AccueilFemmes, circulations et rapports de pouvoir en contexte minoritaire

Femmes, circulations et rapports de pouvoir en contexte minoritaire

Women, circulation and power relations in a minority context

Réalités contemporaines et nouvelles perspectives de recherche

Contemporary realities and new research perspectives

*  *  *

Publié le mardi 15 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’étude souhaite poursuivre les réflexions engagées depuis de nombreuses années par le Centre d’enseignement, de documentation et de recherche pour les études féministes, autour de la nécessité de prendre en compte la multiplicité des situations d’oppressions que connaissent certaines femmes racisées tant au sein de leur pays d’origine qu’au sein des pays dans lesquels elles sont appelées à se rendre.

Annonce

Argumentaire

Cette journée d’étude souhaite poursuivre les réflexions engagées depuis de nombreuses années par le Centre d’Enseignement, de Documentation et de Recherche pour les Etudes Féministes, autour de la nécessité de prendre en compte la multiplicité des situations d’oppressions que connaissent certaines femmes racisées tant au sein de leur pays d’origine qu’au sein des pays dans lesquels elles sont appelées à se rendre.

Notre souhait est de faire communiquer différentes traditions académiques autour des notions de circulation (humaine, de savoir, de dispositions juridiques), de rapports de pouvoir et d’existence de rapports sociaux auxquels sont confrontées les femmes issues des groupes minoritaires et/ou enjointes à des positions de minorisées en fonction des espaces sociaux qu’elles traversent.

Programme

  • 10h : Accueil des participantes
  • 10h30 : Ouverture (Nouri Rupert, sociologue, CEDREF/LCSP)

Séance 1 : 11h00- 13h00

Audrey Marcillat (sociologue, EHESS, présidente de séance)

  • 11h-11h30 : Aouatif Abida (Avocate / Université Paris Descartes) : Le mariage à l'épreuve de l'ordre public en droit français et marocain
  • 11h30-12h00 : Hamida Azouani-Rekkas (Sociologue / Centre Maurice Halbwachs, CNRS-EHESS-ENS) : Femmes, religion et globalisation : La transnationalisation pentecôtiste américaine et ses influences sur les revendications identitaires et sociales des femmes converties de l’islam au christianisme évangélique. Cas de la France, l’Algérie et les Etats-Unis.
  • 12h00-13h00 : discussion avec la salle

13h00 : déjeuner libre

Séance 2 : 14h30-17h00

Estelle Miramond (sociologue, CEDREF/LCSP, présidente de séance)

  • 14h30- 15h00 : Nawal Bensaid (Sociologue / ULB) : Conséquences de la politique migratoire belge sur l’institution du mariage chez les personnes d'origine turque et marocaine à Bruxelles.
  • 15h00-15h30 : Nasima Moujoud, Chadia Arab (Anthropologue, Université de Grenoble 2/ Géographe Université d’Angers) : Se dire Marocain-e à Dubai. Les effets de la stigmatisation sur les identités migratoires.
  • 15h30-16h00 : Meriam Cheikh (Anthropologue / Edinburgh University) : "De l'ethnographie de la prostitution à l'analyse des vies intimes. Sexualité et respectabilité des jeunes femmes des classes populaires (Tanger - Maroc).
  • 16h00-17h00 : Discussion avec la salle

 17h00 : Clôture de la journée : Azadeh Kian (sociologue, directrice du CEDREF) 

Catégories

Lieux

  • Salle 870, Bâtiment Olympe de Gouges - 8 rue Albert Einstein
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 18 novembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • genre, femme, minorité, circulation, rapport social de sexe

Contacts

  • Nouri Rupert
    courriel : n [dot] rupert [at] hotmail [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nouri Rupert
    courriel : n [dot] rupert [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Femmes, circulations et rapports de pouvoir en contexte minoritaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 15 novembre 2016, http://calenda.org/384069