AccueilLes reliques en action

Les reliques en action

Relics in action - 35th history of law day

XXXVe journées d’histoire du droit

*  *  *

Publié le lundi 17 octobre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Si le thème des reliques peut sembler un sujet rebattu dans la recherche académique universitaire, l’a priori cède lorsqu’on l’envisage sous l’angle transdisciplinaire et par l’analyse juridique des représentations. Dans ce sens, les chercheurs de l’OMIJ-IAJ (Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques – Institut d’anthropologie juridique) de Limoges poursuivent ici une recherche de longue haleine en iconologie juridique, en choisissant  l’approche anthropologique.

Annonce

Argumentaire

Si le thème des reliques peut sembler un sujet rebattu dans la recherche académique universitaire, l’a priori cède lorsqu’on l’envisage sous l’angle transdisciplinaire et par l’analyse juridique des représentations. Dans ce sens, les chercheurs de l’OMIJ-IAJ (Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques – Institut d’Anthropologie juridique) de Limoges poursuivent ici une recherche de longue haleine en iconologie juridique, en choisissant  l’approche anthropologique.

De récentes recherches menées sur la notion d’action en droit au sein de l’IAJ ont décidé en partie du thème de ces nouvelles Journées d’Histoire du droit. Penser les reliques en action, et dans toutes les religions, invite ainsi à s’interroger sur la performativité juridique des images dans une perspective d’anthropologie historique du droit. Cette approche conduit à s’interroger à nouveaux frais sur des dossiers judiciaires difficiles tels ceux du statut des processions (sur fond de loi sur la laïcité) ou du commerce des reliques.

La prospective juridique a aussi devant elle un large champ de recherche: la biotechnologie en action rend désormais pensable la manipulation génétique des restes humains, et donc pourquoi pas le corps des saints. Le droit croise ici des questions fondamentales sur les plans moral, sociologique, théologique.

Ces différents aspects montrent que les reliques s’inscrivent dans la modernité, au cœur d’une réflexion qui est loin d’être épuisée ; en cette année ostentionnaire en Limousin, l’occasion est donnée d’ouvrir à nouveau ce dossier.

Programme

Jeudi 20 octobre 2016

09H30 - Accueil

10H00 - Introduction Xavier PERROT, MCF HDR, Directeur de l’OMIJ, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

10h30 - Reliques et bioÉthique

Statut juridique du cadavre et reliques humaines, Anne-Blandine CAIRE, Professeur de droit privé, École de Droit, Université d'Auvergne

Reliques et biotechnologie: du corps au code, Ghilaine Jeannot-Pages, MCF HDR, OMIJ, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

Les reliques du haut Moyen Âge au regard du génie génétique. Quelques remarques sur l’apport de la science du vivant à l’histoire du droit, Laura VIAUT, Doctorante, Université de Limoges

12H00 - Déjeuner libre

14H00 - Reliques, le sacré dans le civique

  • Privation de reliques et émotion populaire au début du XVIIIe siècle. Le cas de Saint Julien d’Alexandrie, Albrecht Burkardt, Professeur en Histoire moderne, Université de Limoges, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Centre de Recherche Interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’art et Musicologie - CRIHAM (EA 4270)
  • La tradition de vénération du Codex de la Laurentienne: le manuscrit du Corpus Juris Civilis (littera fiorentina) comme relique civique (XVè-XVIIIè siècles), Valérie Hayaert-Vanautgaerden, Chercheur associé, Institut des hautes études sur la Justice  - IHEJ de Paris
  • Disciples, admirateurs, collectionneurs et reliques civiles idolâtrées des Temps modernes au XXème siècle, Pascal PLAS, Directeur de l’Institut International de Recherche sur la Conflictualité  - IiRCO, Université de Limoges

15H30 - 15H45 - Pause

  • Les Ostensions limousines devant le Conseil d'État, Jean MORANGE, Professeur émérite, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges
  • Réflexions sur l’inscription des Ostensions septennales limousines par l’UNESCO sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Virginie SAINT–JAMES, MCF HDR de droit public, OMIJ-IIRCO, Faculté de droit et des sciences économiques, Université de Limoges

Vendredi 21 octobre

10H00 - Accueil

10h30 - Reliques, la puissance des images

  • L’agilité triomphante des saints : le « corps animé » de Catherine de Bologne, Stéphane BOIRON, Professeur d’histoire du droit, Université Paris-Sud
  • Puissance des images et force du roi : le diacre Paris à Limoges, Pascal TEXIER, Professeur émérite d’Histoire du Droit, Université de Limoges

11H00 - Clôture

12H00 - Déjeuner libre

  • Avec la participation ultérieure dans les actes publiés des journées de Andreas HELMIS (Professeur d’histoire du droit, Université nationale d’Athènes) et Ivan BILIARSKY (Professeur, Institut d’histoire, Académie des sciences de Bulgarie ).

Catégories

Lieux

  • Amphi Chevalier - 32 rue Turgot
    Limoges, France (87)

Dates

  • jeudi 20 octobre 2016
  • vendredi 21 octobre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • relique, bioéthique, sacré, image

Contacts

  • Stéphanie Bartkowiak
    courriel : stephanie [dot] bartkowiak [at] unilim [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Stéphanie Bartkowiak
    courriel : stephanie [dot] bartkowiak [at] unilim [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les reliques en action », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 17 octobre 2016, http://calenda.org/381208