AccueilDes vocations désenchantées ? Réflexions croisées sur les arts et l'académie

Des vocations désenchantées ? Réflexions croisées sur les arts et l'académie

Disenchanted vocations? Comparative reflection on the arts and academy

*  *  *

Publié le mercredi 04 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’étude propose de mener une réflexion croisée sur les métiers de l’art et de l’académie, dont la comparaison est souvent mentionnée sans être véritablement développée. Dans le contexte de transformations de ces deux secteurs d’activité, en particulier de leurs systèmes de formation, les interrogations se sont multipliées. Au formidable pouvoir d’appel exercés par les métiers de la culture et des arts fait écho une inquiétude vis-à-vis de la précarisation d’une frange croissante de la main-d’œuvre dans l’académie.

Annonce

Argumentaire

Cette journée d’étude propose de mener une réflexion croisée sur les métiers de l’art et de l’académie, dont la comparaison est souvent mentionnée sans être véritablement développée. Dans le contexte de transformations de ces deux secteurs d’activité, en particulier de leurs systèmes de formation, les interrogations se sont multipliées. Au formidable pouvoir d’appel exercés par les métiers de la culture et des arts fait écho une inquiétude vis-à-vis de la précarisation d’une frange croissante de la main-d’œuvre dans l’académie. Il s’agira de questionner ces mouvements d’affection et de désaffection dans des activités vécues sur un mode vocationnel (don total de soi) au sein de marchés caractérisés par un haut degré de concurrence (beaucoup d’appelés, peu d’élus) et des rétributions symboliques et économiques très inégalement réparties selon les positions occupées dans ces espaces socialement hiérarchisés.

Programme

19 janvier 2017

17h30 – 19h00

Dans le cadre de la journée d’étude. Des vocations désenchantées ? Réflexions croisées sur les arts et l’académie

  • Conférence Christophe Charle, Professeur à l’Université de Paris 1 - Sorbonne, "Quelles dynamiques pour les cultures en Europe au XIXe siècle?" à propos de La dérégulation culturelle, Paris : PUF, 2015

Université de Lausanne, Bâtiment Géopolis, Salle 2121

Au cours du XIXe siècle, les mouvements croissants de population dans ou hors d’Europe, le cosmopolitisme structurel de certaines élites comme les migrations temporaires des classes populaires relativisent les frontières nationales officielles affichées sur les cartes politiques du continent en perpétuelle reconfiguration géopolitique. Cet horizon européen des productions/consommations culturelles, atteint même parfois un horizon transatlantique ou mondial au fur et à mesure qu’on avance dans le XIXe siècle. On s'efforcera d'évoquer les grandes lignes des nouvelles dynamiques culturelles qui assurent le passage de l'ancien au nouveau régime culturel et d'évoquer les diverses luttes autour de la dérégulation culturelle qu'il implique. On analysera aussi la dialectique paradoxale du national et du transnational, des cultures d'élites et des cultures populaires et moyennes, des pôles dominants et des espaces dominés. On s'interrogera aussi sur les continuités entre cette époque et les nouvelles dérégulations des XXe et XXIe siècles.

Discussion avec le prof. François Vallotton, Centre des sciences historiques et de la culture, Unil

20 janvier 2017

Université de Lausanne, Bâtiment Géopolis, Salle 2121

8h30-9h00 Accueil

9h00-10h30 Morphologies et stratifications 

  • Marc Perrenoud (LACCUS, Unil) Façons d’être musicien. La stratification intraprofessionnelle dans les musiques actuelles
  • Gaële Goastellec (OSPS, Unil) et Roberto Di Capua (OSPS, Unil) De l’origine sociale des enseignantschercheurs en Europe. Une tentative de comparaison

11h00-12h30 Sélections et élections

  • Pierre-Emmanuel Sorignet (LACCUS, Unil) Le recrutement des danseurs : une évaluation par corps socialement située
  • Joël Laillier (CRESCO, IDHES, Université Toulouse III) et Christian Topalov (CMH, EHESS) Qui organise l’évaluation dans les sciences humaines et sociales en France ? Une approche par les profils de carrière

12h30-13h45 Déjeuner

14h00-15h30 Recompositions des trajectoires

  • Valérie Rolle (FNS, Unil) Entre élections, déclassements et reclassements : des vocations de comédien·ne·s sous tension
  • Pierre Bataille (METICES, Université Libre de Bruxelles) et Marie Sautier (ISS, Unil) Étoiles filante ou travailleurs précaires? L'espace de la condition postdoctorale à l'UNIL

16h00-17h15 Artistes et intellectuels

  • Christophe Charle (IHMC, Université Paris 1 Sorbonne) Debussy et le "monde", les contradictions sociales et intellectuelles d'un musicien moderne

17h15-17h30 Mot de fin

Organisation

  • Valérie Rolle,
  • Pierre-Emmanuel Sorignet,
  • Marc Perrenoud,
  • Gaële Goastellec

Lieux

  • Bâtiment Géopolis, salle 2121 - Université de Lausanne
    Lausanne, Confédération Suisse

Dates

  • jeudi 19 janvier 2017
  • vendredi 20 janvier 2017

Mots-clés

  • vocation, art, académie

Contacts

  • Valérie Rolle
    courriel : valerie [dot] rolle [at] unil [dot] ch
  • Gaële Goastellec
    courriel : Gaele [dot] Goastellec [at] unil [dot] ch
  • Pierre-Emmanuel Sorignet
    courriel : Pierre-Emmanuel [dot] Sorignet [at] unil [dot] ch
  • Marc Perrenoud
    courriel : Marc [dot] Perrenoud [at] unil [dot] ch

Source de l'information

  • Valérie Rolle
    courriel : valerie [dot] rolle [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Des vocations désenchantées ? Réflexions croisées sur les arts et l'académie », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 janvier 2017, http://calenda.org/388410