CRESPPA-GTM-CNRS
  • 14h30-15h00 : La CGT Roissy à l'épreuve de la libéralisation du transport aérien (1992-2016), Guillaume Trousset, Doctorant en histoire au Centre d'histoire sociale, Paris I.

15h00-15h30 : Discussion

15h30 : Conclusion et perspectives 

Comité d’organisation

  • Louis-Marie Barnier, LEST-Aix-Marseille Université (lmbarnier@wanadoo.fr)
  • Mara Bisignano, Université Paris Ouest Nanterre (mbisignano@u-paris10.fr)
  • Jean-Michel Denis, Université Paris Est Marne-la-Vallée (jean-michel.denis@u-pem.fr)
  • Jean Vandewattyne, Université de Mons (jean.vandewattyne@umons.ac.be)

Catégories

Lieux

  • CNAM Salle des Conseils (29.1) - 2 rue Comté
    Paris, France (75003)

Dates

  • lundi 17 octobre 2016

Mots-clés

  • syndicalisme, relations professionnelles, secteur aérien

Contacts

  • Jean-Michel Denis
    courriel : jean-michel [dot] denis [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Michel Denis
    courriel : jean-michel [dot] denis [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Syndicalisme et relations professionnelles dans le secteur aérien », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 12 octobre 2016, http://calenda.org/380702