AccueilMarquer l'instant

Marquer l'instant

Marking the moment. Events and what comes afterwards

L'événementiel, et après ?

*  *  *

Publié le mardi 10 janvier 2017 par João Fernandes

Résumé

L’ambition de ce colloque est de définir cette notion encore vague mais plus que jamais actuelle « d’événementiel ». Son omniprésence est aussi frappante que le manque de définition et d’étude qui lui est inhérent. Le concept même d’événementiel n’est certes pas nouveau mais la terminologie et les pratiques qui le caractérise évoluent. Par conséquent l’intention de ce colloque est de parvenir à circonscrire les notions et les enjeux qui sous-tendent la pratique de l’événementiel. Afin d’avoir un regard le plus panoptique possible sur toutes les dimensions envisageables de l’événementiel actuelles ou passées, ce colloque sera placé sous le signe de la pluridisciplinarité.

Annonce

Argumentaire

La section de Diplôme supérieur d’Arts Appliqués mention événementiel et médiation de l’école Boulle organise un colloque intitulé « Marquer l’instant. L’événementiel et après ? ». L’ambition de ce colloque est de définir cette notion encore vague mais plus que jamais actuelle « d’événementiel ». Son omniprésence est aussi frappante que le manque de définition et d’étude qui lui est inhérent. Le concept même d’événementiel n’est certes pas nouveau mais la terminologie et les pratiques qui le caractérise évoluent. Par conséquent l’intention de ce colloque est de parvenir à circonscrire les notions et les enjeux qui sous-tendent la pratique de l’événementiel. Afin d’avoir un regard le plus panoptique possible sur toutes les dimensions envisageables de l’événementiel actuelles ou passées, ce colloque sera placé sous le signe de la pluridisciplinarité.

Dans le cadre de ce colloque, il faudra bien distinguer l’événementiel de l’événement, le suffixe « tiel » indiquant bien quelque chose qui relève d’une pratique, d’une action « destinée à ». Si l’événementiel est cette discipline qui consiste à « créer » de l’évènement, comment cette pratique s’organise-t-elle ? Comment se manifeste-t-elle ? À travers quels acteurs, pour quel(s) public(s) ? Dans quel(s) objectif(s) ? Enfin, comment toutes ces problématiques ont-elles évolué dans le temps, ou comment évolueront-elles dans l’avenir ?

Ainsi ce colloque propose d’interroger de nombreuses problématiques parmi lesquelles on trouvera des questionnements liés aux domaines, au sens et la temporalité de l’événementiel. Il est vrai que l’idée même de « discipline » demande de questionner la conception, la conceptualisation, l’impact, mais aussi à la finalité de celle-ci. Dans une perspective à la fois historique, contemporaine et prospective, on peut donc s’interroger sur les traces que laisse l’événementiel.

Parmi les nombreux champs de recherche envisageables, une réflexion peut ainsi être menée sur la traçabilité archivistique, numérique, matérielle ou mémorielle de l’événementiel. D’autres réflexions peuvent être menées sur les acteurs présents ou passés de l’événementiel. Qu’ils soient actifs ou passifs, fruits de structures économiques, sociales ou entrepreneuriales, c’est par l’entremise de ces acteurs qu’existe l’événementiel. En somme, c’est presque une ontologie de l’événementiel qu’il faut développer pour tâcher de comprendre tous les ressorts qui sous-tendent cette discipline. Pour ce faire, les approches peuvent être variées : de l’Esthétique relationnelle de Nicolas Bourriaud où l’auteur explore les pratiques artistiques qui mettent en jeux les relations humaines à Qu’est-ce qu’un dispositif ? de Giorgio Agamben où l’on découvre la manière qu’ont les dispositifs d’orienter, déterminer ou encadrer des postures, en passant par une approche plus leibnizienne dans laquelle toute idée d’événementiel disparaîtrai, les ouvertures sont infinies…

Le colloque se déroulera sur deux jours (les 20 et 21 avril 2017). La première journée sera plutôt destinée à cerner les enjeux et les domaines d’application passés, présents ou futurs de l’événementiel. La seconde journée, elle, s’intéressera plutôt à la question du sens, du rôle et de l’impact de l’événementiel.

Ces deux journées seront ponctuées par différents workshops, happenings, interventions et autres « événements » qui donneront à visualiser la réalité, mais aussi les limites et la complexité de l’événementiel.

Bibliographie indicative

  •  Bourriaud Nicolas, Esthétique relationnelle, Paris, les presses du réel, 1998
  •  Agamben Giorgio, Qu’est-ce qu’un dispositif ?, Paris, Payot & Rivage, 2007
  •  Leibniz Gottfried Wilhelm, La Monadologie, Paris, Delagrave, 1999

Modalité de soumission des contributions

Les projets de contribution doivent être rédigés en français et être présentés sous la forme suivante : titre de la communication, résumé de celle-ci n’excédant pas 400 signes, une présentation qui fera au maximum 3500 signes et curriculum vitae du (ou des) intervenants. Les projets de communication collective ou de formes inédites sont autorisés mais doivent être clairement spécifiés dans la présentation.

La sélection des communications se fera par le comité de lecture qui cherchera, au regard du plan annoncé ci-dessus, à répartir de manière la plus équilibrée possible les thématiques proposées. Tout projet incomplet ne sera pas présenté au comité de lecture. Celui-ci rendra sa sélection le 30 janvier 2017.

Calendrier

  •     Date limite d’envoi des projets : 12 février 2017

  •     Décision et diffusion des projets acceptés : 26 février 2017
  •     Date limite pour confirmer l’inscription au colloque : 5 mars 2017
  •     20-21 avril : colloque

Comité de lecture

  • Caroline BOUGOURD, docteure en histoire et théorie du design (Paris I Panthéon-Sorbonne), enseignante agrégée à l'école Boulle
  • Claire BRISSON, enseignante agrégée à l'école Boulle
  • Valérie de CALIGNON, docteure en histoire de l'architecture moderne et contemporaine (Paris I Panthéon-Sorbonne), enseignante agrégée à l'école Boulle
  • Eric DUBOIS, enseignant agrégé à l'école Boulle

Lieux

  • Auditorium de l'Ecole Boulle - 21 rue Pierre Bourdan
    Paris, France (75012)

Dates

  • dimanche 12 février 2017

Mots-clés

  • design, événementiel, workshop, dispositif, médiation, exposition, scénographie

Contacts

  • François GILLES
    courriel : francois [dot] gilles [at] ens-paris-saclay [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • François GILLES
    courriel : francois [dot] gilles [at] ens-paris-saclay [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Marquer l'instant », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 10 janvier 2017, http://calenda.org/388091