AccueilAlimentations, conflits, dissidences

Alimentations, conflits, dissidences

Food, conflict, dissidence

*  *  *

Publié le mercredi 07 décembre 2016 par João Fernandes

Résumé

Nous proposons un séminaire qui interroge le lien entre incorporation et conflit à travers l’exemple de l’alimentation. Les comportements alimentaires montrent aujourd’hui une capacité à canaliser et à mettre en scène des conflits qui, partout en Europe, émergent et se déplacent très vite à partir de domaines très différents : de la critique antisystème à la dissension politique, religieuse et économique, de la mise en cause des distinctions de genre à celle de la médecine conventionnelle. Ces conflits incorporés constituent alors une source d’inventivité, collective et individuelle : nous prolongeons ainsi une tradition de recherche de l’université de Strasbourg qui fait du corps l’analyseur des pratiques réflexives et créatrices des individus et un des leviers qu’ils utilisent pour agir sur la société en la transformant.

Annonce

Argumentaire

Nous proposons un séminaire qui interroge le lien entre incorporation et conflit à travers l’exemple de l’alimentation. Les comportements alimentaires montrent aujourd’hui une capacité à canaliser et à mettre en scène des conflits qui, partout en Europe, émergent et se déplacent très vite à partir de domaines très différents : de la critique antisystème à la dissension politique, religieuse et économique, de la mise en cause des distinctions de genre à celle de la médecine conventionnelle. Par l'alimentation, des figures de la dissidence et de la résistance se donnent à voir : dans les choix d’aliments à évincer, comme on le voit dans le cas d’alimentations « sans » – sans gluten, sans lactose, etc. – qui deviennent rapidement des alimentations « anti », dans le regard porté sur les filières de production, dans les parcours d’approvisionnement, dans les modalités de consommation et les pratiques de santé. L’alimentation s’érige aujourd'hui à la fois en un lieu du conflit, un terrain de subjectivation, ainsi qu’une bannière de changement social et une utopie au sens de Walter Benjamin. De ce fait, nous souhaitons analyser autant sa capacité de cristalliser et canaliser des conflictualités instables, dont les contours bougent, qui ne sont pas relayées par les organes conventionnels de représentation, que la manière dont ces pratiques alimentaires « autres » donnent corps à des modes de vie, des réseaux, des formes de socialisation qui se diffusent de manière transnationale et donnent vie à une « autre » Europe. Ces conflits incorporés constituent alors une source d’inventivité, collective et individuelle : nous prolongeons ainsi une tradition de recherche de l’Université de Strasbourg qui fait du corps l’analyseur des pratiques réflexives et créatrices des individus et un des leviers qu’ils utilisent pour agir sur la société en la transformant. 

Calendrier et intervenants 

16 novembre 2016

18h à 20h, au Patio - Strasbourg. 

  • Pascal Hintermeyer, Sociologue,  UMR 7367  DYNAME, CNRS - Université de Strasbourg, « La trahison des aliments »

8 décembre 2016

18h à 20h au Collège Doctoral Européen, Salle auditorium - Strasbourg

  • Emmanuelle Lefranc, Sociologue, CEM (Centre Edgar-Morin), EHESS, « Quand le lait perd de son naturel : l’éviction, entre rédemption et militantisme existentiel »

9 février 2017

17h à 19h, MISHA, Salle des conférences - Strasbourg

  • Gilles Tétart, Anthropologue, LEA (L’Équipe en Alimentation), Université de Tours, INRA, « Les conflits autour des OGM et le retour de l'action radicale »

8 mars 2017

17h à 19h, MISHA, Salle des conférences - Strasbourg

  • Priscille Touraille, Socio-anthropologue, UMR 7206, MNHN, « Inégalités alimentaires et régimes de genre dans l’adaptation biologique » 

5 avril 2017

17h à 19h, MISHA, Salle des conférences - Strasbourg

  • Anne Rasmussen, Histoire des sciences, Université de Strasbourg (SAGE, UMR 7363) FRIAS-USIAS, « Nutrition et physiologie : des savoirs pour la guerre, 1870-1920 ? »

26 avril 2017

17h à 19h au Collège Doctoral Européen, Salle auditorium - Strasbourg

  • Olivier Lepiller, Sociologue, Cirad (UMR MOISA), Montpellier, « Critiques de l’alimentation industrielle, transformation des consciences alimentaires et changement des pratiques »

Lieux

  • Collège Doctoral Européen | Maison des Sciences de l'Homme - Alsace (MISHA) - 46 Boulevard de la Victoire | Allée du Général Rouvillois |
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • jeudi 08 décembre 2016
  • jeudi 09 février 2017
  • mercredi 08 mars 2017
  • mercredi 05 avril 2017
  • mercredi 26 avril 2017
  • mercredi 16 novembre 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • alimentation, consommation, conflit, critique, corp, agriculture, industrie, savoir

Contacts

  • Virgine Wolff
    courriel : vi [dot] wolff [at] live [dot] fr

Source de l'information

  • Virginie Wolff
    courriel : viwolff [at] live [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Alimentations, conflits, dissidences », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 07 décembre 2016, http://calenda.org/388057