AccueilThéories et imaginaires de l’imaginaire

Théories et imaginaires de l’imaginaire

Theories and images of the imagination

Cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI) 50th anniversary

*  *  *

Publié le jeudi 17 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Le centre de recherche ISA (Imaginaire et socio-anthropologie), composante de l’unité mixte de recherche Litt&Arts (UMR 5316) de l’université Grenoble Alpes, et le laboratoire « Langages, littératures, sociétés, études transfrontalières et internationales » (LLESTI) de l’université Savoie Mont-Blanc organisent un colloque anniversaire du 30 novembre au 3 décembre pour commémorer le cinquantenaire du Centre de recherche sur l'imaginaire.

Annonce

Présentation

Contexte et positionnement du projet

Le Centre de recherche sur l’imaginaire de Grenoble (CRI) a été fondé le 2 décembre 1966 par Léon Cellier, Paul Deschamps et Gilbert Durand. Ce colloque, cinquante ans jour pour jour après sa création, vise à examiner les enjeux théoriques et conceptuels contemporains de l’objet interdisciplinaire que constitue l’imaginaire.

On constate aujourd’hui que les sciences et les techniques ont adopté le concept, tant pour combattre un positivisme desséchant, que pour y trouver les sources d’une « philosophie de l’innovation ». Dans le même temps, les sciences humaines et sociales se saisissent de la question et de la pratique du récit pour se refonder. Les bouleversements technologiques, politiques, épistémiques que traversent nos sociétés sont également propices au « retour » de l’imaginaire, au sens académique, comme au sens courant (et il conviendra aussi d’analyser les usages du terme).

Objectifs du projet

Colloque « du cinquantenaire », ces trois journées et demie auront donc pour objectif, d’une part, de resituer les travaux de Gilbert Durand dans la perspective de son époque et d’opérer une synthèse, jusqu’ici inédite, sur la fortune du concept d’« imaginaire » dans les années qui précèdent et qui accompagnent l’affirmation de « l’imagination au pouvoir ». D’autre part, il s’agira de faire un état des lieux de l’actualité des recherches sur l’imaginaire et des perspectives qu’elles ouvrent pour penser le monde de demain.

Le colloque présente la particularité de s’inscrire au niveau international (grâce au très actif réseau CRI2i, dont le CRI grenoblois est cofondateur), tout en étant très fortement ancré au niveau régional et métropolitain. Il est élaboré en collaboration avec le LLSETI de l’université Savoie Mont Blanc, où le CRI a vu le jour, et se déroulera sur les deux sites. Il est aussi le fruit des rencontres entre des chercheurs de disciplines diverses à l’intérieur des universités et des écoles du site, qui ont souhaité interroger les convergences de leurs enjeux et de leurs pratiques de recherche. L’hypothèse d’un « creuset alpin », forgé dans les années 1970 et toujours actif, sera soumise à la réflexion de chercheurs passés par les établissements du site sur plusieurs générations, autour d’ouvrages majeurs publiés par des chercheurs de nos universités.

Structuration du projet

Ce colloque du cinquantenaire a délibérément adopté une forme originale, privilégiant le dialogue sous ses formes les plus diverses (temps de discussion après les conférences, ateliers, réflexions dialoguées, tables rondes, lectures partagées, session de posters, traversée urbaine), pour faire de ces journées d’anniversaire un état des lieux constructif et dynamique.

Programme prévisionnel

  • Ateliers : groupes de réflexion thématique. Ils concernent un public scientifique en même temps qu’un public averti.
  • Lectures partagées : il s'agit de présenter au cours du colloque quelques ouvrages importants produits par les chercheurs liés au CRI dans les années 1960-1970, en montrant à la fois leur signification à l'époque et la manière dont on les relit aujourd'hui. C’est autour de cette base que sera notamment discutée l’hypothèse d’un « creuset alpin ».
  • Session de posters : présentation des travaux des doctorants.
  • « Réflexions dialoguées » : échange entre deux chercheurs autour d’une problématique liée à l’imaginaire.

Mercredi 30 novembre

(Université Savoie Mont Blanc, site de Chambéry)

  • 10H00 : Accueil des participants
  • 10H30 Ouverture de la partie chambérienne du colloque
  • 11H-11H30 : Introduction, Pascal Bouvier (LLSETI, USMB) et Isabelle Krzywkowski (Litt&Arts-ISA, UGA)

Session 1 : Une nouvelle anthropologie

11H30-12H45 Conférence d'Anna Ghiglione (Professeure titulaire, Université de Montréal, Département de philosophie et Centre d'études de l'Asie de l'Est) et ChaoYing Durand (chercheur associé des CRI, Présidente d’Honneur de l’Association des Amis de Gilbert Durand) : L’imaginaire durandien et la pensée chinoise

14H00-18H15 : Réflexions dialoguées

  • 14H00-15H00 : Florent Gaudez (UGA) et Jacques Leenhardt (Philosophie et sociologie, EHESS) : Imaginaire et socio-anthropologie
  • 15H00-16H00 : Jean-Pierre Sironneau (Sociologie) et Yves Chalas (Sociologie) : Les imaginaires politiques aujourd’hui

16H00-16H15 : Pause-café

  •  16H15-17H15 : Pierre Brunel (Littérature comparée, Professeur émérite, Paris Sorbonne) et Mercedes Montoro-Araque (Littérature française, Université de Grenade, Espagne) : Mythocritique et mythanalyse.
  • 17H15-18H15 : Patrick Longuet (Littérature, USMB) et Filipe Araujo (Université du Minho, Braga, Portugal) : Image, imaginaire et création

18H15-19H15 Lectures croisées (Un creuset alpin ?) : Théorie de l’imaginaire

  • Corin Braga (Littérature comparée, Université Babeș-Bolyai, Cluj) et Catarina Sant’Anna (Université fédérale de Salvador de Bahia, Brésil) lisent Gilbert Durand, Les Structures anthropologiques de l’Imaginaire : introduction à l‘archétypologie générale, Paris, Puf, 1960 (« Le dramatique et ses enjeux dans Les SAS » et « L’archétypologie aujourd’hui »).

19H15 : Présentation du fonds de la bibliothèque du CRI et des associations liées (CRI2i, Association des amis de Gilbert Durand, Association des amis du CRI).

Jeudi 1er décembre

(UGA, Grenoble)

  • 10H00 : Accueil des participants
  • 10H30 : Ouverture de la partie grenobloise du colloque par Daniel Lançon, Vice-Président en charge de la recherche en sciences humaines et sociales à l’UGA

Session 2 : L’imaginaire autour des années 1960

  • 11H00-12H15 : Conférence d'Edgar Morin (Sociologie, CNRS), L’imaginaire d’hier à aujourd’hui

13H30-16H30 : Réflexions dialoguées

  • 13H30-14H30 : Carlos Carreto (Littérature du moyen âge, Universidade Aberta, Lisbonne) et Danilo Martuccelli (Sociologie, Université Paris-Descartes) : Imaginaire et contemporain.
  • 14H30-15H30 : Geoffrey Dierckxsens (Philosophie, Antwerpen) et  François Gramusset (Etudes hispano-américaines, UGA) : Paul Ricœur.
  • 15H30-16H30 : Sophie Poirot-Delpech (Sociologie, Paris 1, Cetcopra) et Bernard Floris (Sociologie, information et communication) : Cornélius Castoriadis.

16H30-17H00 : Pause-café

17H00-18H30 : Lectures croisées (Un creuset alpin ?) : Imaginaire et sociologie

  • Yves Chalas (sociologie, urbanisme) et Henry Torgue (Sciences politiques, sociologie, études urbaines) : Ville et imaginaire  (autour des travaux des sociologues grenoblois sur la ville).

Vendredi 2 décembre

(UGA, Grenoble)

Session 3 : L’imaginaire critique

9H30-10H45 : Conférence : Philippe Walter (professeur émérite, UGA) : Pour une propédeutique de l’imaginaire

10H45-12H45 : Réflexions dialoguées

  • 10H45-11H45 : Jean-Olivier Majastre (Sociologie) : Imaginaire et psychanalyse
  • 11H45-12H45 : Anne Besson (Littérature comparée, Université d’Artois), Rodica Chira (Littérature française, Université d’Alba Iulia) : Les littératures de l’imaginaire.

14H00-15H15 : Conférence Jean-Jacques Wunenburger (Philosophie, Lyon 3) : Imaginaire, innovation, rénovation

15H15-16H15 : Séance posters (recherche doctorale)

16H15-16H30 pause-café

16H30-18H00 : Ateliers

  • Imaginaires urbains (Modérateurs : Jennifer Buyck et Jean Sirdey)
  • Imaginaires médiatiques (Modératrices : Irène Langlet et Isabelle Krzywkowski)
  • Imaginaire et construction des savoirs (fonctions épistémologique et herméneutique de l’imaginaire) (Modérateur : Pascal Bouvier)
  • Imaginaire des sciences et des techniques (Modérateurs : Marie-Agnès Cathiard et Patrick Pajon)
  • Imaginaire et entre-deux (Modérateurs : Véronique Costa et Claude Fintz)

18H00-19H00 Discussions sur les ateliers

Samedi 3 décembre

A partir de 10H30 : Lectures-déambulation (Un creuset alpin ?) : Imaginaire et urbanisme

  • Jennifer Buyck (Esthétique et sciences de l’art, IUG) et Nicolas Tixier (Architecte, ENSAG) choisissent des lieux grenoblois pour parler et faire parler de Jean-François Augoyard, Pas à pas: essai sur le cheminement quotidien en milieu urbain, A la croisée éds., 1979 ; Pierre Sansot, La Poétique de la ville, 1971 et Les Formes sensibles de la vie sociale, Paris, PUF, 1986 ; et des travaux de Jean-Yves Petiteau.

Projection à la cinémathèque : Grenoble, ville rêvée, ville réalisée, dans le cinéma des années 1960-1980 [à confirmer]

Pendant la durée du colloque, la librairie Omerveilles de Grenoble proposera une table de lectures.

Lieux

  • Présidence de l'Université Savoie Mont Blanc - 27 Rue Marcoz
    Chambéry, France (73)
  • Maison des Langues et des Cultures (MLC), Salle Jacques Cartier - 1141 av. Centrale
    Grenoble, France (38400)

Dates

  • mercredi 30 novembre 2016
  • jeudi 01 décembre 2016
  • vendredi 02 décembre 2016
  • samedi 03 décembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • concept, imaginaire, image, Gilbert Durand, Paul Ricœur, Cornélius Castoriadis

Contacts

  • Caroline Jarry
    courriel : cinquantenaireducri [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Caroline Jarry
    courriel : cinquantenaireducri [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Théories et imaginaires de l’imaginaire », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 17 novembre 2016, http://calenda.org/384399