AccueilÉtude de la diversité agricole et des interactions locales en situation périurbaine

Étude de la diversité agricole et des interactions locales en situation périurbaine

Studying agricultural diversity and local interactions in a periurban situation

Stage niveau master 2 en géographie ou ingénieur agronome en 3e année

Master 2 stage in geography or 3rd year agronomical engineer in

*  *  *

Publié le mercredi 14 décembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette offre propose un stage de 6 mois basé à Montpellier (INRA) qui a pour objectif la réalisation de diagnostics agricoles territoriaux, à l'échelle de petits territoires agricoles aux profils contrastés (cartographie des pratiques agricoles périurbaines).

Annonce

Présentation

A partir des années 1960, l’aire urbaine de Montpellier a connu une très forte croissance de sa population. Elle s’est traduite par un développement de l’urbanisation autour des villes-centres, créant de vastes aires périurbaines où les ressources foncières sont fortement convoitées pour des usages résidentiels. Cet étalement urbain s’est effectué principalement au détriment du vignoble, principale production agricole de la plaine languedocienne. Dans ces territoires au développement urbain soutenu, où en est l’agriculture, et les agriculteurs, en termes de déploiement spatial, de stratégies, et d’implication sociale (citoyenne, professionnelle, politique) ?

La diversité des acteurs agricoles est peu connue. Qui sont-ils ?  Quels sont leurs usages des espaces périurbains ? Nous faisons l'hypothèse d'une importante diversité de « pratiquants » agricoles, d'une coexistence au sein de petites zones agricoles périurbaines de formes variées d'agricultures, avec des intérêts et des pratiques - techniques, sociales et commerciales - plus ou moins en adéquation avec les objectifs affichés de la politique territoriale "P2A".

Ce stage consistera à réaliser des diagnostics agricoles territoriaux, à l’échelle de petits territoires agricoles aux profils contrastés. Pour analyser la pratique dans l’espace, nous nous appuierons sur la méthode du « schéma d'organisation territoriale de l'exploitation agricole » (SOULARD & al., 2005), conçue à l’origine pour l’analyse des relations des agriculteurs à leur environnement, que nous adapterons aux questions des relations de l’agriculteur à son espace contigu, local de travail, à sa profession et à son territoire.  L’accent sera mis sur l’analyse spatiale d’une part, et l’analyse des pratiques agricoles de l’autre : cartographie communale, cartographie parcellaire des pratiques agricoles, cartographie des acteurs et des projets, analyse des dispositifs de coopération / conflit entre acteurs.

Le stage se déroulera suivant les étapes suivantes :

  • Réalisation d’un état de l’art sur l’analyse géographique de l’activité agricole ;
  • Choix de 3 zooms locaux contrastés, sur la base du croisement de la dynamique agri-urbaine ("ancien périurbain"; "nouveau périurbain"; et "non-lieu agricole" du périurbain) et d'unités paysagères permettant de mieux comprendre les interactions ville-agriculture (franges, passages, frontières...) ;
  • Elaboration d’une méthodologie de diagnostic territorial à l’échelle de l’unité d’activité agricole, puis des inter-relations locales entre unités d’activité agricole ;
  • Elaboration de cartes et autres documents intermédiaires permettant de retracer l’histoire agraire locale, et son état actuel.

Contexte de travail

La Métropole de Montpellier a initié en 2014 une démarche de construction et de lancement d'une "politique agroécologique et alimentaire" (ou P2A) pour son territoire. Elle vise à renforcer le redéploiement agricole et pastoral, en s'appuyant sur le levier de la demande alimentaire locale (dont la restauration scolaire, et les circuits courts). Dans ce contexte, un travail de recherche-action est engagé, autour de la participation d'une diversité d'agriculteurs aux actions et dispositifs mis en place par la collectivité dans le cadre de cette P2A. Il prend la forme d'un partenariat entre la collectivité territoriale et l'INRA, renforcé d'un travail de thèse en géographie (initiée en oct. 2015). Il s'inscrit également dans le cadre du projet "Abeille", dynamique d'échanges entre trois territoires périurbains du département de l’Hérault et du Gard : la Métropole de Montpellier, le Syndicat Intercommunal des Etangs Littoraux, et la commune de Saint-Dionizy (Communauté d’Agglomération de Nîmes).

Ce stage vient en appui à cette recherche-action, car il pourra contribuer à affiner la connaissance du territoire agricole (dynamiques sociales et spatiales).

Objet du stage

A partir des années 1960, l’aire urbaine de Montpellier a connu une très forte croissance de sa population. Elle s’est traduite par un développement de l’urbanisation autour des villes-centres, créant de vastes aires périurbaines où les ressources foncières sont fortement convoitées pour des usages résidentiels. Cet étalement urbain s’est effectué principalement au détriment du vignoble, principale production agricole de la plaine languedocienne. Dans ces territoires au développement urbain soutenu, où en est l’agriculture, et les agriculteurs, en termes de déploiement spatial, de stratégies, et d’implication sociale (citoyenne, professionnelle, politique) ?

La diversité des acteurs agricoles est peu connue. Qui sont-ils ?  Quels sont leurs usages des espaces périurbains ? Nous faisons l'hypothèse d'une importante diversité de « pratiquants » agricoles, d'une coexistence au sein de petites zones agricoles périurbaines de formes variées d'agricultures, avec des intérêts et des pratiques - techniques, sociales et commerciales - plus ou moins en adéquation avec les objectifs affichés de la politique territoriale "P2A".

Ce stage consistera à réaliser des diagnostics agricoles territoriaux, à l’échelle de petits territoires agricoles aux profils contrastés. Pour analyser la pratique dans l’espace, nous nous appuierons sur la méthode du « schéma d'organisation territoriale de l'exploitation agricole » (SOULARD & al., 2005), conçue à l’origine pour l’analyse des relations des agriculteurs à leur environnement, que nous adapterons aux questions des relations de l’agriculteur à son espace contigu, local de travail, à sa profession et à son territoire.  L’accent sera mis sur l’analyse spatiale d’une part, et l’analyse des pratiques agricoles de l’autre : cartographie communale, cartographie parcellaire des pratiques agricoles, cartographie des acteurs et des projets, analyse des dispositifs de coopération / conflit entre acteurs.

Le stage se déroulera suivant les étapes suivantes :

  • Réalisation d’un état de l’art sur l’analyse géographique de l’activité agricole ;
  • Choix de 3 zooms locaux contrastés, sur la base du croisement de la dynamique agri-urbaine ("ancien périurbain"; "nouveau périurbain"; et "non-lieu agricole" du périurbain) et d'unités paysagères permettant de mieux comprendre les interactions ville-agriculture (franges, passages, frontières...) ;
  • Elaboration d’une méthodologie de diagnostic territorial à l’échelle de l’unité d’activité agricole, puis des inter-relations locales entre unités d’activité agricole ;
  • Elaboration de cartes et autres documents intermédiaires permettant de retracer l’histoire agraire locale, et son état actuel.

Dans le cadre plus large du partenariat INRA- 3M, et du projet Abeille, d’autres stages se dérouleront en parallèle, qui feront l’objet de temps d’échanges sur les dynamiques territoriales, les méthodologies, et les politiques publiques influençant le secteur agricole et alimentaire.

Partenaires et terrains associés

Communes de Montpellier, Lavérune, Castries, Saint Brès, Le Crès  (Hérault) ; Montpellier Méditerranée Métropole (Hérault) ; INRA Montpellier (UMR Innovation).

Profil et compétences requises

  • Master de géographie, aménagement, développement territorial ou Formation d’ingénieur agronome avec spécialisation en sciences sociales.
  • Connaissance de l’agriculture. Goût pour la recherche de terrain. Connaissance des techniques d’enquêtes par entretien. Compétences techniques SIG et cartographie.
  • Goût du travail en équipe et pluridisciplinaire
  • Permis B. 

Conditions du stage

Le stage est localisé à l'INRA de Montpellier, dans les locaux de l’UMR Innovation. Le(la) stagiaire recruté(e) bénéficiera des infrastructures et services du campus INRA / Supagro (restauration sur place). Il(elle) sera encadré(e) par un doctorant, et s’appuiera sur un comité de suivi formé de chercheurs spécialistes du domaine et de partenaires du projet.

Gratification :   554 € /mois.

Procédure de sélection

Merci de faire parvenir CV et lettre de motivation avant le 16 janvier 2017 ;

  • Le comité de sélection, composé du maître de stage (le doctorant, M. Nabil HASNAOUI AMRI), et de ses tuteurs pédagogiques (directeur de thèse : géographe INRA, Christophe SOULARD, et co-directrice : politiste Université de Montpellier, Laura MICHEL) se réunit, et statue sur la ou les personnes retenues ;
  • les candidats sélectionnés sont invités à se présenter pour un oral court (10 mn de présentation, 20 mn de questions / réponses) de motivation pour le stage, devant ce même comité ;
  • le contrat de stage peut débuter dès février 2017, avec une souplesse possible selon les conditions pratiques et les exigences académiques (le budget est programmé pour 6 mois de stage au cours de l’année).

Contact

Nabil HASNAOUI AMRI.

Mél. : nabil.hasnaoui@supagro.inra.fr,

ou n.hasnaouiamri@montpellier3m.fr

Tél. : 06 86 58 26 99

Lieux

  • INRA / SupAgro Montpellier - Place Pierre Viala
    Montpellier, France (34)

Dates

  • lundi 16 janvier 2017

Mots-clés

  • typologie, agriculteur, interaction, pratique, périurbain, Montpellier

Contacts

  • Nabil Hasnaoui Amri
    courriel : nabil [dot] hasnaoui [at] supagro [dot] inra [dot] fr

Source de l'information

  • Nabil Hasnaoui Amri
    courriel : nabil [dot] hasnaoui [at] supagro [dot] inra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Étude de la diversité agricole et des interactions locales en situation périurbaine », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 14 décembre 2016, http://calenda.org/387305