AccueilUne histoire du regard est-elle possible ?

Une histoire du regard est-elle possible ?

Is a history of the gaze possible? Cinema at the heart of visual culture

Le cinéma au cœur de la « culture visuelle »

*  *  *

Publié le mercredi 14 décembre 2016 par Elsa Zotian

Résumé

« Un nouvel organe humain s’est développé », écrivait Béla Balázs en 1930 : c’est le cinéma. Grâce à lui, on ne regarde déjà plus le monde comme on le regardait avant que les gros plans, les travellings et le montage le re-présentent d’une autre façon. Est-ce à dire que le regard est quelque chose qui se change aussi facilement, et dont on pourrait par conséquent faire l’histoire sans trop de problèmes ?

Annonce

Centre de recherche sur les médiations (EA 3476) Institut Européen de cinéma et d’audiovisuel Université de Lorraine

Argumentaire

« Un nouvel organe humain s’est développé », écrivait Béla Balázs en 1930 : c’est le cinéma.

Grâce à lui, on ne regarde déjà plus le monde comme on le regardait avant que les gros plans, les travellings et le montage le re-présentent d’une autre façon. Bientôt, il faudrait l’ajouter à la liste des « oculistes » dressée par Marcel Proust, ces grands peintres dont la touche forme notre œil et nous amène insensiblement à apprécier ce qui naguère nous semblait trop banal pour être même remarqué ou trop confus pour être contemplé. Sans parler des dispositifs qui, hors l’art, offrent eux aussi des points de vue nouveaux : Walter Benjamin pourrait ainsi reprendre à son compte, en 1936, l’affirmation du psychologue Henri Wallon selon laquelle « l’usage de l’avion a inéluctablement modifié notre manière de voir ».

Est-ce à dire que le regard est quelque chose qui se change aussi facilement, et dont on pourrait par conséquent faire l’histoire sans trop de problèmes ? Le Zeitgeist comprend-il donc toujours une nouvelle paire de lunettes ?... Ou faut-il s’abstenir de prendre toutes ces assertions au pied de la lettre ?

La « culture visuelle » et les Visual Studies qui se consacrent officiellement à elle ont le vent en poupe. Ce qui n’est pas sans poser des problèmes épistémologiques, puisque d’autres disciplines occupent déjà le terrain - dans un ordre dispersé : l’histoire de l’art et celle des publics, l’anthropologie, l’esthétique et l’iconologie, la sociologie de la réception, les Media Studies, les Cultural Studies et bien d’autres... Toutes proposent déjà des outils et des études à même de modéliser une éventuelle histoire du regard, mais cela ne signifie pas que la tâche est facile, loin de là. En outre le champ est gigantesque ; aussi ce colloque se limitera-t-il aux changements éventuellement provoqués dans le regard par le cinéma. 

Programme

Jeudi 5 janvier

10h30 Ouverture : Laurent Jullier, Aurore Renaut et Vincent Lowy

10h45 Keynote speaker : Dominique Chateau (Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne) Le déni de représentation

11h30 

  • Gian Maria Tore (Université du Luxembourg) De quelques catégories dérivées de l’« œuvre » et du « montage », un aller-retour entre théories des arts et pratiques des films
  • Agnieszka Fulińska (Université de Cracovie) Is there anything « heroic » about « heroic » nudity ?

(modérateur : Vincent Lowy)

13h00 Déjeuner

14h30 

  • Tatiana Monassa (Université Paris III – Sorbonne Nouvelle) Le paradigme du long zoom
  • Giuseppe Crivella (Université de Pérouse) Ce qui reste du regard

(modératrice : Aurore Renaut)

16h00 Pause café

16h30

  • Pierre Beylot (Université de Bordeaux) L’Âge du kitsch
  • Pauline Mari (Université Paris IV – Sorbonne) Œuvres d’art et vision pulsatile, Du nouvel usage de la peinture dans le cinéma des années 1960

(modératrice : Caroline Renouard)

18h00 Clôture de la journée

20h30 Dîner

Vendredi 6 janvier

09h00

  • Mélisande Leventopoulos (Université Paris VIII) Appréhender la construction collective d’un regard critique, Enjeux épistémologiques autour d’une histoire du voir catholique sur le cinéma.
  • Rianne Siebenga (Université de Leyde) The gaze of early travel films : From measurement to attraction

(modérateur : Bruno Trentini)

10h30 Pause café

11h00
Keynote speaker 
Thomas Elsaesser (Université d’Amsterdam) Rethinking the “Optics” of Cinema – Towards an Archaeology of Visual Culture

12h30 Déjeuner

14h00

  • Natalya Puchenkina (Université de Tours) L’invention du regard : la réception du cinéma soviétique en France dans l’entre-deux-guerres
  • Hanine Hannouche (IMT de Lucques) The Agitated Eye of the Film Viewer : Sergei Eisenstein as Art Historian

(modérateur : Christian Bonah)

15h30 Pause café

16 h00
Table ronde – 
Quel avenir pour la culture visuelle ?

animée par Laurent Jullier

  • Antonio Somaini (Université Paris III – Sorbonne Nouvelle)
  • Guillaume Soulez (Université Paris III – Sorbonne Nouvelle)
  • Alessandro Pignocchi (ENS)
  • Gian Maria Tore (Université du Luxembourg)

17h00 Clôture des travaux

Comité d’organisation

  • Laurent Jullier
  • Vincent Lowy
  • Aurore Renaut

Comité scientifique

  • Martin Barnier (Université Lumière – Lyon 2),
  • Béatrice Fleury (Université de Lorraine),
  • François Jost (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle),
  • Laurent Le Forestier (Université de Haute-Bretagne – Rennes 2),
  • Anja Laukötter (Max-Planck-Institut fur Bildungsforschung – Allemagne),
  • Martin Lefebvre (Université Concordia – Canada), Philippe Met (Penn Arts and Sciences – E.U.),
  • Roger Odin (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Viva Paci UQAM – Canada),
  • Katalin Por (Université de Lorraine), Angel Quintana (Université de Gérone – Espagne),
  • Guillaume Soulez (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Pia Tikka (Aalto University - Finlande),
  • Tony Tracy (NUI Galway – Irlande),
  • Jacques Walter (Université de Lorraine).

Lieux

  • Amphi Max Ophuls - Institut Européen de Cinéma et d'Audiovisuel 10 rue Michel Ney
    Nancy, France (54)

Dates

  • jeudi 05 janvier 2017
  • vendredi 06 janvier 2017

Mots-clés

  • cinéma, culture visuelle, regard, études culturelles

Contacts

  • Aurore Renaut
    courriel : histoire [dot] du [dot] regard [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Aurore Renaut
    courriel : histoire [dot] du [dot] regard [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Une histoire du regard est-elle possible ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 14 décembre 2016, http://calenda.org/388850