Página inicialRepenser l'Europe après le Brexit. Fin ou renouvellement d'une utopie ?

Repenser l'Europe après le Brexit. Fin ou renouvellement d'une utopie ?

Rethinking Europe after Brexit. The end of a utopia or its revival?

*  *  *

Publicado Sexta, 09 de Dezembro de 2016 por Céline Guilleux

Resumo

Pourquoi le Brexit a-t-il constitué une telle surprise ou une véritable bombe politique ? Alors que l’Union européenne était considérée comme un processus irréversible, quelles ont été les conditions de possibilité d’un tel événement ? Comment le référendum annoncé en 2013 par le Premier ministre David Cameron peut-il être analysé ? Il s’agira de présenter des travaux en sciences sociales de première main pour comprendre les résultats du référendum puis ses effets. Proposer de repenser l'Europe ne signifie donc pas seulement reconsidérer l’intégration et la désintégration européenne, mais aussi s’interroger sur la manière dont les travaux de sciences sociales portant sur l’Europe sont conçus.

Anúncio

Dates

24-25 mars 2017

Argumentaire 

L’Institut d’Études Européennes de l’Université Paris 8 organise avec le CRESPPA-LabToP et l’Université Paris-Ouest un colloque international « Repenser l’Europe » après le référendum britannique du 23 juin 2016, le « Brexit », ou le futur retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ce colloque se tiendra les 24 mars 2017 à l’Université Paris 8 puis au Sénat le 25 mars, à l’occasion du 60ème anniversaire du traité de Rome. Ce colloque sera précédé, le 23 mars à 17h, d’un événement institutionnel commémorant les 25 ans de  l’Institut d’Etudes Européennes dans les locaux de Paris 8.

Pourquoi le Brexit a-t-il constitué une telle surprise ou une véritable bombe politique ?  Alors que l’Union européenne était considérée comme un processus irréversible, quelles ont été les conditions de possibilité d’un tel événement ? Comment le référendum annoncé en 2013 par le Premier ministre David Cameron peut-il être analysé ? Il s’agira de présenter des travaux en sciences sociales de première main pour comprendre les résultats du référendum puis ses effets. Proposer de repenser l'Europe ne signifie donc pas seulement reconsidérer l’intégration et la désintégration européenne, mais aussi s’interroger sur la manière dont les travaux de sciences sociales portant sur l’Europe sont conçus.

Deux axes seront privilégiés :

Tout d’abord, l’analyse des perceptions de l’Europe et des conditions de possibilité du Brexit. Depuis le tournant qualitatif des études européennes voilà dix à quinze ans, les travaux de Médrano (2003), de Fligstein (2008), des auteurs de l’Europe des Européens (2011) ou d’Overlooking Europe ont analysé les attitudes, les perceptions ordinaires ou le cadrage de l’Union européenne. Ils ont montré l’indifférenciation de l’Europe, entre le rapport au politique et à la mondialisation et la montée de l’indifférence autant voire davantage que les oppositions et les résistances. Il s’agira de revenir sur ces analyses, de les compléter et de les confronter au Brexit. La comparaison avec le premier référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans la Communauté européenne du 5 juin 1975 (67 % de votes en faveur du maintien), pourra donner une dimension diachronique à cette question. Le « consensus permissif » a-t-il vraiment existé ? En quoi a réellement consisté le passage entre le « consensus permissif » (Lindberg, Scheingold) et « le dissensus contraignant »  (Hooghe, Marks) ? Plus largement, les études européennes sont-elles encore marquées par une trop forte « empathie » avec l’objet ?

Le deuxième axe portera plus spécifiquement sur les effets et conséquences du Brexit : sur l’Union, sur le Royaume-Uni et sur tous les Etats membres de façon générale. Peut-on parler de désintégration européenne ? A l’image de l’IEE, le colloque sera interdisciplinaire. Aussi, des communications sont-elles attendues sur les conséquences économiques et financières (avenir de la City), politiques, institutionnelles, juridiques, administratives, diplomatiques et en matière de politiques publiques. Comment le Brexit affecte-t-il certaines politiques comme la politique d’élargissement ? Que deviendra l’acquis communautaire en matière de législation et, plus généralement, « la communauté de droit » intégrée au droit britannique ? Qui est en charge du Brexit à Londres et à Bruxelles ? L’Union européenne est-elle devenue une construction « réversible » au-delà du seul cas du Royaume-Uni ?

Une troisième partie largement ouverte se tiendra au Sénat et rassemblera sous forme de table-ronde des personnalités politiques comme Edith Cresson, ancienne présidente du Conseil de l’IEE, Francis Wurtz, actuel président du Conseil de l’IEE et Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission européenne depuis le 1er octobre 2016. Il s’agira ici d’engager le débat entre ces « grands témoins » de la construction européenne, qui pourront exposer leur perception du Brexit et de ses conséquences, et les chercheurs en sciences sociales intéressés par  cet objet.

Modalités de participation

Les propositions de 4000 à 5000 signes maximum en français ou en anglais seront accompagnées d’une courte présentation de leur auteur (statut, institution et laboratoire de rattachement, adresse email). Elles présenteront la problématique de recherche, la méthodologie employée, les axes de réflexion, les principaux résultats, et les principales sources bibliographiques.

Elles sont à envoyer avant le 9 janvier 2017

à l’adresse suivante : brexit.iee@gmail.com

Les réponses d’acceptation ou de refus seront transmises le 23 janvier 2017 au plus tard.

Le colloque se déroulera en français et en anglais et il sera demandé à chaque intervenant (e) d’accompagner sa communication d'une présentation de type Power Point en anglais, comprenant au moins le plan de sa présentation.

Références bibliographiques 

  • Duchesne Sophie, Frazer Elizabeth, Haegel Florence, Van Ingelgom Virginie, Citizens’ Reactions to European Integration Compared. Overlooking Europe, Palgrave MacMillan, 2013.
  • Fligstein Neil, Euro-clash, The EU, European Identity, and the Future of Europe, Oxford University Press, 2008.
  • Gaxie Daniel, Hubé Nicolas, De Lassalle Marine, Rowell, Jay,  L'Europe des Européens. Enquête comparative sur les perceptions de l'Europe, Paris, Économica, 2011
  • Hooghe Liesbet, Marks Gary, “A Postfunctionalist Theory of European Integration: From Permissive Consensus to Constraining Dissensus”, British Journal of Political Science, Volume 39, Issue 1 2009, pp. 1-23
  • Lindberg, Leon, Scheingold, Stuart, Europe's Would Be Polity. Patterns of Change in the. European Community, Prentice-Hall, 1970.
  • Médrano Juan Diez, Framing Europe. Attitudes to European Integration in Germany, Spain and Unitesd Kingdom, Princeton University Press, 2003

Comité scientifique

Le comité scientifique du colloque est composé de Clara Lévy, professeur de sociologie à l’IEE, de Michel Mangenot, professeur de science politique à l’IEE et d’Alain Quemin, professeur de sociologie et directeur adjoint de l’IEE, tous les trois membres du CRESPPA-LabToP. Le comité d’organisation, outre les membres du comité scientifique, comprend Anne-Marie Autissier, maître de conférences HDR en sociologie, directrice de l’IEE, Stéphane Beaud, professeur au département de science politique de l’Université Paris Ouest,  Pascal Boniface, maître de conférences HDR à l’IEE et directeur de l’IRIS, Christine Cadot, maître de conférences au département de science politique de Paris 8 et directrice du CRESPPA-LabToP, ainsi que Bernard Cassen, professeur émérite et vice-président du Conseil de l’EE et Mireille Azzoug, directrice honoraire de l'IEE.

Publication 

Ce colloque s’inscrit dans la continuité d'une série d'événements déjà organisés par l'IEE depuis plusieurs années. « Repenser l'Europe » était le titre du programme conduit avec les partenaires de l’IEE de l’Université Christian-Albrecht de Kiel en 2014 et 2015 avec le soutien de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ). Par ailleurs, un colloque "Les études européennes aujourd'hui" a eu lieu en novembre 2014 avec le soutien de la Commission recherche de Paris 8. Une publication de celui-ci est prévue dans les Working papers du CRESPPA-LabToP.

Locais

  • 2 rue de la Liberté, Cedex
    Saint-Denis, França (93526)
  • 15 rue de Vaugirard
    Paris, França (75006)

Datas

  • Segunda, 09 de Janeiro de 2017

Palavras-chave

  • brexit

Contactos

  • Clara Levy
    courriel : clara [dot] levy [at] libertysurf [dot] fr

Fonte da informação

  • Clara Levy
    courriel : clara [dot] levy [at] libertysurf [dot] fr

Para citar este anúncio

« Repenser l'Europe après le Brexit. Fin ou renouvellement d'une utopie ? », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado Sexta, 09 de Dezembro de 2016, http://calenda.org/387252