AccueilLes ruines résonnent encore de leurs pas

Les ruines résonnent encore de leurs pas

The ruins still resonate with the sound of their feet

La circulation matérielle et immatérielle dans les monuments grecs (VIIe siècle - 31 a.C.).

Material and immaterial circulation in Greek monuments (7th century-31BC)

*  *  *

Publié le jeudi 05 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Les 3 et 4 novembre 2016 a eu lieu la journée d'étude internationale et pluridisciplinaire « Les ruines résonnent encore de leurs pas : la circulation dans les monuments grecs (VIIe siècle-31 a.C.) ». Elle a réuni historiens, archéologues et historiens de l'art dont les communications ont suscité intérêt et nouveaux questionnements. Afin d'enrichir les thématiques abordées lors de cette rencontre et les compléter par des sujets connexes non traités, la publication des actes sera augmentée de nouveaux articles.

Annonce

Argumentaire

Les 3 et 4 novembre 2016 a eu lieu la journée d'étude internationale et pluridisciplinaire "Les ruines résonnent encore de leurs pas : la circulation dans les monuments grecs (VIIe s.-31 a.C.)". Elle a réuni historiens, archéologues et historiens de l'art dont les communications ont suscité intérêt et nouveaux questionnements. Afin d'enrichir les thématiques abordées lors de cette rencontre et les compléter par des sujets connexes non traités, la publication des actes sera augmentée de nouveaux articles.

La circulation matérielle concerne tant les biens que les personnes et sous-tend l’analyse des aménagements intérieurs, des modalités de déplacement et de la disposition des objets. L’analyse de la circulation immatérielle porte sur le cheminement du son, de l’air et de la lumière.
Les propositions de publication devront s'intégrer au choix dans l'un des grands thèmes suivants :

Architecture et procession :

La procession, qu'elle soit religieuse, civique ou militaire implique une circulation dans, autour ou à travers un monument. Il s'agit d'analyser tant ce qui motive le déplacement, que les formes qu'il prend ou les traces qu'il a laissées.

Circulation et espaces sacrés :

Le caractère religieux de certains monuments a des conséquences sur la circulation tant matérielle qu'immatérielle. Existait-il des sens de circulation, des accès et des populations privilégiés ? Quels espaces étaient interdits ou dotés d’un accès restreint et pourquoi ? Comment cette restriction pouvait-elle être mise en place ? Y avait-il une circulation maîtrisée de l'air, du son et de la lumière ? Si oui, comment et à quelles ns ?

Les objets comme indices de passage :

L'implantation des sculptures et inscriptions honorifiques ou à valeur commémorative peut à la fois imposer un sens de circulation et être choisie en fonction de la fréquentation d'un espace. Aujourd'hui, ces objets sont une source d'information sur ces mêmes circulations et fréquentations et permettent de les restituer.

Varia :

De nombreuses autres questions peuvent être abordées, pour lesquelles nous dressons ici une liste non exhaustive : y avait-il une occupation continue des monuments ? Comment, dans un monument semi-public (palais, magasins...), la transition entre espace privé et public se manifestait-elle ? Existait-il une corrélation entre programme décoratif et circulation ? Pourquoi déplaçait-on certains objets ?

L’étude pourra aussi concerner l’acoustique, le placement de l’émetteur comme celui de son récepteur : l’auditoire. La circulation de l’air est envisagée tant au niveau des moyens de sa mise en œuvre que de son objectif (évacuation des fumées, aération sanitaire, stratégie de conservation). La lumière, quant à elle, peut être dirigée, occultée, modulée à dessins pratiques, rituels et/ou esthétiques.

Ni tout à fait objet ni immatérielle, l’eau sera également à envisager au travers de son cheminement/acheminement, de sa distribution au sein des édi ces ou de son évacuation.

Les thèmes seront abordés sous différents angles, en employant et en croisant des sources variées selon une approche pluridisciplinaire :
sources textuelles, épigraphiques, archéologiques, iconographiques, historiques. 

Conditions de soumission

Les propositions de contribution comprendront un titre, un résumé de 300 mots maximum et une courte bio-bibliographie. Elles pourront être en français ou en anglais.

Elles sont à envoyer à l'adresse suivante : colloque.circulation@gmail.com

Date limite d'envoi des propositions : 1er février 2017

  • Comité scientifique

  • A. Bouet, Pr. UBM, Ausonius
  • J. des Courtils, Pr. UBM, Ausonius
  • M. Dromain, docteur, UBM, Ausonius
  • A. Dubernet, doctorante, UBM, Ausonius
  • P. Fröhlich, Pr. UBM, Ausonius
  • S. Huber, Pr. Univ. de Lorraine, HISCANT-MA
  • F. Quantin, Pr. AMU, IRAA 

Dates

  • mercredi 01 février 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • architecture, Grèce, circulation, monument

Contacts

  • Audrey Dubernet
    courriel : colloque [dot] circulation [at] gmail [dot] com
  • Marietta Dromain
    courriel : colloque [dot] circulation [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Audrey Dubernet
    courriel : colloque [dot] circulation [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les ruines résonnent encore de leurs pas », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 janvier 2017, http://calenda.org/388807