AccueilEn marge du couple. Genre et normes conjugales

En marge du couple. Genre et normes conjugales

Journée scientifique de l'unité « Démographie, genre et sociétés » de l'Ined

*  *  *

Publié le lundi 07 novembre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

La journée interroge le couple comme institution et comme norme. Pour ce faire, elle adopte une approche originale : plutôt que de s’intéresser aux formes dominantes de la conjugalité, elle attire l’attention sur la situation des femmes et des hommes en marge de la vie conjugale. Il s’agit donc d’étudier le couple du point de vue des personnes qui en sont exclues ou s’en détournent, d’une part, et de porter l’attention sur des formes alternatives de conjugalité, d’autre part. Par cette approche, les différences de sexe qui marquent les pratiques, les représentations et les attentes relatives à la conjugalité seront mises en exergue. La journée repose sur le parti pris que s’intéresser aux femmes et aux hommes en marge du couple permet de saisir d’autant mieux le caractère genré des normes conjugales.

Annonce

Argumentaire

La journée interroge le couple comme institution et comme norme. Pour ce faire, elle adopte une approche originale : plutôt que de s’intéresser aux formes dominantes de la conjugalité, elle attire l’attention sur la situation des femmes et des hommes en marge de la vie conjugale. Il s’agit donc d’étudier le couple du point de vue des personnes qui en sont exclues ou s’en détournent, d’une part, et de porter l’attention sur des formes alternatives de conjugalité, d’autre part. Par cette approche, les différences de sexe qui marquent les pratiques, les représentations et les attentes relatives à la conjugalité seront mises en exergue. La journée repose sur le parti pris que s’intéresser aux femmes et aux hommes en marge du couple permet de saisir d’autant mieux le caractère genré des normes conjugales.

Cette approche paraît également opportune au vu de la complexification des parcours conjugaux. Dans la plupart des pays du monde, la seconde moitié du xxe siècle a été marquée par un affaiblissement de l’institution matrimoniale et une dissociation accrue entre sexualité, conjugalité, nuptialité et parentalité. Il en résulte une diversité d’arrangements conjugaux : couples hétérosexuels et homosexuels, unions cohabitantes et non cohabitantes, mariage et unions civiles. Mais on observe aussi un développement de la vie hors couple : un nombre croissant de personnes vivent désormais sans partenaire stable. Si ces évolutions traduisent une diversification des normes conjugales, comment ces normes se déclinent-elles selon le genre ? L’ouverture des possibles qui semble désormais caractériser la vie affective, est-elle aussi large pour les deux sexes ? Enfin, les femmes et les hommes en marge du couple, sont-ils dans des situations analogues ?

La journée vise à apporter des réponses à ces questions dans le cadre de deux séances. La première est consacrée à la vie hors couple, c’est-à-dire la situation des personnes sans partenaire. Elle réunit des chercheur-e-s travaillant sur la question du célibat dans différents pays du monde. La deuxième séance porte, elle, sur des arrangements conjugaux à la marge. Centrée sur la France, elle explore la diversité contemporaine des formes de vie en couple.

Inscription obligatoire en ligne : http://journees-unitegenre.site.ined.fr/fr/

Comité d’organisation

  • Isabelle Attané
  • Marie Bergström
  • Zahia Ouadah-Bedidi
  • Matthias Thibeaud

Programme

9h15 Introduction

9h15-9h25 Ouverture de la journée par Magda Tomasini, directrice de l’INED

9h25-9h40 Introduction par Marie Bergström, INED

9h40 Séance 1 : Vivre hors couple : perspectives internationales

Discutant : Jean-Hugues Déchaux, Université Lyon 2

  • 9h40-9h45 Introduction par Jean-Hugues Déchaux
  • 9h45-10h10 Isabelle Attané, INED, Michel Bozon, INED & Su Wang, INED : Vivre hors couple en Chine rurale. Perceptions, situation sociale et comportements sexuels des hommes célibataires.
  • 10h10-10h35 Nour Fredj, Université Paris Diderot (URMIS) & Zahia Ouadah-Bedidi, Université Paris Diderot (URMIS) et INED : Célibat et mariage Orfi en Tunisie : méconnaissance, refus ou stratégies de contournement.

10h35-10h50 Pause café

  • 10h50-11h15 Françoise Courtel, INED & Géraldine Vivier, INED : « Alors, tu nous le présentes quand ? ». Vivre célibataire, entre norme conjugale et expérience personnelle.
  • 11h15-11h40 Mona Claro, INED-EHESS : Rester mère célibataire ou se (re)mettre en couple. Norme procréative et incertitudes conjugales en Russie (années 1980-2000).

11h40-12h30 Discussion générale (dont 15 min réservées au discutant)

14h00 Séance 2 : Vies conjugales à la marge

Discutante : Florence Maillochon, CNRS-CMH

  • 14h00-14h05  Introduction par Florence Maillochon
  • 14h05-14h30 Matthias Thibeaud, INED-Lille 3 : L’homoconjugalité à l’âge de la retraite.
  • 14h30-14h55 Céline Costechareire, Université Lyon 2 : Une étude des styles de conjugalité au regard de l’appartenance sociale chez les couples lesbiens cohabitants.
  • 14h55-15h20 Anne Lambert, INED : L’intermittence conjugale. Economie affective et arrangements pratiques des navigant-e-s du transport aérien.

15h20-15h35 Pause café

  • 15h35-16h00 Isabelle Clair, CNRS-EHESS : Dans l’attente du « vrai couple », des jeunes au cœur de la norme conjugale.

16h00-17h00 Discussion générale (dont 15 min réservées à la discutante)

Lieux

  • Salle Sauvy - Institut National d'Etudes Démographiques 133, bvd Davout
    Paris, France (75020)

Dates

  • jeudi 10 novembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • couple, conjugalité, marge

Contacts

  • Neyssa Traoré
    courriel : neyssa [dot] traore [at] ined [dot] fr

Source de l'information

  • Matthias Thibeaud
    courriel : matthias [dot] thibeaud [at] ined [dot] fr

Pour citer cette annonce

« En marge du couple. Genre et normes conjugales », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 07 novembre 2016, http://calenda.org/381976