AccueilTransgresser, manœuvrer, héroïser : Fabrique des violences économiques et politiques

Transgresser, manœuvrer, héroïser : Fabrique des violences économiques et politiques

Transgression, manoeuvring, and hero-making: the creation of economic and political violence

*  *  *

Publié le lundi 28 novembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d'étude a pour objectif d'explorer les articulations entre violences politiques et formes mafieuses de l’économie dans la fabrique des processus démocratiques. L’ethnographie et l’approche comparative et pluridisciplinaire nous permettront de saisir comment les rapports au pouvoir, au charisme et/ou à l'impunité prennent forme dans des contextes socio-historiques particuliers et se nourrissent des opportunités économiques ouvertes à l'échelle globale.

Annonce

Journées d'étude exploratoires Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative et University College of London

Argumentaire

Cette journée d'étude a pour objectif d'explorer les articulations entre violences politiques et formes mafieuses de l’économie dans la fabrique des processus démocratiques. L’ethnographie et l’approche comparative et pluridisciplinaire nous permettront de saisir comment les rapports au pouvoir, au charisme et/ou à l'impunité prennent forme dans des contextes socio-historiques particuliers et se nourrissent des opportunités économiques ouvertes à l'échelle globale. Comment les violences politiques et économiques s’inscrivent-elles dans le quotidien des mécanismes démocratiques ? De quelles manières ces violences s'appuient-elles sur des idiomes et des pratiques vernaculaires de la démocratie et de l'économie ?

Trois pistes de réflexion structureront cette journée exploratoire.

Fabriques du héros et de l’anti-héros :

Il s’agira d’examiner la figure héroïque du mafieux-politicien et sa scénarisation : les mythes contemporains de mafieux-politiciens, morts ou vivants, se répandent par le biais de bricolages innovants, articulant vidéos, photos, textes, musique, applications et jeux vidéo, mettant en scène  leurs actes et leurs attitudes corporelles. La fabrique du héros-gangster politicien-robin des bois requiert un travail élaboré, contesté, commercialisé par une multitude d’acteurs dispersés à travers le monde.

De quelles manières la violence et la protection sont-elles mises en scène ? Qui sont les acteurs de cette scénarisation ? Comment cette fabrique participe-t-elle du charisme et de la réputation du héros/anti-héros ? Comment les processus de légitimation de la figure de hors la loi se négocient-ils ?

Manœuvres juridiques :

Les modalités des violences économiques et politiques requièrent des contorsions permanentes avec les institutions juridiques, les lois et les acteurs judiciaires. Une gestion soignée du légal/illégal et du licite/illicite est souvent requise pour pallier une impunité imparfaite, menacée et/ou temporaire, pour pénétrer des marchés juteux ouverts par la loi mais aussi pour faire un usage politique des tribunaux et des prisons. Comment les mafieux-politiciens jouent-ils des ressources et des contraintes des lois et mécanismes juridiques ? De quelles manières utilise-t-on la loi pour exploiter des ressources économiques, pour éliminer un ennemi ou asseoir une réputation de violence? Comment certains acteurs (avocat, juge ou encore témoin) s'inscrivent-ils au centre de cette gestion de la violence et de la loi ?

Pratiques de la violence :

Il s’agira ici d’interroger les pratiques de la violence au quotidien en tant qu'expression de rapports sociaux. Menaces, extorsion, fraude électorale, intimidations, politiques de la terreur font partie d'un arsenal qui ne peut être isolé de relations ambiguës combinant peur, protection, confiance, domination ou encore espoirs de mobilité sociale. Les pratiques de la violence peuvent s'imposer à l'ensemble de la société, s’ajuster à des groupes particuliers de la population et/ou encore se manifester seulement périodiquement (élections, conférence internationale de paix…). Si transgresser ou accomplir quelque chose d'extraordinaire par la violence peut forger ou légitimer une réputation de leader mafieux ou d'entrepreneur de la violence, pratiquer la violence peut aussi engendrer des adaptations, des contestations et/ou des participations actives - voire routinières - de la population.

Quelles sont les pratiques violentes transgressives et fondatrices d'une réputation de leader ou encore celles susceptibles de la ruiner ? Comment les leaders politiques s'organisent-ils pour mettre en œuvre la violence économique et politique ? Quels rapports sociaux entretiennent-ils avec leurs hommes de main, avec le reste de la société? Comment ces pratiques de la violence sont-elles vécues au quotidien?

Organisation

Co-organisé par

  • Azita Bathaïe, Aix-Marseille Université, CNRS, IDEMEC, LabexMed, azita.bathaie@univ-amu.fr
  • Lucia Michelutti, University College of London, l.michelutti@ucl.ac.uk
  • David Picherit, CNRS, LESC, david.picherit@cnrs.fr

Programme

Thursday, December 1st, 2016

12:30 Welcoming - Lunch

13:30 – 14:45 Chair : Berenschot Ward, Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies (KITLV)

  • Michelutti Lucia, UCL - Picherit David, CNRS – LESC, Gangster Heroes: Myth Scripting in South Asia
  • Lamotte Martin, Laboratoire d'Anthropologie Sociale, Paris, Les fils de Carlos : Histoire d’une sanctification gangster ?

Discussion

14:45 – 16:00 Chair: Michelutti Lucia, University College of London

  • Still Clarinda, University of Oxford and Miss Liza STILL, AISMA baby, Creating a Legend Electronically: Myth-scripting and the Gangster Politician
  • Bakker Laurens, University of Amsterdam, On being a preman. Criminality and social responsibility in Indonesia

Discussion

16:00 Break

16:15 – 17:30 Chair : Martin Nicolas, Institute of Asian and Oriental Studies, University of Zurich

  • Bathaïe Azita, Aix-Marseille Université, CNRS, IDEMEC, LabexMed « Ce ne sont pas mes héros ! ». La fabrique du héros national afghan et les problèmes de légitimation dans la période de (re)construction
  • Rollier Paul, University of St. Gallen, Blasphemy and the production of religious difference in Pakistan: Mumtaz Qadri

Discussion

Friday, December 2nd, 2016

09:45 Tea-Coffee

10:00 – 11:15 Chair : Bathaïe Azita, Aix-Marseille Université, CNRS, IDEMEC, LabexMed

  • Claverie Elisabeth, Institut de Sciences Politiques, Université Paris Nanterre, La carrière combattante de Germain Katanga, chef de guerre en Ituri, dans l'Est du Congo, RDC
  • Melenotte Sabrina, FMSH – LAIOS (IIAC) Entre démocratisation de la criminalité et criminalisation de la société : la mise en scène de deux figures masculines armées et morales au Mexique

Discussion

11:15 – 12:30 Chair : Gayer Laurent, Sciences Po, Paris

  • Hoque Ashraf,  University College of London, The heroic self-made man: the mastaan in Bangladesh
  • Debos Marielle, Institut de Sciences Politiques, Université Paris Nanterre, Governing the inter-war in Chad: impunity and ‘unnumbered decrees’ in the margins of the war

Discussion

12:30 Lunch

 13:45 – 15:00 Chair : Berenschot, Ward, Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies (KITLV) (à confirmer)

  • Carton de Grammont Sarah, CNRS, LESC, Sic transit la « transition » ? Politiques de la rumeur : bluff, esbroufe & coups fourrés à Moscou
  • Martin Nicolas, Institute of Asian and Oriental Studies, University of Zurich, Corruption and factionalism in contemporary Punjab: an ethnographic account from rural Malwa

Discussion

15:00 End of the workshop

Lieux

  • UMR 7186 – LESC Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès , 21 allée de l’université
    Nanterre, France (92023)

Dates

  • jeudi 01 décembre 2016
  • vendredi 02 décembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • violence, héro, mafia

Contacts

  • Azita Bathaie
    courriel : azita [dot] bathaie [at] univ-amu [dot] fr

Source de l'information

  • Azita Bathaie
    courriel : azita [dot] bathaie [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Transgresser, manœuvrer, héroïser : Fabrique des violences économiques et politiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 28 novembre 2016, http://calenda.org/386772