AccueilLa santé des personnes lesbiennes, gaies, bi-e-s et trans

La santé des personnes lesbiennes, gaies, bi-e-s et trans

Health issues among Lesbian, Gay, Bisexual and Trans people

*  *  *

Publié le jeudi 17 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque scientifique international s’entend comme un appui à une meilleure structuration de la recherche en santé ainsi qu’une meilleure prise en charge dans le système de soins des personnes LGBT. Les langues du colloque sont le français et l’anglais.

 

Annonce

Argumentaire

Nous attendons 15 000 participants de 70 pays et 40 000 visiteurs à Paris, en août 2018, pour une semaine de sport, de culture, de cérémonies et de fêtes dans le cadre des 10e Gay Games organisés par Paris 2018 !

En prélude à ce grand rassemblement de visibilité des personnes LGBT, les organisateurs de Paris 2018, avec le soutien et en partenariat avec trois sociétés savantes (CMG - Collège de la médecine générale, SFSP - Société française de santé publique, SFFEM - Société française et francophone d’éthique médicale) et des acteurs engagés dans les enjeux de santé des personnes LGBT (Acceptess-T, Afrique Arc-en-Ciel, AIDES, l’Association de médecine gay friendly, le Centre LGBT de Paris Ile-de-France, le COREVIH Ile-de-France Sud, l’Inter-LGBT, le Mouvement d’affirmation des jeunes lesbiennes, gais, bi et trans, OUTrans, PsyGay, Shams France), ont proposé la tenue d’un colloque international sur la santé des personnes homosexuelles, bisexuelles et trans qui aura lieu à Paris, les jeudi 9 et vendredi 10 mars 2017 au Ministère des affaires sociales et de la santé.

Il s’agit de rendre compte des recherches les plus récentes sur la santé LGBT, de valoriser les actions novatrices de promotion de la santé et de prise en charge réalisées et d’identifier tout le travail qu’il reste à faire, tant dans l’éducation à la santé, la prévention, la santé sexuelle et le soin pour que ces personnes puissent vivre au mieux leur vie quotidienne de citoyen à part entière.

Ce colloque scientifique s’entend comme un appui à une meilleure structuration de la recherche en santé ainsi qu’une meilleure prise en charge dans le système de soins des LGBT.

Sont prévues des conférences invitées et des communications issues de cet appel à communications. Les langues du colloque sont le français et l’anglais. Une interprétation français-anglais sera disponible pour l’ensemble de la conférence.

Les 4 thèmes retenus pour le colloque sont issus d’un programme arrêté par un Conseil scientifique et éthique (CSE) composé d’une vingtaine de membres (scientifiques, professionnels de la santé publique et de l’éthique, militants des communautés LGBT) mis en place à cette occasion :

Thème 1 (T1): Peut-on être en bonne santé, physique et mentale, dans une société hétéro-normée et sérophobe ?

Seront abordés notamment : l’impact des diverses violences et discriminations au cours de la vie : homophobie, lesbophobie, transphobie, et autres formes de discrimination / Les enjeux de santé mentale / Le décrochage scolaire / La valorisation des endroits « safe » pour les plus jeunes /La médicalisation et la psychiatrisation des identités minoritaires / L’homophobie intrafamiliale /  …

Thème 2 (T2): Sport-santé et santé sexuelle : le corps et le culte de la performance.

Seront abordés notamment : le sport et ses bienfaits pour la santé des personnes mais aussi ses dérives dans l’enjeu de la performance du corps / La santé sexuelle / La sexualité et la performance sexuelle / L’usage des substances psychoactives (chemsex)  

Thème 3 (T3): Les enjeux de santé à chaque moment de la vie.

Seront abordés notamment : les grands enjeux de santé aux différents âges de la vie et pour chaque population LGBT : l’adolescence et le rôle de la famille et de l’école, la vie de jeune adulte, le désir d’enfant et la famille homoparentale face à la loi et à la médecine /

Le vieillissement dans un modèle dominé par la famille / Etre bien dans sa tête à tout âge /

Les bonnes pratiques à mettre en place par les professionnels de santé / …

Thème 4 (T4): Prendre soin de soi : du bénéfice pour chacun à celui des communautés LGBT.

Seront abordés notamment : le rôle de la communauté dans la santé des personnes LGBT: enjeux communs et enjeux distincts / Les expériences de terrain et leur contribution à la prévention et au bien être (centres communautaires, rôle du médecin généraliste, …) / De quels services avons nous besoin, sans oublier ceux pour les personnes vivant dans les zones rurales et périurbaines ? La discrimination dans les services de soins classiques et les évolutions nécessaires.

Modalités de soumission

Les propositions de communications sur des travaux de recherches autour de ces thèmes sont acceptées

jusqu’au 20 décembre 2016 à minuit (heure de Paris) 

à retourner (en français ou en anglais) à : aac.confsantelgbt@paris2018.com

Les communications retenues pour leur présentation au colloque seront sélectionnées par le Conseil scientifique et éthique (CSE), présidé par Gabriel Girard (Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal – Québec – Canada).

Les réponses seront données aux auteurs avant le 31 janvier 2017.

L’ensemble des communications soumises sera rassemblé dans un document qui sera mis à disposition sous forme numérique et envoyé aux personnes inscrites au colloque.

Dates du colloque 

9-10 mars 2017

Résumé de la communication

TITRE de la communication (en gras) :

Mots clefs (3 à 5) :

Thème du Colloque concerné (plusieurs réponses possibles)

☐   T1 : Peut-on être en bonne santé, physique et mentale, dans une société hétéro-normée et sérophobe ?

☐   T2 : Sport-santé et santé sexuelle : le corps et le culte de la performance.

☐   T3 : Les enjeux de santé à chaque moment de la vie.

☐   T4 : Prendre soin de soi : du bénéfice pour chacun à celui des communautés LGBT.

5 000 signes maximum, espaces compris / Calibri, taille 12, interligne 1,5

Deux types de résumés sont possibles à envoyer (voir ci-après) : 

Académique (Type 1) ou Communautaire (Type 2)

Type 1 : Présentation académique

  • Introduction /questions de recherche
  • Cadre théorique/ Approche méthodologique,
  • Résultats / Observations
  • Conclusion

Type 2 : Présentation d’intervention de terrain (faite par les associations, centres communautaires, professionnels de santé, …)

  • Contexte et objectifs
  • Description de l’intervention, contexte, théorie d’action
  • Avancée du projet, résultats intermédiaires ou finaux
  • Conclusion / Perspectives

 

Coordonnées de l’auteur correspondant

Nom

 

Prénom

 

Titre et fonction

 

Affiliation / Institution ou association

 

e-mail

 

Adresse postale

 

Ville

 

Pays

 

Téléphone

 

 

Second auteur

Nom

 

Prénom

 

Affiliation / Institution ou association

 

e-mail

 

Adresse postale

 

Ville

 

Pays

 

Téléphone

 

Date et signature :

Membres, par ordre alphabétique, du Conseil scientifique et éthique (CSE)

  • Michael BOCHOW, sociologue, membre du conseil de la Fondation de l’Akademie Waldschlösschen (Göttingen) – Allemagne.
  • Fabrice BOURLEZ, psychanalyste, docteur en philosophie, psychologue clinicien , membre de l’association PsyGay – France.
  • Marie-Hélène CERTAIN, médecin généraliste, secrétaire générale du Collège de médecine générale (CMG) – France.
  • Natacha CHETCUTI-OSOROVITZ, sociologue et anthropologue, chercheuse associée au Centre en études genre de la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne – Suisse.
  • Omar DIDI, coprésident du Mouvement d’affirmation des jeunes lesbiennes, gais, bi et trans (MAG) – France.
  • Yacine DJEBELNOUAR, cofondateur et secrétaire général de l’association SHAMS France – France.
  • Jean-Marie FIRDION, sociologue, chercheur associé à l’Equipe de recherche sur les inégalités sociales (ERIS) au Centre Maurice Halwachs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – France.
  • Michela FRIGIOLINI, chargée de projets santé au Centre LGBT Paris Ile-de-France ) – France.
  • Jules GASTE, président de l’association OUTrans – France.
  • M. Gabriel GIRARD, sociologue, Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (Québec) - Canada – Président du CSE.
  • Daniel GREDIG, professeur et directeur de recherche – Hochschule für Soziale Arbeit – Studienzentrum Soziale Arbeit (Olten) – Suisse.
  • Christian HERVE, professeur des universités, praticien hospitalier, président de la Société française et francophone d’éthique médicale (SFFEM), Directeur du laboratoire d’éthique médicale et de médecine légale de l’Université Paris Descartes (Paris) – France.
  • Ariel JU, président de l’association Afrique Arc en Ciel Paris Ile-de-France – France.
  • Philippe LAGREE, médecin généraliste, président de l’Association de médecine gay friendly (AMG) – France.
  • France LERT, directrice de recherches de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) – France – Secrétaire du CSE.
  • Pierre LOMBRAIL, professeur des universités, praticien hospitalier - Université Paris 13, président de la Société française de santé publique (SFSP ) – France.
  • Nathalie LYDIE, responsable de l’Unité Santé sexuelle – Direction de la prévention et de la promotion de la santé – Agence nationale de santé publique (Santé Publique France) – France.
  • Michel MANGIN, porte parole Santé de l’Inter-LGBT, membre de l’association AIDES – France.
  • Christophe MARTET, journaliste, ancien président d’Act-Up Paris – France.
  • Gérard PELE, ancien fonctionnaire de santé publique à la Direction générale de la santé, responsable du Pôle santé de Paris 2018– France – Secrétaire du CSE.
  • Alain SOBEL, professeur des universités, praticien hospitalier – Consultant à l’Hôtel-Dieu, président du COREVIH Ile-d e-France Sud – France.
  • Bruno SPIRE, médecin, chercheur à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) - Marseille (UMR912 – SES4S), ancien président de l’association AIDES – France.
  • Mathieu TRACHMAN, sociologue, chargé de recherche à l’Institut national d’études démographiques (INED) – France.
  • Annie VELTER, socio-démographe à l’Agence nationale de santé publique (Santé Publique France) – France.

Lieux

  • Salle Laroque - 14 Avenue Duquesne
    Paris, France (75007)

Dates

  • mardi 20 décembre 2016

Mots-clés

  • santé, LGBT, sexualité, égalité, accès, soin, prévention

Contacts

  • Gabriel Girard
    courriel : gabriel [dot] girard [dot] info [at] gmail [dot] com
  • Pelé Gérard
    courriel : aac [dot] confsantelgbt [at] paris2018 [dot] com

Source de l'information

  • Gabriel Girard
    courriel : gabriel [dot] girard [dot] info [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La santé des personnes lesbiennes, gaies, bi-e-s et trans », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 17 novembre 2016, http://calenda.org/383386