AccueilL’aviation : l’impact sur le temps et l’espace

L’aviation : l’impact sur le temps et l’espace

Aviation - the impact on time and space

*  *  *

Publié le jeudi 12 janvier 2017 par João Fernandes

Résumé

L’impact de l’aviation, tant sur le temps que sur l’espace, aux XXe et XXIe siècles, a été remarquable. Depuis les aventures des pionniers, en passant par les premières compagnies aériennes, jusqu’à l’âge du jet et, de nos jours, les opérateurs à bas prix, l’aviation a profondément changé les notions de temps et d’espace. Ce colloque international vise à réfléchir au rôle de l’aviation dans la mutation subie par ces notions, aussi bien qu’aux effets de ce phénomène sur le commerce, la sécurité, la culture et les territoires.

Annonce

Colloque International, Santa Maria - Açores, 6-10 Septembre 2017

Argumentaire

L’impact de l’aviation, tant sur le temps que sur l’espace, aux XXe et XXIe siècles, a été remarquable. Depuis les aventures des pionniers, en passant par les premières compagnies aériennes, jusqu’à l’âge du jet et, de nos jours, les opérateurs à bas prix, l’aviation a profondément changé les notions de temps et d’espace, ce qui a eu d’importantes conséquences sur le commerce, la sécurité et la culture.

Ceci a été un phénomène manifestement Atlantique, dont les marges se sont liées, suite à l’âge des découvertes et à la colonisation, par la navigation maritime, donnant lieu à une culture occidentale partagée, malgré l’écart crée par l’océan tumultueux. Après la Deuxième Guerre mondiale, l’aviation a progressivement pris le rôle que jouait auparavant le trafic maritime dans l’interconnexion et la cohésion des États Atlantiques. L’aviation fut révolutionnaire pour tous les territoires, en particulier les plus inaccessibles, soit la région continentale qu’un train n’arrivait pas à joindre, soit l’île périphérique sans port accessible.

Il s’agit toutefois également d’une tendance globale, les grandes puissances coloniales ayant perçu dans l’aviation un moyen essentiel pour lier leurs territoires à travers le monde. Jamais des cultures si différentes n’avaient été si proches. La connexion de ces territoires et ces cultures s’étant intensifiée, la perception de l’identité et de l’altérité est devenue plus accrue, et des problèmes de sécurité ainsi que des opportunités commerciales sont survenus.

L’aviation a donc rapproché des cultures différentes aux patrimoines et traditions exotiques, tout comme des peuples et leurs mœurs. Ceci a soutenu l’économie de la paix – le tourisme –, ayant simultanément transformé avions et aéroports dans des terrains de bataille, ainsi que forgé de nouveaux types de frontières. Des territoires lointains et inaccessibles peuvent désormais participer dans la vie quotidienne de la plupart des centres urbains à plus grande population, et vice-versa. Ce flux a unifié et diversifié notre civilisation.

L’Aviation : L’impact sur le temps et l’espace vise à réfléchir au rôle de l’aviation dans la mutation subie par les notions de temps et d’espace, aussi bien qu’aux effets de ce phénomène sur le commerce, la sécurité, la culture et les territoires ; les pionniers qui ont conquis de nouveaux espaces, désormais changés par la fonction qu’ils sont appelés à accomplir ; l’impact culturel d’observer le monde d’en haut et à un rythme plus accéléré, répandu par la littérature et la presse, le cinéma et les autres arts visuels ; ainsi que les problématiques géopolitiques suscitées, notamment la compétition des États les plus puissants, et l’intervention de ceux qui le sont moins dans la scène internationale.

Axes thématiques

L’association LPAZ, en co-organisation avec l’Université des Açores (UAc), le Centre d’Études Internationales de l’ISCTE - Instituto Universitário de Lisboa (ISCTE-IUL) et l’APEF – Association Portugaise d'Etudes Françaises, invite les chercheurs provenant de différents horizons disciplinaires à présenter leurs contributions sur la thématique du colloque, privilégiant des angles d’approche tels que :

1. Contributions de l’aviation à une nouvelle perception du temps et de l’espace ;

2. Implications commerciales de l’accélération du temps et de la réduction des distances ;

3. Représentations littéraires et artistiques du temps et de l’espace dans le contexte de l’aviation ;

4. Les îles et l’aviation ;

5. Problématiques militaires et de sécurité créées par l’aviation ;

6. L’aviation civile et ses étapes de développement ;

7. Repenser l’Europe et les relations/les communautés transatlantiques ;

8. L’impact de l’aviation sur l’interaction culturelle ;

9. Représentations culturelles d’aviateurs et de l’aviation : réalité vs fiction ;

  1. Musées et Archives de l’Air : préservation de l’histoire de l’aviation ;
  2. Aviation, architecture et urbanisme.

Langues 

Français, Anglais et Portugais.

Calendrier

  • 15 avril 2017 : Date-limite pour présenter des propositions de communication (résumé de 200 mots maximum et une brève notice biobibliographique de 100 mots) ;

  • 15 mai 2017 : Notification d’acceptation ;
  • 30 mai 2017 : Programme définitif.

Organisation

  • Alan Dobson (Swansea University)
  • Álvaro Antunes (LPAZ)
  • António Monteiro (LPAZ)
  • Dominique Faria (Un. Açores - APEF)
  • Luís Nuno Rodrigues (ISCTE-IUL – CEI-IUL)
  • Ricardo Batista (LPAZ)

Comité scientifique

  • Alan Dobson (Swansea University)
  • Alexandre Moreli Rocha (CPDOC - Fundação Getulio Vargas)
  • Alexandre Vautravers (Université de Genève)
  • António José Telo (Academia Militar)
  • Carlos Amaral (Universidade dos Açores)
  • Carlos Riley (Universidade dos Açores)
  • David Burigana (Università degli Studi di Padova)
  • David Devereux (Canisius College)
  • Dominique Faria (Universidade dos Açores)
  • Françoise Lucbert (Université Laval)
  • Ian Horwood (York St. John University)
  • José Manuel Fernandes (Universidade de Lisboa)
  • Jeffery Engle (Center for Presidential History)
  • José Domingues de Almeida (Universidade do Porto)
  • Luís Andrade (Universidade dos Açores)
  • Luís Nuno Rodrigues (ISCTE-IUL)
  • Maria de Fátima Outeirinho (Universidade do Porto)
  • Maria de Jesus Cabral (Universidade de Lisboa)
  • Mélodie Simard Houde (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Miguel Monjardino (Universidade Católica Portuguesa)
  • Olivier Odaert (Académie des Beaux-Arts de Tournai)
  • Onésimo Teotónio de Almeida (Brown University)
  • Peter J. Hugill (Texas A&M University)
  • Peter Švík (Historisches Kolleg, Munich)
  • Rute Gregório (Universidade dos Açores)
  • Stéphane Tison (Université du Maine | Le Mans-Laval)
  • Susana Goulart Costa (Universidade dos Açores)

Envoi des propositions de communication

Les communications admises ne dépasseront pas 20 minutes.

Pour soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 200 mots accompagné d’une note biobibliographique de 100 mots, contactez-nous au courriel suivant : forumlpaz@gmail.com

Inscription

 80,00 €

Virement bancaire 

IBAN : PT50 0035 0897 00012146530 69

BIC : CGDIPTPL

(Photocopie du virement ATM envoyée en version numérisée au courriel : forumlpaz@gmail.com)

Lieux

  • Vila do Porto, Portugal

Dates

  • samedi 15 avril 2017

Mots-clés

  • aviation, espace, temps, littérature, commerce, culture, territoire, sécurité

Contacts

  • Dominique Faria
    courriel : forumlpaz [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique Faria
    courriel : forumlpaz [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L’aviation : l’impact sur le temps et l’espace », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 12 janvier 2017, http://calenda.org/389999