AccueilFiefs et ancrages politiques

Fiefs et ancrages politiques

Political headquarters and anchoring

*  *  *

Publié le mercredi 04 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’études a pour objectif d’étudier les modalités concrètes de la construction et du gouvernement des « fiefs politiques ». Elle vise à décrypter les ressorts concrets des ancrages politiques qui sont au cœur de la conquête et du gouvernement des fiefs politiques.

Annonce

Organisation

Journée d’études organisée par Jean-Louis Briquet (CNRS, CESSP) (jean-louis.briquet@univ-paris-1.fr) et Laurent Godmer (Université Paris-Est) (laurent.godmer@u-pem.fr) avec le soutien du Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne (CESSP, UMR 8209) et du Laboratoire interdisciplinaire d’étude du politique Hannah-Arendt-Paris-Est (LIPHA, EA 7373)

Date et lieu

Le vendredi 2 juin 2017 à l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne

Argumentaire

Cette journée d’études a pour objectif d’étudier les modalités concrètes de la construction et du gouvernement des « fiefs politiques ». Leurs dirigeants exercent un leadership territorial, fondé sur la constitution d’un capital politique, personnel et partisan et sur des actions spécifiques. Ils doivent donc leur position en partie aux ressources correspondant à leurs « réalisations », ce qui parfois implique également des pratiques plus ou moins officieuses de clientélisation. Ces dernières sont une des conditions de possibilité de l’entretien d’allégeances visibles ou non et notamment du soutien de « milieux » sociaux particuliers. Le fief politique, modèle personnalisé, se renforce tendanciellement, au détriment du modèle du bastion, modèle partisanisé. Il peut être également défini par la longévité du gouvernant principal qui l’incarne. Tout se passe comme si, en effet, dans un univers politique perçu comme « incertain » et marqué par l’instabilité du personnel politique gouvernemental, la durée, et partant la continuité et la stabilité, étaient un des ressorts majeurs des « ancrages politiques ».

Les « politiques de l’ancrage » qui consolident ces fiefs sont un ensemble de pratiques professionnalisées qui correspondent peut-être de plus en plus à des « politiques concrètes » d’implantation politique. Lieux paradoxaux de l’action politique, les fiefs politiques, qui bénéficient de l’émergence du pouvoir local, sont ainsi soumis à des entrepreneurs politiques organisant l’ancrage et la liaison avec l’espace d’élection. Ces politiques occupent une part importante du temps des professionnels de la politique, surtout lorsque l’on observe une forte imbrication entre policies et politics. Le contrôle du lieu de pouvoir territorialisé et verticalisé qu’est le fief ne repose donc pas que sur une bonne maîtrise du jeu politique, mais aussi et vraisemblablement surtout sur ces politiques.

La journée d’études vise à décrypter les ressorts concrets des ancrages politiques qui sont au cœur de la conquête et du gouvernement des fiefs politiques. De manière exploratoire, elle doit permettre aux intervenants de présenter des communications, y compris programmatiques, qui renseignent empiriquement sur les machineries concrètes du gouvernement des fiefs (politiques d’ancrages, pratiques politiques plus ou moins informelles, gestion des temporalités et des emplois du temps, échanges symboliques et/ou matériels, économie morale des liaisons politiques, logiques de l’indifférenciation entre policies et politics, idiosyncrasie des mobilisations électorales, modalités de la politisation et de territorialisation du quotidien, codifications de l’agir politique légitime, etc.). Ces études seront principalement fondées sur des enquêtes empiriques utilisant différentes méthodes (ethnographie, monographie, biographie d’élus, etc.). Sont attendues des présentations de travaux portant sur la France et sur des terrains étrangers, qui s’inscrivent dans la continuité des recherches sur le leadership et le métier d’élu, les ancrages sociaux de la politique, les campagnes électorales et les notabilités. Les contributions pourront rendre compte de l’analyse dans des contextes diversifiés des ancrages sociopolitiques des sociations partisanes, du travail et des échanges politiques.

Modalités de soumission

Envoi d’un fichier .doc, .docx ou .pdf de deux pages maximum (5000 signes maximum) aux deux co-organisateurs (comité d’organisation) de la journée d’études :

  • Jean-Louis Briquet (jean-louis.briquet@univ-paris1.fr)
  • Laurent Godmer (laurent.godmer@u-pem.fr)

Date limite : 13 février 2017

La sélection sera assurée par les deux co-organisateurs.

Bibliographie indicative

Bailey, Frederick George, Stratagems and Spoils. A Social Anthropology of Politics, Oxford, Basil Blackwell, 1969, 240 p.

Barone, Sylvain et Troupel, Aurélia, dir. Battre la campagne. Elections et pouvoir municipal en milieu rural, Paris, L’Harmattan, 2010, 296 p.

Bour, Julie, « Louis Jacquinot : Un ministre en son fief meusien », in Dubasque, François et Kocher-Marboeuf, Éric (dir.), Terres d’élection. Les dynamiques de l’ancrage politique (1750-2009), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 47-56.

Briquet, Jean-Louis, La tradition en mouvement. Le clientélisme et politique en Corse, Paris, Belin, 1997, 303 p.

Bruneau, Ivan et Renahy, Nicolas, « Une petite bourgeoisie au pouvoir. Sur le renouvellement des élus en milieu rural », Actes de la recherche en sciences sociales, n°191-192, 2012, p. 48-65.

Demazière, Didier et Le Lidec, Patrick, dir., Les mondes du travail politique. Les élus et leurs entourages, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 266 p.  

Dubasque, François et Kocher-Marboeuf, Éric (dir.), Terres d’élection. Les dynamiques de l’ancrage politique (1750-2009), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 426 p.

Fenno, Richard Francis, Jr., Home Style. House Members in Their Districts, Boston, Little, Brown and Company, 1978, 304 p.

Gayer, Laurent, Karachi : Ordered Disorder and the Struggle for the City, Londres et New York, Hurst/Oxford University Press, 2014, xxv-336 p.  

Girard, Violaine, « Une notabilisation sous contrôle : la trajectoire d’un maire rural face à un professionnel de la politique sur la scène intercommunale (1971-1995) », Politix, n°83, 2008, p. 49-74.  

Godmer, Laurent et Marrel, Guillaume, La politique au quotidien. L’agenda et l’emploi du temps d’une femme politique, Lyon, ENS Éditions, 2015, 252 p.

Lagroye, Jaques, Société et politique. Chaban-Delmas à Bordeaux, Paris, Pedone, 1973, vii-345 p.   

Le Bart, Christian et Lefebvre, dir., La proximité en politique. Usages, rhétoriques, pratiques, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005, 305 p.

Le Bart, Christian et Rangeon, François, « Le néo-féodalisme politique : L’éternel retour des fiefs politiques ? », in José Lefebvre (dir.), L’hypothèse du néo-féodalisme. Le droit à une croisée des chemins, Paris, Presses universitaires de France, 2006, p. 115-136.

Massicard, Élise, « La factionnalisme comme mode d’ancrage social : le Parti Républicain du Peuple à Adana (Turquie) », Politix, n°92, 2010, p. 53-75.

Mattina, Cesare, Clientélismes urbains. Gouvernement et hégémonie politique à Marseille, Paris, Presses de Sciences Po, 2016, 430 p.

Montané, Michel-Alexis, Leadership politique et territoire, L’Harmattan, 2001, 311 p.

Négrier, Emmanuel, « Municipales 2001 : Les nouveaux fiefs », Pôle Sud, novembre 2001, n°15, p. 109-117.

Politix, « Ancrages politiques », n°92, 2010.

Vignon, Sébastien, « Des maires en campagne(s). Transformations des répertoires de mobilisation électorale et des registres de légitimité politique dans les mondes ruraux », Politix, n°113, 2016, p. 17-42.

Lieux

  • Université Paris-1, 14 rue Cujas
    Paris, France (75)

Dates

  • lundi 13 février 2017

Mots-clés

  • fief, ancrage, biographie, métier, élu, territoire, élection, campagne électorale

Contacts

  • Laurent Godmer
    courriel : laurent [dot] godmer [at] u-pem [dot] fr

Source de l'information

  • Laurent Godmer
    courriel : laurent [dot] godmer [at] u-pem [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Fiefs et ancrages politiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 04 janvier 2017, http://calenda.org/388319