AccueilDiversité et politiques antidiscriminatoires au travail

Diversité et politiques antidiscriminatoires au travail

Diversity and anti-discriminatory policies at work

*  *  *

Publié le vendredi 13 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Ce numéro des Cahiers de la lutte contre les discriminations propose de faire le point sur le développement au cours des dernières années en France de politiques de lutte contre les discriminations et de promotion de la diversité au travail.

Annonce

Argumentaire

L’objectif de ce numéro sera d’aborder de manière comparative les réalisations à l’œuvre dans chacun de ces champs d’action : en matière de handicap (Chauvière, 2003 ; Kerbourc’h et Dalle-Nazebi, 2014), d’égalité femmes-hommes (Laufer, 2009), d’âge (Caradec et al. 2008 ; Caradec, Lefrançois et al. 2009), de discrimination ethnoraciale, leur énumération ici n’étant pas exhaustive, mais devant au contraire être étendue à l’ensemble des critères inscrits dans la loi, au nombre de plus de 20 aujourd’hui. Qu’elles ciblent un seul domaine ou qu’elles développent une perspective comparative, les contributeurs-trices sont également encouragées à retenir des indicateurs communs d’analyse afin de renforcer les lectures transversales et comparatives. En font partie par exemple les relations développées dans chacun des champs étudiés avec des prestataires spécifiques – les « opérateurs de diversité » (Doytcheva 2011, 2015) – et la manière dont ces derniers contribuent à la politique des entreprises. Des comparaisons internationales seront également encouragées : celles-ci pourront se déployer tant dans l’espace européen, qu’à l’extérieur de celui-ci, une attention particulière devant être dans chacun des cas attachée également aux dynamiques de « transnationalisation » de la problématique.

Ce numéro des Cahiers de la LCD viendra ainsi contribuer à la connaissance de la situation française, le cas échéant restituée dans une perspective européenne et internationale, car si l’origine et le développement de ces politiques sur le plan hexagonal ont été plutôt bien documentés (Bender, 2004 ; Bereni et Jaunait, 2009 ; Senac, 2012 ; Cortesero et al. 2013), des efforts restent à faire pour produire une analyse sociologique systématique des politiques antidiscriminatoires au travail. Celle-ci doit en effet marquer ses distances avec la diffusion de « bonnes pratiques », source essentielle encore aujourd’hui d’information et de définition de la problématique. L’effort de connaissance et d’analyse auquel appelle ce projet de numéro nous parait d’autant plus important que la problématique connaît un regain d’intérêt dans la récente actualité politique via par exemple la campagne gouvernementale de sensibilisation des acteurs économiques et du grand public lancée en 2016[1], le rapport rendu par France Stratégie sur « Le coût économique des discriminations »[2], les résultats réunis par le Défenseur des droits (DDD, 2016) en réponse à son appel à témoignages sur les discriminations dans l’emploi.

[1] Voir par exemple : http://www.cget.gouv.fr/actualites/contre-les-discriminations-a-l-embauche-la-loi-et-les-competences-d-abord

[2] http://www.strategie.gouv.fr/publications/cout-economique-discriminations

Coordination du numéro

Milena Doytcheva

Conditions de soumission

L’ensemble des articles soumis à expertise devront être envoyés à l’adresse suivante : doytcheva.milena@gmail.com

avant le 31 mai 2017

Les articles feront l’objet d’une double expertise

Les auteur.e.s seront informé.e.s de la recevabilité de leur proposition, ou de la correction et types de corrections le 30 juillet 2017 au plus tard

Les articles retenus devront être envoyés modifiés, avant le 1er octobre 2017

La publication du numéro 6 est prévue pour février 2018.

Ces propositions devront comprendre :

  • L’article complet (30 000 environ)
  • Une présentation de(s) auteur.e.s -2,3 publications et affiliations
  • Un résumé en français (10 lignes)

Des notes de lecture, recensions, notes de synthèses sont aussi attendues.

Des chroniques, témoignages et entretiens peuvent être proposés en concertation avec la directrice ou le directeur du numéro.

Normes de la rédaction

  • Les notes de bas de page ne renvoient pas aux références bibliographiques mais permettent d’indiquer des éléments n’apparaissant pas dans le texte.
  • Les références s’écrivent dans le texte (NOM, Date) : si plusieurs références d’un même auteur renvoient à la même date, merci d’accoler à cette dernière une lettre (a, b, c) que l’on retrouvera en bibliographie.
  • Pour les livres : Nom Initiale du prénom. (date), Titre du livre, édition, collection, date.
  • Pour les articles : Nom Initiale du prénom. (date), « Titre de l’article », Nom de la revue, numéro, volume, pagination (ex : pp. 10-20).
  • Pour un chapitre de livre : Nom Initiale du prénom. (date), « Titre de l’article », in Titre du livre (Nom de / de la dir., Initiale du prénom, dir.), éditeur, coll., pagination (ex : pp. 10-20).
  • Pour les articles électroniques, merci de compléter vos références par : Disponible sur : lien. Consulté le : Jour / Mois / Année
  • Les citations (textes ou entretiens) sont proposées en « italique ».
  • Chaque auteur.e soulignera 2-3 phrases importantes de son texte afin que ces dernières puissent être mises en exergue lors de la mise en page.
  • Les illustrations utilisées doivent être libre de droits (ou fournies avec un accord d’utilisation). Les graphiques et illustrations sont numérotés et comprennent titre et légende.

Comité scientifique de la revue

  • Maïtena Armagnague, sociologue (INS-HEA, Paris)
  • Brigitte Esteve-Bellebeau, philosophe (ERRAPHIS, Toulouse)
  • Jean-François Bruneaud, sciences de l’éducation et sociologue (LACES, Bordeaux)
  • Regis Cortesero, sociologue (INJEP, Paris)
  • Christine Delory, sciences de l’éducation (EXPERICE, Paris)
  • Milena Doytcheva, sociologue (CeRIES Lille)
  • Hugo Dupont, sociologue (GRESCO, Poitiers)
  • Régis Guyon, rédacteur en chef de la revue Diversité
  • Rania Hanafi, sociologue (URMIS, Nice)
  • Yoan Lopez, sociologue (CED, Bordeaux)
  • Benjamin Moignard, sociologue (LIRTES, Paris)
  • Aline Prévert, Politiste
  • Stéphane Kus (Réseau LCD Ecole, ENS Lyon)
  • Zineb Rachedi Nasri, sociologue (INSHEA, Paris)
  • Stéphanie Rubi, sociologue (LACES, Bordeaux)
  • Sandrine Rui, sociologue (CED, Bordeaux)
  • Djaouida Séhili, Sociologue, Co-responsable de la Chaire Egalité, Inégalités & Discriminations (IETL – Université Lyon2 – Centre Max Weber).
  • Réjane Senac, sciences-po Paris -CEVIPOF)
  • Marielle Toulze, sciences de l’information, (CMW, St Etienne)
  • Mathieu Touzeil-Divina, professeur de droit public ; Univ. Toulouse 1 Capitole, Institut Maurice Hauriou, Collectif l’Unité du Droit

Comité d'orientation

  • Corinne Bard, Cheffe de bureau CGET
  • Hélène Bidard Adjointe à la Maire de Paris chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains.
  • Frederic Callens, ancien chef de bureau de lutte contre les disrimination, CGET
  • Naima Charaï, ancienne présidente de l’ACSE
  • Marik Fetouh, Adjoint au maire de Bordeaux, en charge de l’égalité et de la citoyenneté
  • Yann Leformal, DRJSCS Aquitaine
  • Jacques Pettigrew, Danielle Marquis, LCD, Quebec
  • Ernestine Ronai, cordinatrice nationale de la MIPROF
  • Chloé Riban, doctorante au CREAD (Rennes)
  • Caroline Veltcheff, IPR, MILDECA

Bibliographie indicative

Alessandrin A., Espineira K. (2015), Sociologie de la transphobie, Bordeaux, MSHA.

Bender A. F. (2004), « Egalité professionnelle ou gestion de la diversité », Revue française de gestion, n°151, p. 205-217.

Bereni L., Jaunait A. (dir.) (2009), « Usages de la diversité », Raisons Politiques, n°35.

Calvès G. (2008), « Sanctionner ou réguler. L’hésitation des politiques de lutte contre les discriminations », Informations sociales, n° 148, p. 34-45.

Caradec V., Lefrançois C. et al. (2008), Diffusion et appropriation de la « discrimination sur l’âge » en France, Université de Lille 3 – DREES/MiRE.

Caradec V., Lefrançois C. et al. (2009), « Les deux visages de la lutte contre la discrimination par l'âge », Mouvements, n° 59, p. 11-23.

Chauvière M. (2003), « Handicap et discriminations. Genèse et ambiguïtés d’une inflexion de l’action publique » in Borillo D. (dir.), Lutter contre les discriminations, Paris, La Découverte.

Cortesero R., Kerbourc’h et al. (2013), « Recruteurs sous tensions. Discrimination et diversité au prisme de registres argumentaires enchevêtrés », Sociologie du travail, n°55, vol. 4, p. 431-453.

Doytcheva M. (dir.) (2008), De la lutte contre les discriminations ethno-raciales à la « promotion de la diversité ». Une enquête sur le monde de l’entreprise, Université de Lille 3-DREES/MiRE.

Doytcheva M. (2011), « Intermédiaires et “opérateurs de la diversité” dans les politiques des entreprises », Sociologies pratiques, n°23, p. 57-68.

Doytcheva M. (2015), Politiques de la diversité. Sociologie des discriminations et des politiques antidiscriminatoires au travail, PIE Peter Lang.

Kerbourc’h S., Dalle-Nazebi S. (2014), « Gestion des relations professionnelles, gestion de l'application de la loi. Quand les sourds négocient leurs conditions de travail », REMEST, vol. 9, n° 1, p. 51-76.

Laufer J. (dir.) (2009), « Egalité et diversité », Travail, genre et sociétés, n° 21.

Lorcerie F. (2000), « La lutte contre la discrimination ou l’intégration requalifiée », VEI Enjeux, n° 121, p. 69-81.

Catégories

Dates

  • mercredi 31 mai 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • discrimination, diversité

Contacts

  • Les cahiers de la LCD
    courriel : cahiers [dot] lcd [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Arnaud Alessandrin
    courriel : arnaud [dot] alessandrin [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Diversité et politiques antidiscriminatoires au travail », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 13 janvier 2017, http://calenda.org/390102