AccueilRevue africaine des migrations internationales, n°1

Revue africaine des migrations internationales, n°1

Revue africaine des migrations internationales issue 1

*  *  *

Publié le mercredi 16 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

L'Afrique montre aujourd'hui ses richesses naturelles, humains, et même économique vue l'importance que l'en donne a travers les différents projets d'investissements, les partenariats, les échanges scientifiques... D'une source de main-ouvre à une force économique ou un espace d'accueil des capitaux, d'investissements et d'offres d'emplois ; L’Afrique se lance vers un avenir prometteur, et un futur riche en termes de mouvements humains et économiques.

Annonce

Argumentaire

Les migrations ont de tout temps contribué à la structuration et au développement des sociétés humaines, que ce soit celles de départ ou d'installation. Leur impact varie pourtant en fonction de la conjoncture mondiale, qui aujourd'hui n'est plus la même que celle des années passées. Le nombre de personnes migrantes s'accroît, en moyenne, de 2,5% par an. Elles s'installent essentiellement dans les pays les plus développés, à savoir en Amérique du Nord, en Europe Occidentale, en Océanie et au Moyen-Orient. Sur les deux premiers continents, le nombre de personnes issues de l'émigration croît plus vite que la population locale (plus de 2,5% par rapport à un taux de natalité d'environ 2% en fonction des pays). Ces dernières décennies, de nombreux pays ont été concernés par l’émigration clandestine et les problèmes qui en découlent : travail illégal, demandeur d’asile, trafic d’êtres humains…

Ces migrations  sont devenues  un phénomène planétaire. On compte aujourd’hui, plus de 215 millions de migrants internationaux. Les migrations indiquent en effet une tendance majeure du 21ème siècle, avec des conséquences durables sur les systèmes politiques, sociaux et économiques, et sur la composition des Etats-Nations.

Aujourd'hui, les foyers, les trajectoires empruntés, et les caractéristiques des migrations ne sont plus exactement les mêmes. Les migrations sont dorénavant spontanées

Les situations socio-économiques de misère et de pauvreté sont les principales responsables des migrations.   En Afrique particulièrement, l’exode rural,  le chômage (la majorité des jeunes sont au chômage), l’instabilité politique et l’absence de la sécurité dans une grande partie des pays africains représentent les principales raisons pour vouloir émigrer.

Par ailleurs on constate qu’il n’existe pas de moyen plus efficace pour endiguer durablement l’émigration clandestine dans cette partie du monde que le développement au sens global du terme.

Cette tendance devrait énormément s’accélérer dans les années à venir - conséquence inéluctable de la crise économique, des conflits croissants dans de nombreuses régions du monde, de la dégradation de l’environnement liée aux changements climatiques…

Par ailleurs, l'Afrique montre aujourd'hui ses richesses naturelles, humains, et même économique vue l'importance que l'en donne a travers les différents projets d'investissements, les partenariats, les échanges scientifiques...

D'une source de main-ouvre à une force économique ou un espace d'accueil des capitaux, d'investissements et d'offres d'emplois ; L’Afrique se lance vers un avenir prometteur, et un futur riche en termes de mouvements humains et économiques.

Thèmes proposés

1. Cerner la question de l’émigration et le développement et  les causes profondes de la montée en puissance du phénomène ces deux dernières décennies.

2. Mettre en relief la relation entre transfert de fond et développement.

3. Analyser les implications et les retombées de l’émigration sur les politiques de développement durable menées par les pays africains.et dont une grande partie est financée par les pays de l’UE.

4. faire la somme des connaissances qui existent autour de cette question, explorer les nouvelles pistes de recherches et susciter de nouvelles approches.

Les articles sont à envoyer par voie électronique au format « WORD » avant le 20/11/2016 via le portail de l'Institut Marocain de l'Information Scientifique et Technique (IMIST) à l’adresse suivante : http://revues.imist.ma/?journal=RAMI

  • Les communications (en français ou en anglais) peuvent porter sur des aspects théoriques, empiriques ou méthodologiques.

Soumission des contributions

Les projets de communications doivent parvenir selon le calendrier suivant :

  • Lancement de l’appel : 20/10/2016
  • Soumission des résumés : avant 20/11/2016

  • Réponse du comité éditorial : 05/12/2016
  • Soumission des articles : avant 24/12/2016
  • Publication : 05/01/2017

Comité éditorial

Directeur de publication

Rachid CHAABITA : Université Hassan II, Faculté Des Sciences Juridiques Et Sociales- Casablanca

Comité editorial

  • Pr Ahmed HEFNAOUI, Université Hassan II, FSJES Mohammedia, Maroc
  • Pr Auguste kOUAKOU, Doyen de l'UFR sciences économiques, Université publique de Daloa, Côté d'ivoire.
  • Pr Boulaye KEITA, Enseignant-Chercheur, université de Bamako- Mali
  • Pr Fatima zahra ALAMI, Université Hassa II, FSJES Casablanca, Maroc.
  • Pr Hassèn KASSAR, Faculté des Sciences Humaines et Sociales Tunis, Tunisie
  • Pr Joaquín EGUREN, Coordinateur de l'Observatoire ibéro-américain sur la mobilité humaine, Migrations et développement (OBIMID). Institut universitaire d'études sur les migrations, Madrid – Espagne.
  • Pr Papa Demba FALL, Chef du Département des Sciences humaines, IFAN-UCAD de Dakar- Sénégal
  • Pr Rachid CHAABITA, Université Hassan II, FSJES Casablanca- Maroc
  • Pr Yao Silvère KONAN, UFR des Sciences Economiques et de Gestion & Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales. Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB). 

Contact

Pour toute information complémentaire, veuillez-vous adresser au directeur de la revue (Pr Rachid Chaabita) par courriel à l’adresse suivante : chaabita@gmail.com

Dates

  • dimanche 20 novembre 2016

Mots-clés

  • Revue africaine des migrations internationales, émigration, politique de développement durable

Contacts

  • Rachid Chaabita
    courriel : chaabita [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Rachid Chaabita
    courriel : chaabita [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Revue africaine des migrations internationales, n°1 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 16 novembre 2016, http://calenda.org/383726