AccueilÉcologie, religions et spiritualités : des conflits socio-environnementaux aux enjeux cosmopolitiques

Écologie, religions et spiritualités : des conflits socio-environnementaux aux enjeux cosmopolitiques

Ecology, religions and spiritualities: from socio-environmental conflicts to cosmopolitics

*  *  *

Publié le jeudi 15 décembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Cette session a pour but de réfléchir, à partir d’une socio-anthropologie et d’une philosophie politique de la religion, sur le lien entre écologie et religieux tels qu’ils ont déjà été abordés dans Religion et écologie (Hervieu-Leger, 1993) ou Nature et religions (Bertina, Carnac, Fauches et Gervais, 2013). Il s’agit d’analyser le lien affinitaire existant entre écologie et religieux en insistant sur la dimension politique, et plus précisément conflictuelle de cette rencontre guidée par des intérêts ou des représentations.

Annonce

À l'occasion de la conférence de la Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR) «Religion coopération et conflits dans des sociétés diversifiées» qui se tiendra à Lausanne des 4 au 7 juillet 2017, est proposée une session sur le thème suivant: Écologie, religions et spiritualités : des conflits socio-environnementaux aux enjeux cosmopolitiques

Argumentaire 

Cette session a pour but de réfléchir, à partir d’une socio-anthropologie et d’une philosophie politique de la religion, sur le lien entre écologie et religieux tels qu’ils ont déjà été abordés dans Religion et écologie (Hervieu-Leger, 1993) ou Nature et religions (Bertina, Carnac, Fauches et Gervais, 2013). Il s’agit d’analyser le lien affinitaire existant entre écologie et religieux en insistant sur la dimension politique, et plus précisément conflictuelle de cette rencontre guidée par des intérêts ou des représentations.

L’entrée par le religieux – catégorie générique visant à embrasser la pluralité de ses formes contemporaines : croyances, agir religieux, rituels mais aussi religions institutionnalisées, spiritualités – permet d’aborder les conflits et les controverses à travers un spectre large. En effet, les éléments religieux peuvent susciter, amplifier, accompagner ou partiellement résoudre des conflits sociaux (Habermas, Ratzinguer, 2008 ; Willaime, 2006 ; Feuillet-Léger et Portier, 2006), des controverses scientifiques ou techniques (Callon, Lascoumes, Barthes, 2001) ou des divergences de « visions du monde » (Lynn White, 1967 ; Passmore, 1973, Grim, Tucker, 2013), et éventuellement contribuer de cette manière à promouvoir un approche éthique dans le débat public. Il s’agira donc dans un premier temps 1) d’évaluer les conséquences de l’« éthicisation » des enjeux écologistes qui se réalise sous le prisme de la convergence de l’écologie et du religieux.

La notion du conflit n’est pas univoque (Marx, Horkheimer, Bourdieu, etc.). Cette session optera pour une définition élargie de celui-ci pour l’entendre en tant que producteur de changement social (Simmel), ce qui permettra de dépasser les catégories telles que « société civile », « d’espace public » (Habermas) ou d’enjeux cosmopolitiques (Beck, Stengers). Il s’agira alors 2) d’identifier les formes de réactualisation de cosmologies et de rapports au pouvoir derrière les différentes compositions qui s’établissent entre écologie et religieux et qui épousent un spectre politique élargi, allant de l’extrême gauche anarchiste et libertaire à des tendances proches de l’extrême-droite naturalisant des identités régionales. C’est donc autour d’une réflexion sur les mécanismes du changement social que conduira l’entrée offerte par la rencontre de l’écologie et de la religion.

Modalités de soumission

Il est possible de soumettre une contribution jusqu'au 10 janvier 2017

via le site de la SISR, en français, anglais ou espagnol (session STS #60)

Votre proposition ne devrait pas dépasser 250 mots (titre compris) et être écrite dans la langue (anglais ou français) dans laquelle vous faites votre présentation.

Attention, une seule proposition par personne peut être soumise!

Organisation

Organisateurs de cette session STS #60:

  • Luis Martinez Andrade
  • Ludovic Bertina
  • Jean Chamel
  • Mathieu Gervais
  • Anahita Grisoni

Lieux

  • Université de Lausanne
    Lausanne, Confédération Suisse

Dates

  • mardi 10 janvier 2017

Mots-clés

  • écologie, environnement, conflit, cosmopolitique, théorie critique, ecology, environment, conflict, cosmopolitc, critical theory

Contacts

  • Jean Chamel
    courriel : jean [dot] chamel [at] unil [dot] ch

Source de l'information

  • Jean Chamel
    courriel : jean [dot] chamel [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Écologie, religions et spiritualités : des conflits socio-environnementaux aux enjeux cosmopolitiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 15 décembre 2016, http://calenda.org/388863