AccueilPolitiques du corps

Politiques du corps

Politics of the body

*  *  *

Publié le mercredi 23 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Le corps interroge de plus en plus les sciences sociales et humaines. Il s’impose comme sujet-objet de recherche non seulement en tant que produit et représentation culturels, mais aussi comme matérialité propre, elle-même productrice des formes de vie. La politique des corps désigne justement cette subjectivité corporelle active et signifiante. Il s’agit donc d’interroger celles-ci non pas comme objets passifs soumis à l’investigation de l’intelligence (ou l’esprit) d’un sujet transcendant, mais comme sujet qui exprime un réseau de relation et d’interactions où s’estompent les oppositions longuement consacrées entre le matériel et l’immatériel, le corps et l’esprit, l’objet et le sujet, la nature et la culture, le biologique et le psychologique, l’immanence et la transcendance, le visible et l’invisible.

Annonce

Institut Universitaire de la Recherche Scientifique, Colloque international, Rabat, le 8-9 décembre 2016

Argumentaire

Le corps interroge de plus en plus les sciences sociales et humaines. Il s’impose comme sujet-objet de recherche non seulement en tant que produit et représentation culturels, mais aussi comme matérialité propre, elle-même productrice des formes de vie. La politique des corps désigne justement cette subjectivité corporelle active et signifiante. Il s’agit donc d’interroger celles-ci non pas comme objets passifs soumis à l’investigation  de l’intelligence (ou l’esprit) d’un sujet transcendant, mais comme sujet qui exprime un réseau de relation et d’interactions où s’estompent les oppositions longuement consacrées entre le matériel et l’immatériel, le corps et l’esprit, l’objet et le sujet, la nature et la culture, le biologique et le psychologique, l’immanence et la transcendance, le visible et l’invisible.

La politique du corps permet justement de réfléchir sur les frontières établies entre ces dichotomies et les articulations socio-anthropologiques de leur embrouillement. Il s’agit, en d’autres termes, de reprendre à partir d’une perspective socio-anthropologique, qui privilégie les praxis, le questionnement spinoziste : « Qu’est-ce que peut un corps ? ». C’est à ce caractère distinctif du pouvoir corporel que renvoie le thème principal de ce colloque.

L’expression politique des corps réfère, en effet, aux déploiements des formes de vie corporelles et les jeux de langage qu’elles impliquent dans tous les champs du social : le culturel, le religieux et le politique, le médical, le juridique et l’économique. Certes, tous ces domaines sont inter-reliés et on ne peut penser l’économique sans le social et sans le politico-juridique, comme on ne peut isoler le médical du politico-juridique et du religieux, tout comme on ne peut penser le religieux sans son articulation avec le politique. L’idée du colloque est de réfléchir justement sur les tensions et les interrelations entre ces différents domaines.

Programme

8h45 Accueil des participants

9h00-9h30 Ouverture du colloque : Pr. Saaid Amzazi (Président de l’Université), Pr. Farid Zahi (Directeur de l’IURS), Pr. Zakaria Rhani (Comité d’organisation)

  • 9h30-10h00 Conférence inaugurale, Politiques du corps en Islam, Abdessamad Dialmy (Sociologue, professeur d’université, UM5, Rabat)

10h00- 10h15 Pause

10h15-12h15 Du corps politique

Modérateur : Mustapha Naimi

  • L’enjeu du corps féminin dans les établissements d’enfermements à Aix-en-Provence sous l’Ancien Régime, Rim Yacoubi (Docteure en Histoire moderne occidentale, Assistante, FLSHS, Tunis)

  • Quand le corps sert la politique coloniale, Delphine Peiretti-Courtis (Agrégée d’histoire, Docteure en histoire, enseignante, Université d’Aix-Marseille)

  • نموذجا. الجياشة المخزنية, البلاغة مصفاة عبر الجسد : المخزنية الخدمة كناش في الجسد, Mohammed Zernine (Enseignant-chercheur, sociologue, C.O.P.E. Rabat)

  • Du chuchotement à la démonstration: Culture subjective et démonstration de l’hexis corporelle au Maroc, Ben Ahmed Hougua (Doctorant en sciences politiques, chercheur en sociologie politique UMV, FSJES, Rabat)

  • Le discours du corps protestataire : la nudité en régime de contestation sociale, Mahamadou Lamine Ouédraogo (Maître assistant en Sciences du langage, Université de Koudougou UFR-LSH)

  • الجسد والموت والصورة اللامحتملة, Farid Zahi (Chercheur, IURS, Rabat)

12h15-12h45 Débat

12h45- 14h00 Pause - déjeuner

14h00-17h00 Du corps médical

Modérateur : Hayat Zirari

  • Contrôler et soigner le corps du fou aux XVIème et XVIIème siècles : l’exemple des politiques inquisitoriale et hospitalière en Espagne, Stéphanie Wekko (Doctorante, professeure agrégée d’espagnol, Université Sorbonne Nouvelle-Paris III)

  •  « La preuve par le corps » : violence et réparation,  Zakaria Rhani (Enseignant-chercheur, IURS, Rabat)

  • Le corps mutilé : MGF chez  les immigrées à Turin, Annamaria Fantauzzi (Professeure d’anthropologie culturelle et médicale, Université de Turin)

  • Corps dissimulé, corps transformé : l’expérience de la maladie des femmes vivant avec le VIH/Sida au Maroc, Khadija Zahi (Professeure de Sociologie, FL, Université Cadi Ayyad, Marrakech)

15h20-15h35 Pause-café

  • L’expertise d’usage en santé : entre critique contestataire et « humanisation » du savoir médical, Philippe Terral (Sociologue, CRESCO, Université Paul Sabatier, Toulouse)

  • Le corps greffé : frontière poreuse et intégrité fonctionnelle, Ali Recham (Docteur en sociologie, Université Mouloud Mammeri, chercheur associé au Laboratoire DynamE, CNRS, Strasbourg.)

  • Les interventions corporelles en matière de santé reproductive au Maroc : relations de pouvoir au prisme du genre, Fatimazahra Khaya (Doctorante, F L SH Aïn Chock, Casablanca)

17h00-17h30 Débat

9 décembre

09h00-12h00 Du corps culturel

Modérateur : Khalid Mouna

  • Représentations du corps souffrant : paradigme critique de la mimèsis, Martine Lacas (Docteur en histoire et théorie de l’art E.H.E.S.S, Paris)

  • La communication dans la danse contemporaine comme acte de langage : Cas de nouvelle danse des jeunes algériens, Abbassia Kacemi (Maitre assistant, Université de Mascara)

  • Les enjeux du corps féminin et la pratique sportive féminine : une affaire de cadrage, Nadia Lallali (Professeur des universités, Alger3)

10h20-10h40 Pause

  • Le discours du vêtement dans l’espaces social : montre-moi ce que tu portes,  je te dirai où tu te situes ! Nadia Foisil (Docteure en sociologue,Université de Strasbourg-Freie Universität Berlin)

  • Le corps de la femme dans l’écriture khatibienne ; Une allégorie du féminin, Zouhir Zighighi (Enseignant-chercheur de langue et de littérature française, FLSH, Université Ibn Tofail,Kénitra)

  • Le corps au féminin entre la France et le Maghreb, Noria Boukhobza (Maîtresse de Conférences en anthropologie UT2J Toulouse)

12h00-12h30 Débat

15h00-17h30 Du corps religieux

Modérateur : Farid Zahi

  • Le corps des manuels de sexologie arabe, Mohamed Bernoussi (Professeur de sémiotique, Université de Meknès)

  • Corps purs, corps impurs. Scripts sexuels et technologies de soi chez de jeunes Marocains immigrés en France et en Italie, Vulca Fidolini (Docteur en sociologie, Chercheur, UMR CNRS 7367 - Dynamiques Européennes, Strasbourg)

  • L'engagement religieux et la ritualisation du corps chez les jeunes salafistes, Mohamed Outahar (Doctorant en Sciences Sociales : sociologie de la religion, CM2S, Université Hassan 2,FLSH Ain-Chock, Casablanca)

  • Le corps suspect, mythe, rite et construction d’identité, Khalid Mouna (Enseignant-chercheur, FLSH Meknès)

16h30-16h45 Pause

  • Des munaqabas aux Femen : la construction du (dé)voilement du corps féminin comme problème public dans le contexte de la transition tunisienne, Marta Luceno Moreno (Doctorante, Laboratoire LEMME, Université de Liège)

  • Représentation du niqâb dans la société égyptienne post-soulèvement : vers une sécularisation du niqâb ? Naïma Bouras (Doctorante en sociologie politique, Université du Havre/EHESS, Paris)

  • الجسدالأنثويفيالرقيّةالشرعيّة : عمليةالإدماجفيالنظامالأخلاقيالسلفي, Youness Loukili (Chercheur, IURS Rabat)

17h30-18h00 Débat

18h00-18h30 Clôture du colloque

Lieux

  • B.P : 6287 Rabat – Instituts - Avenue. Allal El Fassi
    Rabat, Maroc (10000 Rabat)

Dates

  • jeudi 08 décembre 2016
  • vendredi 09 décembre 2016

Mots-clés

  • religion, culture, politique, santé, corps

Contacts

  • Siham El Moudden
    courriel : iurs [dot] event [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Siham El Moudden
    courriel : iurs [dot] event [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Politiques du corps », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 23 novembre 2016, http://calenda.org/385360