AccueilBrigadistes et volontaires étrangers dans la guerre d’Espagne

Brigadistes et volontaires étrangers dans la guerre d’Espagne

Brigades and foreign volunteers in the Spanish War - back to the roots

Retour aux sources

*  *  *

Publié le lundi 14 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Organisée par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine en partenariat avec les Archives nationales, cette journée d’étude donnera à voir la diversité des sources (archives écrites, iconographiques, photographiques, audiovisuelles, etc.) déjà versées dans des institutions patrimoniales ou encore entre les mains de collectionneurs privés. Elle sera aussi l’occasion de faire le point sur l’évolution des outils permettant de repérer ces archives, et de réfléchir à leurs différents usages — pour en proposer de nouvelles lectures.

Annonce

Argumentaire

1936-2016 : en quatre-vingts ans, en Espagne comme dans les différents pays d’origine des volontaires, l’action des Brigades internationales et plus largement la question du volontariat étranger ont donné lieu à l’élaboration d’histoires plurielles, souvent conflictuelles, produites et portées par des acteurs de statuts divers : anciens volontaires eux-mêmes (et leurs descendants), historiens, militants politiques (communistes, anarchistes, trotskistes...), pouvoirs publics, etc.
L’année 1996 avait marqué un temps fort dans l’histoire des commémorations avec, en Espagne, l’octroi de la nationalité aux anciens brigadistes, tandis qu’en France le statut d’ancien combattant leur était officiellement reconnu.
Dans le même temps, Rémi Skoutelsky achevait une thèse pionnière, fondée sur la mobilisation de nombreuses archives : les volontaires français en Espagne Républicaine.
Vingt ans plus tard, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) propose de revenir sur les sources (archives écrites, iconographiques, photographiques, audiovisuelles, etc.) de cette histoire, conservées en France ou à l’étranger.

Programme

Matinée

9h00 – Accueil

9h15 – Introduction, Valérie Tesnière (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine)

  • Quelques grandes collections : un regard international Russie, Espagne, Etats-Unis

Modération : Françoise Blum (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXème siècle)

  • 9h30-10h00 –Moscou. Les collections du RGASPI (Archives d’Etat russes pour l’histoire sociale et politique) sur les Brigades internationales, Elena Myagokova (RGASPI, chef du département du musée)
  • 10h-10h30 –Albacete en el imaginario de los brigadistas internacionales a través de los fondos del CEDOBI (UCLM-IEA), Antonio Selva Iniesta (co-directeur du CEDOBI - Centre d’étude et de documentation sur les Brigades internationales, Albacete, Université de Castille la Manche)
  • 10h30-11h00 –L’ALBA (Abraham Lincoln Brigade Archives) à New York : un centre d’archives sur les Lincolns et bien plus encore, Robert Coale (Université de Rouen, conseil d’administration de l’ALBA)

11h00-11h30 – Discussion // Pause

  • France

Modération : Zoraida Carandell (Université Paris Nanterre)

  • 11h40-12h00 – Les sources publiques et privées relatives au volontariat étranger conservées aux Archives nationales : fonds et outils d’orientation, Violaine Challeat-Fonck (Archives nationales, département de la justice et de l’intérieur)
  • 12h-12h20 – Les Brigades internationales dans les collections de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine : nouvelles sources et sources méconnues, Franck Veyron, Rosa Olmos, Céline Lèbre (BDIC)

12h20-12h40  – Discussion

Après-midi

      • Diversité des sources, pluralité des appropriations

Modération : Serge Wolikow (Maison des sciences de l’homme de Dijon, Consortium ARCMC)

  • 14h-14h30 –Les sources transnationales d’un phénomène historique mondial. Radioscopie documentaire du volontariat international durant la guerre civile espagnole, Edouard Sill (EPHE)
  • 14h30-15h –Les volontaires yougoslaves en Espagne républicaine : quelles sources pour une étude prosopographique sur la longue durée ?, Hervé Lemesle (Lycée Bernard Palissy, Saintes)
  • 15h-15h30 –Sources publiques, sources privées : le parcours du combattant du chercheur amateur, Michel Lefebvre (Le Monde)
  • 15h30-16h –Usages et appropriations des sources par les associations militantes : l’exemple de l’Association des Combattants de l’Espagne Républicaine (ACER), Ramón Chicharro, Claire Rol-Tanguy (ACER)

Pause

16h15-16h45 – Table-ronde animée par Serge Wolikow

Collections patrimoniales, collections privées : reste-t-il encore des sources à découvrir et à sauvegarder ? et pour quels usages ?

Conclusion : Rémi Skoutelsky

Adresse

Université Paris Nanterre

200 avenue de la République, 92000 Nanterre

Bâtiment B, salle des conférences

Accès

RER A ou ligne L au départ de Saint-Lazare

(Station Nanterre Université)

Contact

communication-bdic@bdic.fr - 01 40 97 79 29

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieux

  • Université de Paris Nanterre, Bâtiment B, salle des conférences - 200 Avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Dates

  • mercredi 23 novembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • guerre d'Espagne, brigades internationales

Contacts

  • Lèbre Céline
    courriel : celine [dot] lebre [at] bdic [dot] fr
  • Marguerite Bonnot
    courriel : marguerite [dot] bonnot [at] bdic [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marguerite Bonnot
    courriel : marguerite [dot] bonnot [at] bdic [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Brigadistes et volontaires étrangers dans la guerre d’Espagne », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 14 novembre 2016, http://calenda.org/382093