Página inicialNaissance et mort des revues culturelles en période coloniale et postcoloniale

*  *  *

Publicado Quarta, 04 de Janeiro de 2017 por Elsa Zotian

Resumo

Le numéro 9 de Continents Manuscrits proposera – à l'aide des outils fournis par la critique génétique (carnets et journaux de fondateurs, correspondance, manifestes, archives des revues, etc.), de l'ethnogénétique et de la sociologie de la culture – une analyse des conditions de l'émergence, du fonctionnement et de la disparition des revues culturelles et littéraires en contexte colonial et postcolonial.

Anúncio

Argumentaire

S'il existe plusieurs revues de génétique textuelle, il ne semble pas que l'on se soit encore sérieusement penché sur la génétique des revues – entendons par là un processus ou projet collectif de création et tout son matériau d'avant-textes. 

Ce numéro de Continents Manuscrits vise donc à analyser, avec les moyens qui sont ceux de la génétique, de l'ethnogénétique et de la sociologie de la culture, les conditions de gestation des revues culturelles et littéraires en contexte colonial et postcolonial.

On s'intéressera à des revues durables, comme aux revues éphémères, voire à des projets morts-nés, afin de saisir dans leur genèse même, les motifs de leur plus ou moins longue existence. Pour cela, on questionnera tout autant les éléments péritextuels (correspondances, journaux intimes ou carnets des fondateurs, listes des collaborateurs pressentis, etc.) que les archives (textes publiés ou rejetés, censurés ou auto-censurés, fiches de lectures, etc.) et le contexte éditorial (parrainages et soutiens, provenance des subventions, origine des publicités, etc.)

L'ethnogénétique devrait permettre de mesurer, à partir des avant-textes programmatifs, appels à contribution, prières d'insérer, manifestes, etc.. les relations nouées entre l'équipe de rédaction et le contexte de domination ou au contraire d'affirmation qui voit naître la revue.

Mais on pourra également s'intéresser aux rapports de tel ou tel collaborateur avec une revue précise, afin de démontrer combien le « passage en revue » constitue, pour de nombreux jeunes auteurs, un fragment d'avant-texte de leur œuvre à venir, placé sous l'autorité des directeurs de la publication et de leur positionnement idéologique. Des fragments et des promesses qu'ils portent, à l'œuvre, publiée ou pas, on devrait pouvoir mesurer les étapes et les évolutions, les constantes et les repentirs, les censures  et auto-censures.

Conditions de soumission

Envoi des projets d'article (titre + argument de 300 mots) simultanément aux trois adresses suivantes

  • Karolina Resztak (karolina_resztak(arobase)o2.pl)
  • Hervé Sanson (sansonherve(arobase)sfr.fr)
  • Guy Dugas (dugas.montp3@gmail.com)

Les auteurs sont censés suivre la ligne éditoriale de la revue consultable ici.

avant le 29 janvier 2017

  • Retour des projets par le comité de rédaction : 5 février 2017
  • Date limite d'envoi des articles retenus : 10 mai 2017
  • Parution du numéro : octobre 2017

Comité de rédaction

  • Florence Davaille, enseignant-chercheur, Université de Rouen
  • Jean-F. Ekoungoun, maître de conférence, Université de Bouaké (Côte d’Ivoire)
  • Céline Gahungu, docteure de l'Université Paris 4 – La Sorbonne
  • Pierre Leroux, docteur de l'Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle
  • Nicolas Martin-Granel, rédacteur en chef de la revue Études Littéraires Africaines
  • Magali Nirina Marson, maître de conférences, Université d’Antananarivo (M/Car)
  • Serge Meitinger, Professeur, Université de Saint-Denis de la Réunion
  • Suzanne Nzouzi, doctorante, Université de Strasbourg
  • Julie Peghini, maître de conférences, Université Paris 8
  • Daniel Delas, Professeur émérite de l’Université de Cergy-Pontoise

Comité scientifique

  • Outre le directeur de publication, le comité scientifique se compose de :
  • Olga Anokhina, chargée de recherche, ITEM (CNRS)
  • James Arnold, Professeur, Université de Virginie (USA)
  • Anne Begenat-Neuschäfer, Professeur, Université d’Aachen (Allemagne)
  • Patrick Corcoran, Professeur, Université de Roehampton (RU)
  • Adama Coulibaly, Professeur, Université de Cocody (Côte d’Ivoire)
  • Pierre-Marc de Biasi, directeur de recherches, ITEM
  • Guy Dugas, Professeur, Université Paul Valéry de Montpellier
  • Antonella Emina, directrice de recherches, Turin (Italie)
  • Daniel Ferrer, directeur de recherches, ITEM
  • Xavier Garnier, Professeur, Université Paris 3
  • Almuth Grésillon, directeur de recherches, ITEM
  • Jean Jonassaint, Professeur, Université de Syracuse (USA)
  • Mukala Kadima-Nzuji, Professeur, Université de Brazzaville (Rép. Congo)
  • Dominique Malaquais, chargée de recherches, CEMAF (CNRS)
  • Florence Paravy, maître de conférence, Université Paris-Ouest Nanterre
  • Silvia Riva, Professeur, Università degli Studi di Milano (Italie)
  • Patrice Yengo, Professeur, Université de Brazzaville (Rép. Congo)

Datas

  • Domingo, 29 de Janeiro de 2017

Palavras-chave

  • revues, critique génétique, colonial, postcolonial

Contactos

  • Guy Dugas
    courriel : dugas [dot] montp3 [at] gmail [dot] com
  • Hervé Sanson
    courriel : sansonherve [at] sfr [dot] fr
  • Karolina Resztak
    courriel : karolina_resztak [at] o2 [dot] pl

Urls de referência

Fonte da informação

  • Karolina Resztak
    courriel : karolina_resztak [at] o2 [dot] pl

Para citar este anúncio

« Naissance et mort des revues culturelles en période coloniale et postcoloniale », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado Quarta, 04 de Janeiro de 2017, http://calenda.org/388446