AccueilCycle de conférences organisé par le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre

Cycle de conférences organisé par le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre

Conference cycle organised by the Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre

*  *  *

Publié le vendredi 24 février 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

L'Historial de la Grande Guerre présente son programme culturel de l'année 2017. 

Annonce

Programme

Samedi 4 mars, 15H

  • Denis ROLLAND : Les mutiniers de 1917 : Refus de combattre, grève ou simple protestation? Conférence, à l'Historial de la Grande Guerre, Péronne

Le mouvement des mutineries de l'armée française est maintenant bien connu. Il a fait l'objet, depuis le livre du Professeur Guy Pedroncini (1967), de plusieurs ouvrages, articles et colloques. Cette conférence analysera les causes, présentera les différentes formes qu'il a revêtues et la répression qui a suivi. Il évoquera ensuite son impact sur la conduite de la guerre.

Denis ROLLAND, Président de la Société Historique de Soissons, né en 1943, est ingénieur ETP. Il a fait une carrière d'ingénieur puis de cadre dirigeant dans le BTP tout en menant des recherches sur le patrimoine et la guerre de 14-18. Il a publié en 2005 un ouvrage remarqué : La grève des tranchées, les mutineries de 1917 (Imago). Nivelle, l'inconnu du Chemin des Dames, Imago 2013. Les fusillés de Vingré, Le serment de Claudius Lafloque, Soissonnais 14-18, 2014. Direction de l'ouvrage collectif, Des civils racontent – 1914, Société Historique de Soissons 2014« Les aviateurs et la mise au point des avions en 1914-1918 », dans La Grande Guerre des aviateurs, Musée Air et Espace, 2014 (Article).

Jeudi  6 avril, 19H30

  • Philippe NIVET : 1917 - Le repli sur la ligne Hindenburg. Conférence, Historial de la Grande Guerre, Péronne

Bien qu’elle ait fait plus d’un million de victimes, la bataille de la Somme de 1916 a eu un impact stratégique faible. Au début de 1917, les Allemands décident de se retirer sur une nouvelle ligne de fortifications, la ligne Siegfried, qui appartient à un système de défense appelé par les Alliés la ligne Hindenburg. Cette conférence reviendra sur les circonstances et les conséquences de ce retrait, les destructions dans le territoire libéré provoquées par la politique de terre brûlée pratiquée par les Allemands, leur médiatisation et le lancement d’une politique de reconstruction.

Philippe NIVET est Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Picardie, membre du Comité directeur du Centre international de recherches de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, Philippe Nivet travaille sur le sort des civils français entre 1914 et 1918, en particulier les réfugiés et les populations occupées. Il a publié en 2016, en collaboration avec Marjolaine Boutet, La Bataille de la Somme (Tallandier).

Samedi 20 mai, 17H

  • Jay WINTER (URCA, CERHIC) et Joëlle BEURRIER (Yale University) : Le visage de la Révolte: 1917 (Nuit des musées). Conférence, à l'Historial de la Grande Guerre, Peronne

La révolte est un thème presque invisible en Grande Guerre.  En 1917, le public ne voit rien des grèves qui agitent la société française à l’arrière, ni des mutineries sur le front. La presse française n’hésite pas à se rendre à l’étranger pour contourner les interdits, et l'on peut se demander si l’information sur la violence de la révolte russe et même les refus de combat ne disent pas en filigrane les événements.

Jay WINTER est Professeur émérite de l’université de Yale, directeur de recherche à l’université de Monash et vice-président du Centre de recherche de l’Historial. Il est  notamment l’auteur de Sites of memory, sites of mourning: The Great War in European cultural history, publié en 1995, et a dirigé la monumentale Cambridge history of the First World War (3 volumes), publiée en 2014 et traduite en anglais, français et chinois.

Joëlle BEURIER a soutenu sa thèse à l’Institut Universitaire Européen (Florence), publiée en 2016 (Photographier la Grande Guerre, France-Allemagne. L’héroïsme et la violence dans les magazines).  Actuellement PRAG à l’IUT de Troyes (URCA, CERHIC), elle poursuit ses recherches sur l’iconographie de la Grande Guerre (14-18 Insolite. Albums-photos des soldats au repos, 2014) ainsi que sur l’histoire du photojournalisme et des genres http://encyclopedia.19141918onlinee.net/article/pressjournalism_france

Samedi 10 juin, 15H 

  • Annette BECKER (Université de Paris-Ouest Nanterre la Défense) : Les artistes, entre guerre, révolution et camouflage. Conférence, à l'Historial de la Grande Guerre, Péronne

1917 révolutions en guerre : comment représenter ce que l’on voit, et encore plus ce que l’on ne voit pas ? Les artistes deviennent les maîtres du camouflage, au service de la guerre ou/et de sa représentation, qu’ils soient d’avant-garde ou pas, combattants ou pas. Déjà ils/elles comprennent que la guerre totale, ses désastres, ses morts, ne peuvent plus  échapper au regard.

Annette BECKER est vice présidente du Centre de recherche de l’Historial de la Grande Guerre et Professeure à l’université Paris-Nanterre, Annette Becker travaille particulièrement sur la Grande Guerre des civils, ses représentations et les liens avec la Seconde Guerre mondiale. Voir la Grande Guerre, un autre récit, (Armand-Colin, 2014) a obtenu le prix J.J. Rousseau de l’Académie des Arts de Dijon. Son livre, Messagers du Désastre, sur Lemkin et Karski, sortira en 2017 (Fayard.)

Jeudi 19 octobre, 19H30

  • Alexandre SUMPF : La Russie en 1917. « Transformer la guerre impérialiste en guerre civile » (Lénine). Conférence, Historial de la Grande Guerre

La guerre est, de l'avis du leader bolchevik, le "catalyseur de l'Histoire". Au fil des défaites, elle plonge en effet la puissance impériale russe dans le chaos. La monarchie tombe en quelques jours, le front cède en quelques semaines, la démocratie transforme radicalement la société en quelques mois.

Alexandre SUMPF est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'Université de Strasbourg et membre Junior de l'Institut universitaire de France. Spécialiste de la Russie, de l'URSS et de l'histoire du cinéma, il a publié De Lénine à Gagarine, une histoire sociale de l'Union soviétique (Folio Gallimard, 2013), La Grande Guerre oubliée (Perrin, 2014), Révolutions russes au cinéma (Armand Colin, 2015) et Raspoutine (Perrin, 2016).

Samedi 11 novembre 2017

Historial de la Grande Guerre :

  • 15H Ciné-concert : Projection exceptionelle du film : Condamnés. Les Russes en France de Lev Pouch, Goskinprom Gruzii – 1931

Présentée par Alexandre Sumpf et accompagnée au piano par Thomas Lavoine

  • 17H Cérémonie de remise des bourses Gerda Henkel du Centre de recherche 2017

Présidée par Monsieur le Président du Conseil départemental de la Somme, Laurent Somon et le Président du Centre de recherche, Stéphane Audoin-Rouzeau

Thomas LAVOINE est élève de la classe d’improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.    

La guerre est, de l'avis du leader bolchevik, le "catalyseur de l'Histoire". Au fil des défaites, elle plonge en effet la puissance impériale russe dans le chaos. La monarchie tombe en quelques jours, le front cède en quelques semaines, la démocratie transforme radicalement la société en quelques mois.

Dimanche 19 novembre, 15H 

L’entrée en guerre des américains, Michael S. NEIBERG (United States Army War College), Conférence, à l'Historial de la Grande Guerre

L’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917 est un des événements les plus importants du 20ième siècle. Néanmoins, les historiens n’ont pas étudié cette intervention au même niveau académique que d’autres événements fondamentaux de la Grande Guerre. Dans sa présentation, Michael NEIBERG expliquera le chemin suivi par les américains et les liens entre les Etats Unis et la France avant 1917. Il présentera une nouvelle manière de comprendre comment les Etats Unis sont entrées dans la guerre.

Michael S. NEIBERG est le premier Chair of War Studies à l’United States Army War College. Il est l’auteur de Dance of the Furies: Europe and the Outbreak of World War I (Harvard University Press, 2011) que le Wall Street Journal a nommé parmi les cinq livres les plus importants sur la Grande Guerre.  En Octobre, 2012 Basic Books a publié son The Blood of Free Men, une histoire de la libération de Paris en 1944.  En Octobre 2016, Oxford University Press a publié son Path to War, le livre sur lequel cette présentation est fondée.

Entrée libre - Pour tout renseignement/inscription : c.fontaine@historial.org et tel 03 22 83 14 18

Lieux

  • Historial de la Grande Guerre, Château de Péronne
    Péronne, France (80200)

Dates

  • samedi 04 mars 2017
  • jeudi 06 avril 2017
  • samedi 20 mai 2017
  • samedi 10 juin 2017
  • jeudi 19 octobre 2017
  • samedi 11 novembre 2017
  • dimanche 19 novembre 2017

Mots-clés

  • guerre, révolution russe, Alexandre Zinoview, chemin des Dames, offensive Nivelle, mutinerie, camouflage

Contacts

  • Caroline Fontaine
    courriel : c [dot] fontaine [at] historial [dot] org

Source de l'information

  • Caroline Fontaine
    courriel : c [dot] fontaine [at] historial [dot] org

Pour citer cette annonce

« Cycle de conférences organisé par le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 24 février 2017, http://calenda.org/388721