AccueilScientifiques et amateurs météophiles face aux événements climatiques extrêmes (XVIIe – XIXe siècle)

Scientifiques et amateurs météophiles face aux événements climatiques extrêmes (XVIIe – XIXe siècle)

Scientists and amateur weather-gazers and their observations of extreme climatic events, 17th-19th centuries

Symposium dans le cadre du Congrès de la Société française d'histoire des sciences et des techniques

Congrès de la Société française d'histoire des sciences et des techniques symposium

*  *  *

Publié le vendredi 18 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Dans le cadre du congrès de la SFHST, nous proposons une session interrogeant la place des scientifiques et amateurs face aux extrêmes climatiques, dans l'histoire. Toute proposition venue de n'importe quelle discipline mais s'insérant dans le champ de l'histoire des sciences et des techniques est la bienvenue.

Annonce

Argumentaire

Les évènements climatiques extrêmes jalonnent la vie des hommes et des sociétés. Phénomènes dont les caractéristiques physiques observées sont souvent considérées comme exceptionnelles, ils se manifestent sous la forme d’inondations, de tempêtes, de sécheresses, de grands hivers... On est ainsi loin du climat français ” tempéré, gracieux et sain ” que l’abbé Richard vantait en 1770 dans son Histoire naturelle de l’air et des météores ! Faire l‘histoire de ces évènements ne consistera pas ici à proposer des reconstructions climatiques qu’historiens et géographes ont déjà bien entrepris. En faisant la part belle aux hommes qu’ils soient scientifiques, savants ou simples témoins curieux de phénomènes climatiques, cette session adopte l’angle d’approche de la SFHST pour interroger les formes de sciences, expérimentations, découvertes et instruments de mesure qui ont permis de mieux faire progresser la connaissance des évènements climatiques extrêmes au cours de l’histoire en France métropolitaine et en outre-mer. L’étude de ces événements peut aussi déboucher sur des avancées inattendues dans d’autres domaines ; ces apports scientifiques seront également à considérer. On appréciera particulièrement les contributions faisant la lumière sur des savants météophiles des extrêmes climatiques, techniques pour mesurer et comparer les extrêmes, relations entre savoirs scientifiques et vernaculaires dans l’appréhension des extrêmes,pratiques et modes de gestion des extrêmes, observations d’évènements précis, complicités entre sciences et imaginaires dans l’étude des extrêmes, liens entre les observations climatiques et d’autres champs de la science... Il s’agira donc de s’interroger plus globalement sur les représentations scientifiques des extrêmes dans l’histoire et ainsi contribuer à la compréhension de ces " mêmes ” évènements toujours passés à la loupe aujourd’hui.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les contributions sont à déposer uniquement en ligne sur la plateforme.

https://sfhststras2017.sciencesconf.org/

Organisateurs

  • Alexis Metzger, postdoctorant en géographie, LIVE UMR 7362 CNRS, Université de Strasbourg
  • Jérémy Desarthe, docteur en histoire, membre associé au CRHQ UMR 6583 CNRS
  • Frédérique Rémy, directrice de recherche CNRS, UMR 5566 LEGOS CNRS.

Dates importantes

Dates limites des propositions 5 janvier 2017

Dates du congrès : 19-20-21 avril 2017

Lieux

  • Strasbourg, France (67)

Dates

  • jeudi 05 janvier 2017

Mots-clés

  • climat, extrême, histoire, météo, science, savoir

Source de l'information

  • Alexis Metzger
    courriel : alexis [dot] Metzger [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Scientifiques et amateurs météophiles face aux événements climatiques extrêmes (XVIIe – XIXe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 18 novembre 2016, http://calenda.org/383870