AccueilGuerre civile espagnole et bande dessinée

Guerre civile espagnole et bande dessinée

The Spanish civil war in comic books

*  *  *

Publié le mardi 15 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

L’ambition de ce colloque international est de réfléchir aux représentations de la guerre civile espagnole par la bande dessinée afin de mieux appréhender la valeur patrimoniale, mémorielle, esthétique et symbolique de ce corpus. Il réunit les spécialistes universitaires du sujet (en France, en Espagne et en Amérique latine) ainsi que plusieurs auteurs majeurs qui ont traité du conflit espagnol (entre autres Antonio Altarriba, Sento Llobel, Julio Ribera, Paco Roca, Tito…).

Annonce

Argumentaire

L’ambition de ce colloque international est de réfléchir aux représentations de la guerre civile espagnole par la bande dessinée afin de mieux appréhender la valeur patrimoniale, mémorielle, esthétique et symbolique de ce corpus. Il réunit les spécialistes universitaires du sujet (en France, en Espagne et en Amérique Latine) ainsi que plusieurs auteurs majeurs qui ont traité du conflit espagnol (entre autres Antonio Altarriba, Sento Llobel, Julio Ribera, Paco Roca, Tito…).

Le colloque a pour objectif de répondre aux questions suivantes : quelles lectures la bande dessinée donne-t-elle de la guerre civile espagnole ? Selon quelles modalités ? Document historique ou objet culturel mémoriel, qu’apporte cet important corpus (une production foisonnante  pendant le conflit, 350 bandes dessinées et près de 8000 pages depuis 1976) que représente la bande dessinée « de » et « sur » la guerre d’Espagne ?

Il s'articule sur trois axes principaux: :

  • l’évolution des productions et du regard sur la guerre espagnole, depuis le temps de la guerre jusqu’à aujourd’hui,
  • les différences de perception du conflit dans les différents pays (notamment en Espagne, en France et en Amérique Latine)
  • la bande dessinée en tant qu’objet littéraire et historique rapporté au conflit.

Toutes les informations sur l'organisation et le déroulement du colloque sont disponibles à l'adresse suivante : https://gecbd.hypothese.org

Organisateurs

  • Viviane ALARY,
  • Sébastien Bollut,
  • Michel Matly

Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand - CIBDI Angoulême

Programme

Mercredi 16 novembre

  • 8h45 - 9h : Accueil participants.
  • 9h - 9h30 : Ouverture du colloque : Pierre LUNGHERETTI, Directeur de la cité de la bande dessinée ;
  • Viviane ALARY et Michel MATLY, Université Blaise-Pascal, CELIS, Présentation du projet de site « vers un réseau international de recherche sur la bande dessinée hispanique ».

Session 1 : Visions sur un corpus constitué

  • 9h30 - 10h : Michel MATLY (Université Blaise-Pascal, CELIS), La représentation de la Guerre Civile dans la bande dessinée, entre provocation, légitimité et polémique.
  • 10h - 10h30 : Pepo PÉREZ (Université de Málaga), La representación en el cómic de la memoria traumática sobre la Guerra civil española.

10h30 - 10h45 : Pause

  • 10h45 - 11h15 : Philippe MARION (Université de Louvain), Couvertures / imaginaire social.
  • 11h15 - 11h45 : Ángel ARJONA MÁRQUEZ (Centre d’études et de documentation sur les Brigades Internationales), ¡Volvieron! Cómics que reflejaron a las Brigadas Internacionales.
  • 11h45 - 12h15 : Pedro PEREZ DEL SOLAR (Université du Texas), Lecturas del Guernica desde el cómic.
  • 12h15 - 12h45 : Débat

Session 2 : Le temps de la guerre et de l’immédiat après-guerre

  • 14h - 14h30 : Antonio MARTIN (Historien, critique), Las revistas infantiles antifascistas en la Guerra de Papel de la propaganda. España, 1936-1939.
  • 14h30 - 15h : Didier CORDEROT (Université Blaise-Pascal, CELIS), La guerre au cœur de la bande dessinée chez les rebelles « nationalistes » (1936-1939).
  • 15h - 15h30 : Jorge CATALÁ-CARRASCO (Université de Newcastle), Prensa de trincheras.

15h30 - 15h45 : Pause

  • 15h45 - 16h15 : Laura VAZQUEZ (Université de Buenos Aires), Dibujantes de la guerra : las caricaturas políticas de Clement Moreau y de Lino Palacio.
  • 16h15 - 16h45 : Francisco SAEZ DE ADANA (Université de Álcala), La representación de la Guerra Civil española en las tiras de prensa norteamericanas.
  • 16h45 - 17h15 : Débat

Jeudi 17 novembre

Session 3 : Le temps de la latence

  • 9h00 - 9h30 : Manuel BARRERO (Tebeosfera), Clarín y el agotamiento de la propaganda falangista.
  • 9h30 - 10h00 : Álvaro PONS (Université de Valencia), Lo que quedó de la guerra en las series de humor.

10h00 - 10h15 : Pause

  • 10h15 - 10h45 : Philippe GUILLEN, Un lápiz rojo républicain nommé José Cabrero Arnal. Quand l’Histoire met la pagaille dans la Géographie.
  • 10h45 - 11h15 : Philippe VIDELIER (CNRS), Les discours de la guerre (1945-1968) : de quelles guerres parle la bande dessinée classique franco-belge, desquelles ne parle-t-elle pas et pourquoi ?
  • 11h15 - 11h45 : Débat

Session 4 : Les auteurs, les œuvres

  • 14h00 - 14h30 : Antonio ALTARRIBA (Universidad del Pais Vasco), Transmetteur et dépositaire.Témoignages à travers la bande dessinée (2006-2016).

14h30- 16h30 : Table-ronde des auteurs

  • Antonio ALTARRIBA
  • Jean-Sébastien BORDAS
  • Julio RIBERA
  • Paco ROCA
  • SENTO
  • TITO
  • Alfonso ZAPICO

16h30 - 17h30 : Focus sur le travail d’un auteur : Jean-Sébastien BORDAS

17h30 : Dédicaces

18h15 : Vernissage exposition « La mémoire des vaincus » Commissaire : Albert DRANDOV

19h30 : Pot

20h : Dîner

Vendredi 18 novembre

Session 5 : Une postmémoire graphique

  • 9h00 - 9h30 : Iria PINEIRO (Université de Valencia), Paracuellos, el cómic como retrato biográfico de la posguerra española.
  • 9h30 - 10h00 : Pierre-Alain DE BOIS (Université d’Angers), Expliquer la guerre civile en bandes dessinées : 36-39 Malos Tiempos de Carlos Giménez.

10h00 - 10h15 : Pause

  • 10h15 - 10h45 : Robert COALE (Université Rouen-Normandie), Los surcos del azar : l’histoire dans la fiction et la fiction dans l’histoire
  • 10h45 - 11h15 : Benoît MITAINE (Université de Bourgogne), De la plume au crayon. Les autobiographies de Miguel Núñez y Pablo Uriel adaptées à la bande dessinée.
  • 11h15 - 11h45 : Tatiana BLANCO CORDON (Université Blaise-Pascal, CELIS), La post-mémoire de l’exil dans la bande dessinée sur la guerre civile espagnole : itinéraires et voix de la fuite.

11h45 - 12h15 : débat

Vendredi 18 novembre

Session 6 : Esthétique et imaginaire social

  • 14h00 - 14h30 : Erwin DEJASSE (Université de Liège), Poétiser la Guerre d’Espagne : Constancio y Manolo de José Muñoz et Carlos Sampayo.
  • 14h30 - 15h00 : Iván RODRÍGUEZ (Université de Sao Paulo), Mosaico poético: la novela gráfica y la memoria de la Guerra Civil española.
  • 15h00 - 15h30 : Thomas FAYE (Université de Limoges), El ángel de la retirada : hybridité et questionnement identitaires.
  • 15h30 - 16h00 : Viviane ALARY (Université Blaise-Pascal, CELIS), Mythe, Histoire et mémoire de la Guerre Civile espagnole par le Neuvième Art.
  • 16h00 : Clôture du colloque et perspectives

Lieux

  • Cité Internationale de l'Image et de la Bande dessinée, 121 Rue de Bordeaux
    Angoulême, France (16023)

Dates

  • mercredi 16 novembre 2016
  • jeudi 17 novembre 2016
  • vendredi 18 novembre 2016

Mots-clés

  • guerre civile espagnole, bande dessinée

Contacts

  • Viviane Alary
    courriel : Viviane [dot] ALARY [at] univ-bpclermont [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Rivière
    courriel : camille [dot] riviere [at] univ-bpclermont [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Guerre civile espagnole et bande dessinée », Colloque, Calenda, Publié le mardi 15 novembre 2016, http://calenda.org/384677