AccueilAccueillir l’étudiant·e étranger·ère

Accueillir l’étudiant·e étranger·ère

Attraktive Orte. Zur Aufnahme ausländischer StudentInnen

Hosting foreign students - Traverse journal 1/2018

Revue « Traverse » 1/2018

*  *  *

Publié le vendredi 18 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Depuis la peregrinatio academica du Moyen Âge, les étudiant·e·s circulent au cours de leur formation. Pour ce numéro de traverse, la focale se concentre sur la promotion, la présence et la prise en charge des étudiant·e·s étrangers·ères dans le pays et l’université d’accueil. L’objectif de ce numéro est d’offrir des comparaisons à la fois diachroniques – le sujet est particulièrement adapté à une approche transpériode – et spatiales, entre pays et entre universités.

Annonce

Argumentaire 

Depuis la peregrinatio academica du Moyen Âge, les étudiant-e-s circulent au cours de leur formation. Il y a plusieurs cas de figure : par exemple, certains centres universitaires deviennent des pôles d’attraction à l’échelle nationale ou internationale ; certains établissements sont fermés à des catégories de populations étudiantes (femmes, Juifs, etc.) qui partent étudier ailleurs ; des institutions d’élite développent leurs propres programmes d’échanges ; le statut social et/ou le marché du travail exigent une expérience de mobilité ; des concurrences régionales, nationales ou académiques encouragent la mobilité étudiante.

Pour ce numéro de traverse, la focale se concentre sur la promotion, la présence et la prise en charge des étudiant·e·s étrangers·ères dans le pays et l’université d’accueil. L’objectif de ce numéro est d’offrir des comparaisons à la fois diachroniques – le sujet est particulièrement adapté à une approche transpériode – et spatiales, entre pays et entre universités.

Axes thématiques

Les questions et thématiques suivantes fournissent le cadre de cette publication :

  • les objectifs assignés à l’accueil des étudiants : sont-ils attirés pour être ensuite employés dans l’économie locale (attraction des cerveaux) ? Ou pour légitimer certains pôles d’attraction ? Ou encore, dans une logique de rayonnement afin que ces élites, de retour dans leur pays, favorisent à long terme des relations politiques, culturelles et sociales avec l’université ou le pays d’accueil ?
  • La matérialité et les pratiques de l’accueil sur place : quels sont les acteurs – institutions (universités, organisations, administrations) et groupes (étudiants, communautés religieuses ou nationales) – qui prennent en charge l’accueil des étudiant·e·s étrangers·ères ? comment organisent-ils le logement et quelles prestations psychologiques et médicales fournissent-ils aux étudiant·e·s étrangers·ères ? Quelles sont les offres d’apprentissage et les aménagements en matière linguistique proposés ?
  • Le cadre politique entre promotion et restriction de la mobilité. Quelle place l’accueil des étudiant·e·s étrangers·ères occupe-t-elle dans la politique migratoire ? Les politiques de bourses et autres soutiens financiers constituent autant une aide financière, administrative et logistique qu’un moyen de contrôle à travers une sélection politique, idéologique et économique des étudiant·e·s. Par ailleurs, à côté de la prise en charge, des mesures restrictives sont prises, comme les renvois, les limitations de séjour et des possibilités de travailler pendant et après les études. Ces politiques se situent au croisement d’intérêts éducatifs (soutenues par certaines universités), diplomatiques et économiques.

Des propositions sur toutes les périodes et issues de tous les courants historiographiques sont bienvenues. Les articles peuvent porter sur des études de cas, des comparaisons, en prenant en compte les acteurs et/ou les institutions, ou adopter des perspectives plus larges, sur la longue durée.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les articles seront publiés dans le n° 25/1 (2018) de la revue traverse – revue d’histoire. Ils doivent être rendus le 15 août 2017, pour permettre les relectures, et sont limités à 30'000 signes.

Merci d’envoyer un résumé de max. 2'500 signes et un court CV (y compris adresse postale)

jusqu’au 15 février 2017 à

karine.crousaz@revue-traverse.ch, matthieu.gillabert@revue-traverse.ch ou anja.rathmann@revue-traverse.ch.

Coordinateurs du numéro

  • Dr. Karine Crousaz
  • Dr. Matthieu Gillabert
  • Dr. Anja Rathmann-Lutz

Dates

  • mercredi 15 février 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • étudiant, université, échange

Contacts

  • Karine Crousaz
    courriel : karine [dot] crousaz [at] unil [dot] ch
  • Matthieu Gillabert
    courriel : matthieu [dot] gillabert [at] revue-traverse [dot] ch
  • Anja Rathmann
    courriel : anja [dot] rathmann [at] revue-traverse [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Karine Crousaz
    courriel : karine [dot] crousaz [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Accueillir l’étudiant·e étranger·ère », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 18 novembre 2016, http://calenda.org/384424