AccueilLa recherche biographique : quels savoirs pour quelle puissance d’agir ?

La recherche biographique : quels savoirs pour quelle puissance d’agir ?

Biographical research - what knowledge for the power of action? - Actuels journal special issue, no. 6

Actuels n°6 (numéro hors-série)

*  *  *

Publié le mercredi 19 octobre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

Au cœur du projet de la recherche biographique en éducation (RBE), la reconnaissance et l’exploration du biographique comme dimension constitutive des processus d’individuation, d’éducation et de socialisation répondent à une configuration historique des rapports de l’individu au social, du sujet à la Cité. Celle-ci a pour conséquence d’accorder une centralité sociale et politique nouvelle aux opérations de biographisation et en particulier aux figurations narratives selon lesquelles les individus produisent les formes de leur existence pour eux-mêmes et pour les autres. Dès lors, on peut interroger les conditions sociétales dans lesquelles les manifestations publiques de la biographisation individuelle, notamment sous la forme du récit de la vie, acquièrent cette centralité, faisant ainsi du biographique le paradigme d’une approche spécifique dans les sciences humaines et sociales contemporaines.

Annonce

Argumentaire

Au cœur du projet de la recherche biographique en éducation (RBE), la reconnaissance et l’exploration du biographique comme dimension constitutive des processus d’individuation, d’éducation et de socialisation répondent à une configuration historique des rapports de l’individu au social, du sujet à la Cité. Celle-ci a pour conséquence d’accorder une centralité sociale et politique nouvelle aux opérations de biographisation et en particulier aux figurations narratives selon lesquelles les individus produisent les formes de leur existence pour eux-mêmes et pour les autres. Dès lors, on peut interroger les conditions sociétales dans lesquelles les manifestations publiques de la biographisation individuelle, notamment sous la forme du récit de la vie, acquièrent cette centralité, faisant ainsi du biographique le paradigme d’une approche spécifique dans les sciences humaines et sociales contemporaines. On peut aussi questionner le choix effectué par un certain nombre de chercheurs de s’émanciper des conventions scientifiques dominantes et d’aborder certaines questions, ou de renouveler le traitement qui en est fait, en s’inscrivant dans la perspective épistémologique et méthodologique de la recherche biographique en éducation (RBE) qui a pour objet la compréhension des processus de biographisation.

Ces interrogations donneront matière au numéro hors-série Actuels n°6 intitulé : « La recherche biographique : quels savoirs pour quelle puissance d’agir ? » Ce numéro s’intéressera à la nature des questions que se posent les chercheurs s’inscrivant dans la perspective de la RBE, mise en relation avec la nature des savoirs qui en découlent, ainsi qu’aux enjeux sociaux, éthiques et politiques des questions posées et des savoirs produits.

Les contributeurs seront invités à montrer comment la perspective herméneutique de la RBE permet de construire de nouveaux modèles d’intelligibilité de phénomènes et de processus complexes tels que la mobilité, la migration, la situation de handicap, la précarité, l’exclusion, la construction d’identités sociales et culturelles « surdéterminées», les transformations sociétales (genres, parentalité, communication et technologies modernes) et de multiples secteurs : intervention et insertion sociale, santé, école...

En s’appuyant sur des travaux mettant en évidence les processus de constitution du sujet au sein de l’espace social, les constructions individuelles et collectives par lesquelles les acteurs donnent sens à leurs expériences en interaction avec l’ensemble de leurs environnements, il s’agira d’interroger la relation entre les savoirs théoriques et pratiques que produit la recherche biographique et la capacité des acteurs de développer une puissance d’agir dans un rapport à eux-mêmes et à leurs contextes.

Conditions de soumission

Les propositions d’article (titre, résumé, éléments bibliographiques) doivent être envoyées

d’ici le 15 novembre 2016.

Calendrier

  • Envoi d’une proposition d’article (titre, résumé, éléments bibliographiques) d’ici le 15 novembre 2016
  • Retour du comité de rédaction et des coordinatrices le 30 novembre 2016
  • Envoi d’un article de 30 000 à 35 000 signes (espaces et bibliographie compris) pour le 31 décembre 2016. Ce texte doit être accompagné d’un résumé en français et en anglais ainsi que de 5 mots clés. Voir les consignes aux auteurs
  • Expertises en double aveugle menées par le comité de lecture international de la revue ainsi que des experts extérieurs. Retour vers les auteurs avec les commentaires des expertises le 15 janvier 2017
  • Envoi des textes définitifs le 15 février 2017
  • Publication du volume mars 2017

Coordination

Responsable scientifique

  • Christine Delory-Momberger. PU. Paris 13. Experice

Catégories

Dates

  • mardi 15 novembre 2016

Mots-clés

  • Recherche biographique, savoirs, puissance d'agir

Contacts

  • Anne Dizerbo
    courriel : dizerboanne [at] lesujetdanslacite [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Anne Dizerbo
    courriel : dizerboanne [at] lesujetdanslacite [dot] com

Pour citer cette annonce

« La recherche biographique : quels savoirs pour quelle puissance d’agir ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 19 octobre 2016, http://calenda.org/380706