Accueil(Re)penser le monde

(Re)penser le monde

(Re)thinking the world

Frontières et mémoires dans la formation des enseignants en Europe

Borders and memoirs about teacher training in Europe4

*  *  *

Publié le mardi 17 janvier 2017 par Céline Guilleux

Résumé

Soixante aprés la signature du traité de Rome, l'Union européenne est confrontée à de nouveaux défis : accroissement des migrations à grandes échelles, montée des partis ultra-nationalistes et eurosceptiques et crainte des attaques terroristes. Face à ces enjeux,les reponses politiques européennes ou étatiques semblent marquées par le repli et l'exclusion. À l'aune de cette crise, il est à craindre que les valeurs européennes de tolérance, de démocratie et d'humanisme soient en danger de disparition. Dans ce contexte, il apparaît nécessaire de convoquer le rôle de l'éducation et notamment de la formation des enseignants dans cette évolution et notamment dans la perception des frontières qu'elles soient physique ou mentales.

Annonce

Date et lieu

  • 6 et 7 juillet 2017
  • Université des Sciences de l’Éducation de Freiburg (Allemagne)

Argumentaire

Rome (1957) - Schengen (1985) - Maastricht (1992) - Lisbonne (2007). Soixante ans après la signature du Traité de Rome, ces événements semblent être un souvenir lointain au regard des évolutions politiques de ces dernières années. L'Union Européenne doit actuellement faire face à l'accroissement des migrations à grande échelle, à la montée des partis ultranationalistes et eurosceptiques et à la crainte d'attaques terroristes. Une impuissance généralisée semble paralyser les décideurs européens et les actions des gouvernements paraissent privilégier l'exclusion et le repli plus que l'inclusion et l’ouverture comme en témoignent la réintroduction des contrôles aux frontières ou la construction de nouvelles
barrières. Ainsi, l'UE est confrontée à sa plus grande crise et il semble que le projet d'une Europe pacifiquement unie dans la tolérance, la démocratie et l'humanisme puisse disparaître.

Quel rôle l'éducation joue-t-elle dans ces évolutions? Comment les formateurs d'enseignants peuvent-ils y répondre pour renforcer la cohésion sociale, les idéaux européens et les valeurs démocratiques?

Du point de vue de la géographie sociale et culturelle, les frontières ne sont pas des entités physiques, mais des constructions mentales et des conventions négociées en permanence à travers les expériences spatiales quotidiennes, les perceptions et la mémoire. Une éducation aux questions de frontières pourrait aider les futurs enseignants à réfléchir à celles qui existent dans leurs représentations et à s’interroger sur le franchissement des frontières et les migrations. Pour cela, une meilleure formation aux enjeux européens semble être décisive. Elle permet de développer une vision réflexive de l'Europe et amener les futurs enseignants à interroger leurs propres frontières mentales. Comme les élèves d'aujourd'hui seront les citoyens européens de demain, la formation des enseignants est un instrument essentiel pour renforcer les valeurs démocratiques et européennes dans la société civile.

La question centrale du colloque est la suivante: comment la formation des enseignants européens peut-elle conduire à des comportements plus réflexifs de la part de futurs professionnels de l’éducation et les aider à interroger les frontières mentales qui existent chez les élèves ?

Le colloque propose de penser la formation des enseignants comme un potentiel et un enjeu pour des futurs enseignants qui auront à exercer dans des démocraties européennes hétérogènes et dans des sociétés diversifiées. Nous invitons les personnes intéressées à présenter des propositions de tables-rondes ou de communications fondées sur des recherches théoriques et/ou empiriques. Les présentations peuvent concerner tous les domaines de la formation des enseignants ayant rapport avec les frontières et l’Europe. Les thèmes suivants pourront être abordés :

  • Formation des enseignants dans les zones frontalières européennes et non européennes
  • Approches didactiques et linguistiques de la frontière et de la mémoire dans la formation des enseignants européens
  • Approches géographiques, historiques, politiques et culturelles (médias, cinéma…) des frontières et de la mémoire dans la formation des enseignants européens.

Modalités de soumission

Veuillez soumettre vos propositions à Allegra Hottner (allegra.hottner@stud.ph-freiburg.de).

La date limite pour la soumission des propositions est le 31 janvier 2017.

Les propositions de communications devront inclure un titre, un résumé (300 mots) et l’affiliation institutionnelle de l’auteur. Pour les propositions de tables-rondes, il faudra fournir les mêmes éléments pour l’ensemble des participants prévus.

Une sélection de certaines communications sera faite dans la perspective d’une publication en anglais.

Les langues du colloque sont les langues de travail officielles de l'Union européenne: l'anglais, le français et l'allemand. Les langues de présentation peuvent être l'anglais, l'estonien, le français, l'allemand, le slovène et le suédois. Il n’y aura pas de traduction.

Comité de sélection

  • Antje Brandt, European Academy Otzenhausen
  • Christina  Brüning, University of Education Freiburg
  • Hans-Peter Burth, University of Education Freiburg
  • Dominique Chevalier, University of Lyon
  • Pascal Clerc, University of Lyon
  • Chloé Faucompré, University of Education Freiburg
  • Anthony Grant St. Mary’s University College Belfast
  • Mojca Ilc, University of Ljubljana
  • Eva Insulander, Mälardalen University Eskilstuna
  • Äli Leijen, University of Tartu
  • Ronja Lindenberg, European Academy Otzenhausen
  • Tracy McKay,  St. Mary’s University College Belfast
  • Michael Matern,  European Academy Otzenhausen
  • Olivier Mentz, University of Education Freiburg
  • Laila Niklasson, Mälardalen University Eskilstuna
  • Tatjana Resnik Planinc,  University of Ljubljana
  • Vincent Porhel, University of Lyon
  • Markus Raith, University of Education Freiburg
  • Mairo Rääsk, University of Tartu
  • Bostjan Roglej,  University of Ljubljana
  • Maarit Saks, University of Tartu
  • Angela Vaupel,  St. Mary’s University College Belfast

Lieux

  • Université des sciences de l'éducation
    Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

Dates

  • mardi 31 janvier 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Europe, formation, éducation

Contacts

  • Allegra Hottner
    courriel : allegra [dot] hottner [at] stud [dot] ph-freibourg [dot] de

Source de l'information

  • Vincent Porhel
    courriel : vincent [dot] porhel [at] univ-lyon1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« (Re)penser le monde », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 17 janvier 2017, http://calenda.org/390146