AccueilTémoins au musée. Mémoires du patrimoine mémoriel

Témoins au musée. Mémoires du patrimoine mémoriel

Witnesses at the museum. Memories of memorial heritage.

*  *  *

Publié le mardi 13 décembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

L’émergence des témoignages individuels comme mémoires ou patrimoines collectifs dans les musées invite à la réflexion. Comment la parole des témoins contemporains est prise en charge, transmise et appropriée au sein des équipements patrimoniaux ?

Annonce

Argumentaire

L’émergence des témoignages individuels comme mémoires ou patrimoines collectifs dans les musées invite à la réflexion. Comment la parole des témoins contemporains est prise en charge, transmise et appropriée au sein des équipements patrimoniaux ?

Un grand intérêt est né dans le milieu muséal à l’égard des témoignages de contemporains. Pensons au Musée national de l’Histoire de l’immigration à Paris, au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille, au Musée canadien de l’immigration du Quai 21 à Halifax, au Musée des Civilisations à Québec ou encore au Centre d’histoire de Montréal et au Mémorial du camp de Rivesaltes. Ces institutions collectent, documentent, conservent et mettent en valeur des récits de vie souvent liés au patrimoine collecté ou exposé. Elles donnent la parole à des témoins d’évènements qui ont marqué la société. Leur démarche consiste à donner accès à des expériences vécues plus ou moins dicibles et audibles susceptibles de rendre compte d’un passé récent.

À la suite de notre colloque « Médiatisation et fabrication des témoignages. L’histoire des médias et les médias de l’histoire », l’objectif de cet ouvrage est de poursuivre notre réflexion dans les champs de recherche des témoignages (Pollak et Heinich, 1986; Ricœur, 2003; Fleury et Walter, 2012), de la mémoire (Le Goff, 1988; Halbwachs, 1997; Todorov, 2004; Nora, 1984; Peschanski et Maréchal, 2013) et du processus de patrimonialisation (Davallon, 2015).

Nous proposons de nous concentrer sur les témoignages comme objets muséaux. En nous enrichissant des études sur l’historiographie (Veyne, 1996; De Certeau, 2002; Hartog, 2003; Delacroix et al., 2009), sur l’autobiographie (Lejeune, 1996; Marin, 1999; Bornand, 2004) et sur la mémoire traumatique (Cyrulnik et Peschanski, 2012), nous suggérons d’analyser l’usage des témoignages en milieu muséal selon leurs dimensions patrimoniales à la fois culturelles, immatérielles et vivantes. En allant au delà du débat qui oppose fiction/vérité, le patrimoine mémoriel est envisagé comme un lieu d’informations, de savoirs et de reconnaissance. Nous partons du principe que les mécanismes du patrimoine et le mouvement de testimonialisation sont révélateurs d’un état de société et des préoccupations qui l’habitent (Choay, 1992). Ils nous renseignent sur ceux qui patrimonialisent (Morisset, 2009).

Davallon a montré que le processus de patrimonialisation tel qu’il l’envisageait pour du patrimoine matériel (2006) diffère quand il s’agit du patrimoine immatériel (2015). Il s’est donné comme exercice de discuter le modèle de la patrimonialisation qu’il l’avait établi et de rendre compte de son évolution. D’emblée, il indique « l’absence de rupture [entre le monde d’origine du patrimoine et le monde présent] viendrait ainsi directement remettre en cause la distinction entre mémoire - j’entends ici ce terme au sens de « mémoire collective » selon Halbwachs (1997) - et patrimoine; distinction que j’ai posée au principe même de la patrimonialisation » (2015). Cette continuité culturelle entre la société d’origine des patrimoines et la société dans laquelle ils font patrimoine génère un nouveau rapport au temps. L’intérêt de l’ouvrage est de mettre en perspective le rapport qu’une société entretient avec son passé, récent en particulier, les représentations et les significations du temps pour chacune des étapes du processus de patrimonialisation: trouvaille, authentification, déclaration, célébration de la trouvaille, transmission (Davallon, 2006, 2015).

En effet, l’invention du « patrimoine mémoriel » impose à penser de nouveau les liens entre la mémoire et le patrimoine collectifs au sein de ces équipements patrimoniaux récents (Dodebei  et Tardy, 2015; Gellereau, 2015). Dans la poursuite des travaux de Idjéraoui-Ravez (2012), nous tentons de cerner les pratiques et les enjeux de la muséologie testimoniale. 

Nous invitons les auteurs à analyser les dispositifs médiatiques de production et de réception des témoignages à la frontière de plusieurs disciplines et de travailler à partir de ces axes de recherche :

  1. Historiographie, ethnographie, pratiques autobiographiques et musées
  2. Éthique et politique des collections de témoignages humains
  3. Motivations et enjeux de venir témoigner au musée
  4. Mise en exposition du patrimoine mémoriel 
  5. Interactions entre les visiteurs et les témoins réels ou virtuels
  6. Évaluation muséologique des témoignages exposés   

Calendrier

  • Novembre 2016 : lancement de l’appel à textes
  • 13 janvier 2017: réception des résumés
  • 27 février 2017: réponses aux auteurs
  • 4 septembre 2017: date limite de remise des textes complets
  • Octobre - Novembre 2017: expertise en double aveugle
  • Décembre 2017: propositions éventuelles de modifications
  • Février 2018 : réception des textes dans leur version définitive
  • Avril 2018: publication aux Presses de l’Université de Perpignan Via Domitia

Propositions de textes

Veuillez nous faire parvenir par courriel vos résumés avant le 13 janvier 2017.

Vos propositions de textes sont de 5000 signes max, espaces non compris. Ils comportent un titre, au moins 5 références bibliographiques, le terrain de recherche, le positionnement scientifique, ainsi que le nom, l’adresse électronique et une notice biographique du ou des auteur(s).

Le fichier est à retourner aux trois directeurs. Un accusé de réception par mail sera renvoyé.

Contacts

Pour toute question, veuillez écrire aux trois adresses suivantes

Virginie Soulier : virginie.soulier@univ-perp.fr

Esteban Castaner-Munoz : castaner@univ-perp.fr

Michèle Gellereau : michele.gellereau@univ-lille3.fr

Modalités de sélection

Les contributions seront sélectionnées et évaluées par les 3 directeurs de l'ouvrage, par le comité éditorial des PUP et par un comité expert dont les membres seront choisis en fonction des sujets traités par les auteurs. Les membres du comité expert évalueront les contributions de manière anonyme.

Les trois directeurs de l'ouvrage sont :

  • Virginie Soulier Enseignante-chercheure en muséologie-UPVD,virginie.soulier@univ-perp.fr
  • Esteban Castaner-Munoz Professeur en histoire de l’art-UPVDcastaner@univ-perp.fr
  • Michèle Gellereau Professeure émérite en SIC-GERiiCO-Lille 3michele.gellereau@univ-lille3.fr

Comité éditorial

Les membres du comité éditorial des Presses universitaires de Perpignan sont:

  • Directeur des PUP: Joan Peytavi Deixona peytavi@univ-perp.fr
  • Directeur adjoint des PUP Christophe Juhel juhel@univ-perp.fr
  • Directeur du Centre de recherche sur les sociétés et environnements méditerranéens (CRESEM) Martin Galinier, galinier@univ-perp.fr
  • Chercheur au Centre de recherche sur les sociétés et environnements méditerranéens (CRESEM) et directeur de l'axe Territoires, Nicolas Marty marty@univ-perp.fr
  • Chercheur au Centre de recherche sur les sociétés et environnements méditerranéens (CRESEM) - Axe Patrimoines, Sylvie Sureda-Cagliani cagliani@univ-perp.fr

Catégories

Lieux

  • Perpignan, France (66)

Dates

  • vendredi 13 janvier 2017

Mots-clés

  • patrimonialisation, muséologie, patrimoine, patrimoine mémoriel, patrimoine immatériel, témoin, témoignage, muséologie testimoniale

Contacts

  • Virginie Soulier
    courriel : virginie [dot] soulier [at] univ-perp [dot] fr
  • Esteban Castaner-Munoz
    courriel : castaner [at] univ-perp [dot] fr
  • Michèle Gellereau
    courriel : michele [dot] gellereau [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Virginie Soulier
    courriel : virginie [dot] soulier [at] univ-perp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Témoins au musée. Mémoires du patrimoine mémoriel », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 13 décembre 2016, http://calenda.org/386897