AccueilLes idéologies linguistiques dans la presse écrite (ILPE 3)

Les idéologies linguistiques dans la presse écrite (ILPE 3)

Linguistic ideologies in the written press (ILPE 3) - the example of romance languages

L'exemple des langues romanes

*  *  *

Publié le mercredi 23 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque s'intéresse à la presse écrite (imprimée et numérique) comme lieu de production et de diffusion d’idéologies linguistiques et comme moyen de standardisation de la langue. Le thème de la langue revêt indubitablement un intérêt particulier pour toute communauté linguistique. En raison des liens étroits qui existent entre les locuteurs et les contextes dans lesquels ils évoluent, la langue donne lieu à des débats et des polémiques variés. En plus de se traduire par des questions concernant la norme et la correction de la langue, l’usage ou encore l’histoire des mots, les préoccupations s’étendent aux enjeux liés aux politiques linguistiques et à leurs effets sur les pratiques langagières des locuteurs.

Annonce

Troisième colloque international, Université d’Alicante, 25-27 octobre 2017 

Présentation du colloque

Le réseau de recherche CIRCULA organisera du 25 au 27 octobre 2017 le colloque international ILPE 3 – Les idéologies linguistiques dans la presse écrite : l’exemple des langues romanes. Cette troisième édition fait suite à deux rencontres ILPE précédemment tenues à Augsbourg (Allemagne, octobre 2013) et à Montréal (Québec/Canada, octobre 2015). Ces rencontres se présentent dorénavant comme un événement incontournable pour l’étude des idéologies linguistiques dans le domaine des langues romanes. Comme c’était le cas des éditions précédentes, la rencontre organisée à Alicante aura pour objectif de réunir des chercheurs intéressés par le double rôle de la presse écrite – tant imprimée que numérique – comme lieu de production et de diffusion d’idéologies linguistiques et comme moyen de standardisation de la langue, et ce, dans les différentes communautés de langue romane.

Problématique

Le thème de la langue revêt indubitablement un intérêt particulier pour toute communauté linguistique. En raison des liens étroits qui existent entre les locuteurs et les contextes dans lesquels ils évoluent, la langue donne lieu à des débats et des polémiques variés. En plus de se traduire par des questions concernant la norme et la correction de la langue, l’usage ou encore l’histoire des mots, les préoccupations s’étendent aux enjeux liés aux politiques linguistiques et à leurs effets sur les pratiques langagières des locuteurs. De ce point de vue, les questionnements à propos du prestige de telle langue ou de tel dialecte, des situations de bilinguisme ou de diglossie ou encore des inégalités sociales entre les locuteurs de certaines langues font partie prenante du débat publique sur la langue (Klinkenberg, 2015).

Les médias de masse constituent l’endroit de prédilection où se déploient de tels débats : la presse imprimée et numérique se transforme en effet en espace de discussion dans lequel se développe tout un imaginaire autour de ce que « devrait » être la langue (à propos de l’imaginaire linguistique, voir Houdebine, 2002). Les idéologies linguistiques, des « marques cognitives qui relient de façon cohérente la langue à un ordre extralinguistique, tout en le naturalisant et le normalisant » (del Valle, 2007 : 20 ; notre traduction), se manifestent à travers des débats publics qui donnent lieu à différentes prises de position diffusées dans les médias, qui favorisent la polémique, et exprimées par des individus jugés légitimes pour prendre la parole à ce sujet.

L’objectif de ce colloque est d’approfondir l’étude des différentes manifestations des idéologies linguistiques dans les médias de masse, que ce soit à l’heure actuelle ou dans une perspective historique. Le colloque accueille toute proposition de communication traitant de l’analyse des idéologies linguistiques, quel que soit le cadre théorique ou méthodologique adopté (sociolinguistique, anthropologie linguistique, linguistique textuelle et médiatique, analyse du discours et rhétorique, médiologie et sociologie de la connaissance). Il est ouvert aux recherches consacrées à l’ensemble des communautés de langue romane (français, italien, espagnol, portugais, occitan, catalan, etc.).

Voici une liste des thèmes susceptibles d’être explorés dans le cadre du colloque (la liste ne se veut aucunement exhaustive) :

-  Les différents types d’idéologies linguistiques diffusées à travers la presse écrite ;

-  Les dimensions politiques et sociales susceptibles d’orienter les idéologies linguistiques ;

-  Les débats sur la norme linguistique tenus dans la presse au sein de certaines communautés ;

-  Le nationalisme linguistique et ses différentes manifestations ;

-  Les formes, la nature et la valeur des savoirs linguistiques véhiculés dans la presse écrite ;

-  Les politiques en matière de langue et de norme adoptées par les instances de presse ;

-  La conception normative du journaliste et son rôle comme « agent normatif » ;

-  La norme linguistique comme norme sociale : les perspectives de la presse ;

-  Le purisme linguistique dans les discours médiatiques en matière de langue ;

-  Les stratégies argumentatives et persuasives qui sous-tendent la diffusion d’idéologies linguistiques ;

-  Les stratégies visant la construction d’une position d’autorité dans le débat sur la langue dans les médias écrits ;

-  Les voix dans le discours sur la langue : dialogisme et polyphonie ;

-  Le débat sur la langue et le rôle des lecteurs dans la sphère numérique.

Références :

DEL VALLE, José (2007), La langue, ¿patria común? Ideas e ideologías del español, Francfort/Madrid, Vervuert/Iberoamericana.

HOUDEBINE, Anne-Marie (2002), « L’imaginaire linguistique : un niveau d’analyse et un point de vue théorique », dans Anne-Marie Houdebine (éd.), L’imaginaire linguistique, Paris, L’Harmattan, p. 19-26.

KLINKENBERG, Jean-Marie (2015), La langue dans la cité : vivre et penser l’équité culturelle, Bruxelles, Les Impressions nouvelles.

Conférenciers invités

-  Domaine francophone : Michel Francard (Université catholique de Louvain)

-  Domaine italophone : Michele Cortelazzo (Università degli Studi di Padova)

-  Domaine hispanophone : Alberto Gómez Font (Academia Norteamericana de la Lengua española)

Soumission des propositions

Nous invitons toutes les personnes intéressées à intervenir au colloque à soumettre une proposition de communication par courrier électronique à Carmen Marimon (marimon@ua.es) et en copie à Wim.Remysen@USherbrooke et sabine.schwarze@philhist.uni-augsburg.de) avant le 1er février 2017. Nous accueillons également des propositions de panels thématiques composés de trois ou quatre communications.

Dates importantes

- Soumission d’une proposition de communication (résumé de 300 mots pour les communications individuelles ou 500 pour les panels thématiques) : 1er février 2017

- Notification des acceptations par le comité scientifique : 28 février 2017 - Tenue du colloque : 25-27 octobre 2017

Langues officielles du colloque

Les langues du colloque seront l’espagnol, le catalan, le français et l’italien.

Frais d’inscription

Les frais d’inscription s’élèvent à 80 € (94 € après le 1er octobre 2017). Les étudiants et les doctorants pourront s’inscrire au tarif spécial de 40 €.

Comité organisateur

Membres du projet METAPRES : Carmen Marimón Llorca (Universidad de Alicante), María Isabel Santamaría Pérez (Universidad de Alicante), José Joaquín Martínez Egido (Universidad de Alicante), Mª Antonia Martínez Linares (Universidad de Alicante)

Membres du réseau CIRCULA : Sabine Schwarze (Universität Augsburg), Wim Remysen (Université de Sherbrooke)

Comité scientifique

Membres du projet METAPRES :

  • Dolores Azorín Fernández (Universidad de Alicante),
  • Carmen Sánchez Manzanares (Universidad de Murcia),
  • José Luis Vicente Ferris (Universidad Miguel Hernández),
  • Francisco Carriscondo Esquivel (Universidad de Málaga),
  • Susana Guerrero Salazar (Universidad de Málaga),
  • Ana Pano Alaman (Università di Bologna),
  • Uta Heldfrich (Universität Göttingen)

Membres du réseau CIRCULA :

  • Sara Cotelli (Université de Neuchâtel),
  • Juan Antonio Ennis (Universidad Nacional de La Plata-CONICET),
  • Fabio Rossi (Università di Messina),
  • Olivia Walsh (University of Nottingham),
  • Maria Zalewska (Uniwersytet Warszawski)

Lieux

  • Alicante, Espagne

Dates

  • mercredi 01 février 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • langue romane, idéologie linguistique, presse, média, représentation de la langue

Contacts

  • Wim Remysen
    courriel : Wim [dot] Remysen [at] USherbrooke [dot] ca
  • Carmen Marimón Llorca
    courriel : marimon [at] ua [dot] es

URLS de référence

Source de l'information

  • Wim Remysen
    courriel : Wim [dot] Remysen [at] USherbrooke [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les idéologies linguistiques dans la presse écrite (ILPE 3) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 23 novembre 2016, http://calenda.org/385384