AccueilHistoriens noirs américains 1850-1950 : écriture de l’histoire et émancipation

Historiens noirs américains 1850-1950 : écriture de l’histoire et émancipation

Black-American historians 1850-1950, the writing of history and emancipation

IIe rencontre sur l’anthologie des historiens africains-américains

The anthology of African-American historians - 2nd conference

*  *  *

Publié le mercredi 16 novembre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

Le projet IDEX Sorbonne Paris Cité « Écrire l'histoire depuis les marges : le cas des Africains-Américains » organise sa seconde journée d’études sur la réalisation d’une anthologie de traductions d’historiens africains-américains. Lors de cette journée, les auteurs des notices, après avoir présenté leur travail, échangeront avec des collègues commentateurs qui porteront un regard extérieur et critique sur le travail de cette anthologie.

Annonce

Dans le cadre de l’action structurante « Fabrique du politique » et du projet EHDLM SPC « Ecrire l’histoire depuis les marges » https://hdlm.hypotheses.org/

Présentation

Le projet IDEX Sorbonne Paris Cité « Écrire l'histoire depuis les marges : le cas des Africains-Américains » (EHDLM : http://hdlm.hypotheses.org) organise sa seconde journée d’études sur la réalisation d’une anthologie de traductions d’historiens africains-américains, le vendredi 25 novembre 2016, à l’université Paris 7-Diderot.

Troisième volet du projet EHDLM, cette anthologie comportera onze traductions de textes d’historiens africains-américains (William C. Nell, William Wells Brown, George Washington Williams, Ida B. Wells, W. E. B. Du Bois, John Hope Franklin, Lorenzo J. Greene, Rayford Logan, Dorothy Porter, Benjamin Quarles,  Charles H. Wesley). Ces textes seront accompagnés de notices historiographiques et biographiques.

Mal connus en France, et victimes de la ségrégation de leur vivant aux États-Unis, ces auteurs ont pourtant apporté une contribution essentielle à la connaissance de l’histoire de leur communauté. Plus largement, ils ont innové en matière de méthode historique, et porté un regard critique sur l’histoire et sa construction en tant que discipline historique.

Après une première journée d’étude à l’université Paul Valéry à Montpellier, le 29 janvier 2016, nous souhaitons organiser une seconde journée lors de laquelle les auteurs des notices (Claire Parfait, Marie-Jeanne Rossignol, Hélène Le Dantec-Lowry, Matthieu Renault, Claire Bourhis-Mariotti, Michaël Roy et Rahma Jerad), après avoir présenté leur travail, échangeront avec des collègues commentateurs qui porteront un regard extérieur et critique sur le travail de cette anthologie. Les notices auront été mises à la disposition des commentateurs vers le 11 novembre.

La première journée avait porté sur 5 auteurs (William C. Nell, William Wells Brown, Ida B. Wells, Lorenzo J. Greene et Benjamin Quarles). La présentation des auteurs restants (George Washington Williams, W.E.B. Du Bois, John Hope Franklin, Rayford Logan, Dorothy Porter et Charles H. Wesley) sera suivie par une table-ronde animée par Jean-Pierre Le Glaunec et qui aura pour thème « Historiens noirs américains : écriture de l’histoire et émancipation ».

Troisième volet du projet EHDLM, cette anthologie comportera onze traductions de textes d’historiens africains-américains (William C. Nell, William Wells Brown, George Washington Williams, Ida B. Wells, W. E. B. Du Bois, John Hope Franklin, Lorenzo J. Greene, Rayford Logan, Dorothy Porter, Benjamin Quarles,  Charles H. Wesley).

Ces textes seront accompagnés de notices historiographiques et biographiques. 

Organisation

  • Matthieu Renault (Université Paris 8-Vincennes St Denis)
  • Marie-Jeanne Rossignol (Université Paris Diderot) 

Programme

Matin

9h30 Accueil (café)

10h Ouverture de la journée

10h15-12h30

  • 10h15-11h Présentation de la notice de W.E.B Du Bois par Claire Parfait (Paris 13), commentaires par Magali Bessone (Rennes 1)
  • 11h-11h45 Présentation de la notice de John Hope Franklin par Rahma Jerad (Institut supérieur des langues de Tunis), commentaires par Paul Schor (Paris-Diderot)
  •  11h45-12h30 Présentation de la notice de Rayford Logan, par Marie-Jeanne Rossignol (Paris-Diderot), commentaires par Nicolas Martin-Breteau (Lille 3)

12h30-14h* Pause-déjeuner

Après-midi

  • 14h-14h45 Présentation de la notice de Dorothy Porter par Hélène Le Dantec-Lowry (Paris 3), commentaires par Myriam Cottias (CIRESC)
  • 14h45-15h30 Présentation de la notice de Charles Wesley par Matthieu Renault (Paris 8), commentaires par Audrey Célestine (Lille 3)
  • 15h30-16h15 Présentation de la notice de George Washington Williams par Claire Parfait (Paris 13), commentaires par Nicolas Barreyre (EHESS, CENA)

16h15-16h30 Pause

16h30-18h Table-ronde et discussion menées par Jean-Pierre Le Glaunec (Sherbrooke).

Lieux

  • Salle 265E, Halle aux farines - Université Paris 7-Diderot 5, Rue Thomas Mann
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 25 novembre 2016

Mots-clés

  • historiens africains-américains, esclavage, ségrégation, écriture de l'histoire

Contacts

  • Pauline Vermeren
    courriel : vermeren [dot] pauline [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pauline Vermeren
    courriel : vermeren [dot] pauline [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Historiens noirs américains 1850-1950 : écriture de l’histoire et émancipation », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 16 novembre 2016, http://calenda.org/383964