AccueilDivisions et conflits : les leçons politiques d ela psychanalyse

Divisions et conflits : les leçons politiques d ela psychanalyse

Divisons and conflicts - the political lessons of psychoanalysis

*  *  *

Publié le vendredi 04 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Au lieu d’un programme, ce séminaire propose un questionnement croisé : autour de la question de la conflictualité (centrale dans l’analyse de la vie psychique comme dans celle de la vie démocratique) entreront en dialogue la psychanalyse et la pensée du politique. La notion de conflit, en effet, est au cœur de la compréhension de l’économie psychique : l’intuition fondamentale de la psychanalyse est que le conflit est l’élément organisateur majeur de la vie du sujet ; il la structure comme il la dynamise. La démocratie semble être le régime et la forme de société qui nous oblige, par principe, à accepter le conflit pour en faire un moteur politique. Ce défi est peut-être précisément son originalité politique, mais il est aussi source des nombreuses tensions qui la fragilisent. Peut-on apprendre quelque chose d’un croisement de ces problématiques ?

Annonce

 

Séminaire sous la direction de Pauline Colonna D'istria (Sophiapol/Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et de Florian Gaité (Institut Acte, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS) en six séances du 17 octobre 2016 au 23 janvier 2017.

Argumentaire

Au lieu d’un programme, ce séminaire propose un questionnement croisé : autour de la question de la conflictualité (centrale dans l’analyse de la vie psychique comme dans celle de la vie démocratique) entreront en dialogue la psychanalyse et la pensée du politique. La notion de conflit, en effet, est au cœur de la compréhension de l’économie psychique : l’intuition fondamentale de la psychanalyse est que le conflit est l’élément organisateur majeur de la vie du sujet ; il la structure comme il la dynamise. La démocratie semble être le régime et la forme de société qui nous oblige, par principe, à accepter le conflit pour en faire un moteur politique. Ce défi est peut-être précisément son originalité politique, mais il est aussi source des nombreuses tensions qui la fragilisent. Peut-on apprendre quelque chose d’un croisement de ces problématiques ? Faisant intervenir à la fois des psychanalystes, des philosophes ou des théoriciens du politique, ce séminaire fait le pari du dialogue sans pour autant préjuger de l’évidence du passage d’un champ d’étude centré sur le sujet individuel à un terrain (d’action) impliquant un collectif. Peut-on tirer des leçons – politiques – de la psychanalyse ? Et à quelles conditions ? Bernard Chervet (psychanalyste – Société psychanalytique de Paris), Hélène L’Heuillet (philosophe et psychanalyste – Université Paris-Sorbonne) et Chantal Mouffe (théoricienne du politique – Université de Westminster) sont les principaux invités de ce séminaire.

Les sociétés libérales sont par principe des sociétés divisées, la démocratie vit d’une tension, elle s’institutionnalise dans et par la division. Le « tournant délibératif » qu’a connu la théorie de la démocratie sous la double influence des travaux de John Rawls et de Jürgen Habermas, a pu être perçu comme un tournant consensualiste qui, s’il peut être nuancé, n’en permet pas moins d’interroger l’anthropologie sous-jacente à cette philosophie du politique. Chantal Mouffe pose ainsi que la pensée moderne de la démocratie s’est fondée sur une « vision idéalisée de la sociabilité humaine », comme si elle n’avait pas encore « assimilé » les enseignements de la psychanalyse sur l’ambivalence de la sociabilité et sur son antagonisme fondamental. A revers du fantasme de l’unité, la psychanalyse, en effet, a placé la division au cœur de la structure du sujet, comme un de ses éléments moteurs et organisateurs. L’économie psychique se fonde sur un clivage du Moi premier (l’Ichspaltung chez Freud, la division du sujet chez Lacan) sur lequel s’étaye chacune des divisions intrapsychiques. Aussi quelle contribution la psychanalyse apporte-t-elle à l’ontologie politique ? En quoi la division du sujet peut-elle dialoguer avec la division démocratique ? Dédoublement de la conscience, conflits pulsionnels, nœud œdipien : la clinique du conflit a-t-elle des modélisations opérantes à proposer dans le champ de la pensée politique ? On peut aisément comprendre les résistances que cette dernière, notamment chez Claude Lefort, oppose à la psychanalyse, rien ne permettant de poser une réversibilité parfaite de l’individuel et du social. L’impossibilité d’un tel recouvrement ne doit néanmoins pas empêcher de réfléchir aux enseignements que la pensée politique peut tirer de la psychanalyse. Nous proposons de croiser leurs apports respectifs à la question de la conflictualité en tenant compte des débats les plus récents dans l’objectif de préciser la compréhension des phénomènes conflictuels et ainsi enrichir le répertoire des études sur la démocratie.

Calendrier des séances et intervenants invités

Lundi 17 octobre

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : Introduction. Sujet psychique et sujet politique : regards croisés

Lundi 7 novembre

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : Les Conditions psychiques du conflit politique avec Bernard Chervet (Société Psychanalytique de Paris) : La Tendance au conflit et l'après-coup

Lundi 28 novembre

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : Tendances dissociatives et affaiblissement du conflit

Lundi 12 décembre

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : Figures du conflit avec Hélène L’Heuillet (Université Paris-Sorbonne) : Comment vivre avec ses voisins ? Réflexions philosophique et psychanalytique sur le voisinage

Lundi 9 janvier

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : La démocratie ou le risque du conflit

Lundi 23 janvier

  • F. Gaité et P. Colonna d'Istria : La démocratie agonistique en question, discussion avec Chantal Mouffe (Université de Westminster)

Lieux

ATTENTION: en raison du plan vigipirate, les incrisptions préalables sont OBLIGATOIRES deux jours avant la séance (clôture le jour même à 10h) sur le site du ciph (www.ciph.org) rubrique "modification de programme" ou par tel( laisser un message) au 01 44 41 46 82.

- Lundi 17 octobre au Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris

- Lundi 07 novembre au Lycée Henri IV (HIV), 23 rue Clovis, 75005 Paris. Salle PrD-1.01

- Lundi 28 novembre au lyvcée HIV. Salle PrM-1.03

- Lundi 12 décembre au MESR

- Lundi 09 janvier au lycée HIV (sous réserve). Salle PrD-1.01

- Lundi 23 janvier au Point Ephémère, 200 quai de Valmy, 75010 Paris. Grande salle.

Renseignements: www.ciph.org

 

Lieux

  • Point Ephémère, Grande salle - 200 quai de Valmy
    Paris, France (75010)

Dates

  • lundi 07 novembre 2016
  • lundi 28 novembre 2016
  • lundi 12 décembre 2016
  • lundi 09 janvier 2017
  • lundi 23 janvier 2017

Mots-clés

  • conflit, division, psychanalyse, philosophie, politique

Contacts

  • Florian Gaité
    courriel : contact [at] floriangaite [dot] fr

Source de l'information

  • Florian Gaité
    courriel : contact [at] floriangaite [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Divisions et conflits : les leçons politiques d ela psychanalyse », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 04 novembre 2016, http://calenda.org/383638